Le "Coup de pouce vert éducation" récompense les engagements environnementaux et projets écologiques de 78 écoles et collèges de l'Isère. © Martin de Kerimel – Place Gre’net

Grenoble Capitale verte de l’Europe 2022 : un coup de pouce pour les pro­jets scolaires

Grenoble Capitale verte de l’Europe 2022 : un coup de pouce pour les pro­jets scolaires

EN BREF – Installer des nichoirs, créer un ver­ger, faire classe dehors… Des écoles et col­lèges isé­rois viennent d’ob­te­nir des bud­gets pour finan­cer leurs pro­jets sco­laires liés à la tran­si­tion envi­ron­ne­men­tale, grâce au fonds spé­cial “Coup de pouce vert édu­ca­tion”. Un pro­lon­ge­ment de la dyna­mique Grenoble Capitale verte 2022.

Le jury a tran­ché. Le fonds spé­cial “Coup de pouce vert édu­ca­tion” de Grenoble Capitale Verte de l’Europe 2022 va contri­buer à finan­cer des pro­jets sco­laires menés dans 68 écoles et col­lèges de l’Isère au cours de l’an­née sco­laire 2022 – 2023.

Chaque lau­réat rece­vra une sub­ven­tion pou­vant atteindre 200 euros, s’il a choisi de mobi­li­ser une seule classe, et jus­qu’à 500 euros s’il en a asso­cié plu­sieurs. Seuls trois éta­blis­se­ments ont vu leur demande reje­tée, du fait d’ob­jec­tifs péda­go­giques jugés trop flous ou non conformes. Total des sommes attri­buées : 31 320 euros.

Rentrée des classes, mardi 1er septembre 2020, avec port du masque pour les adultes, école Malherbe à Grenoble. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

De nom­breux pro­jets vont pou­voir voir le jour dans les éta­blis­se­ments de l’Isère. À l’é­cole Malherbe de Grenoble, les enfants pour­ront notam­ment suivre cer­tains cours en plein air. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net.

L’État est le pre­mier acteur à abon­der le fonds spé­cial. Il béné­fi­cie par ailleurs du concours finan­cier de deux entre­prises : le groupe La Poste (à hau­teur de 10 000 euros) et Bouygues Énergies & Services (5 000 euros).

Des ensei­gnants et conseillers d’é­du­ca­tion concer­nés ont expli­qué com­ment l’argent serait uti­lisé, le 24 novembre, au sein du groupe sco­laire gre­no­blois Diderot, en pré­sence de Maud Tavel, adjointe au maire et pré­si­dente de l’a­gence Grenoble Capitale verte de l’Europe 2022. Étaient éga­le­ment pré­sents Guillaume Thiériot, direc­teur de l’a­gence, et Patrice Gros, ins­pec­teur aca­dé­mique depuis le 1er novembre.

Doté de 500 euros, l’é­ta­blis­se­ment de la rue Colonel-Tanant va créer un jar­din sur une friche dont il dis­pose depuis son récent agran­dis­se­ment. Les enfants pré­pa­re­ront eux-mêmes la terre et plan­te­ront des arbres. Ils seront accom­pa­gnés pour cela par l’as­so­cia­tion locale Brin d’Grelinette. Un pro­gramme qui démarre et se pour­sui­vra au prin­temps, avec d’autres plantations.

Des pro­jets qui mobi­lisent des éco­liers et col­lé­giens éloi­gnés de Grenoble

Situé à Eybens, le col­lège des Saules, lui, se penche sur les enjeux cli­ma­tiques et la recherche scien­ti­fique liée au low-techs. À savoir des tech­no­lo­gies simples, peu coû­teuses, acces­sibles à tous et faci­le­ment réparables.

Depuis la ren­trée 2022, six ingé­nieurs embar­qués avec une ancienne élève sont déjà inter­ve­nus auprès des col­lé­giens pour la réa­li­sa­tion de fresques et la fabri­ca­tion de fours solaires. Ils partent éga­le­ment en expé­di­tion marine pour étu­dier le planc­ton. Ce pro­jet va se pour­suivre et per­met­tra aux plus jeunes de mieux connaître les orga­nismes vivants pré­sents dans l’eau de mer.

La ville de Valence (Espagne) désignée Capitale verte européenne 2024. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Après Grenoble, c’est Tallinn, pre­mière ville d’Estonie, qui a été choi­sie pour être Capitale verte de l’Europe 2023. La ville espa­gnole de Valence lui suc­cè­dera en 2024. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Autre ini­tia­tive accom­pa­gnée par le “Coup de pouce vert édu­ca­tion”: celle du col­lège Marcel-Cuynat de Monestier-de-Clermont. Depuis deux ans déjà, ses élèves se sont lan­cés dans un pro­jet pro­posé par leurs éco-délé­gués pour pro­duire des confi­tures. Objectifs : le tri et le réem­ploi des déchets, la lutte contre le gas­pillage ali­men­taire et l’en­ga­ge­ment en faveur de per­sonnes en dif­fi­culté sur le plan économique.

Comme eux, une par­tie des jeunes mobi­li­sés sur les pro­jets envi­ron­ne­men­taux lau­réats du “Coup de pouce” ne sont pas sco­la­ri­sés à l’é­cole à Grenoble. Certains viennent de Tullins, Voreppe, La Tour-du-Pin ou Bourg-d’Oisans. D’autres sont à La Côte-Saint-André, Villefontaine et Saint-Marcellin. La liste est longue ! Une preuve sup­plé­men­taire qu’il n’est pas néces­saire d’ha­bi­ter une grande ville pour avoir de bonnes idées et agir localement.

Martin de Kerimel

Auteur

Une réflexion sur « Grenoble Capitale verte de l’Europe 2022 : un coup de pouce pour les pro­jets scolaires »

  1. Il n’y a pas de pro­blèmes de sécu­rité, par­don de « tran­quillité », à Grenoble pour que la délé­guée du maire passe son temps à faire de la com” pour capi­tale verte devant les camé­ras des journalistes ????

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Un « coup de pouce vert édu­ca­tion » pour sou­te­nir des pro­jets en lien avec l’en­vi­ron­ne­ment dans les écoles et collèges

FLASH INFO - "Aider au financement de projets pédagogiques contribuant à sensibiliser le jeune public aux enjeux de la transition écologique dans les écoles et Lire plus

Un important chantier a permis une meilleure isolation de la façade de l'établissement. © Martin de Kerimel – Place Gre’net
Groupe sco­laire Joseph-Vallier : les tra­vaux de l’é­cole élé­men­taire gre­no­bloise sont terminés

EN BREF - Les enfants de l'école élémentaire du groupe scolaire Joseph-Vallier trouveront des locaux rénovés pour cette rentrée, après les vacances d'automne 2022. Bien Lire plus

De gauche à droite : Mélina Herenger, Vice-présidente de Grenoble-Alpes Métropole chargée du tourisme, de l’attractivité, de l’innovation, de l’université et de la qualité de vie, Patrick Child, directeur général adjoint de la division Environnement de la Commission européenne, Maud Tavel adjointe au mare de Grenoble et Éric Piolle, maire de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net,
Grenoble capi­tale verte 2022 : Éric Piolle se dit « fier » du tra­vail accom­pli mais recon­naît « être encore loin du compte »

REPORTAGE VIDÉO - Dès le mois de janvier 2023, Grenoble passera la main à Tallinn, capitale de l'Estonie, désignée Capitale verte européenne 2023. Après dix Lire plus

La Ville de Meylan lance le pro­jet « Allons à pied à l’école » pour encou­ra­ger la mobi­lité douce

  EN BREF - La Ville de Meylan prévoit, à partir de la rentrée 2021, de fermer à la circulation les rues aux abords de Lire plus

Le nouveau groupe scolaire Diderot prend forme
Groupe sco­laire Diderot à Grenoble : fin des tra­vaux pré­vue en sep­tembre… 2021

  FOCUS - Le nouveau groupe scolaire situé rue Diderot prend forme malgré un retard d’un an. Le projet, qui devait être livré pour la Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !