Actualité

L'édition 2022 du festival grenoblois propose un large choix de films inédits en compétition, de reprises et de courts-métrages. DR.

Le fes­ti­val Dolce Cinema 2022 replace l’Italie comme force vive du sep­tième art

Le fes­ti­val Dolce Cinema 2022 replace l’Italie comme force vive du sep­tième art

EN BREF – Le fes­ti­val Dolce Cinema rap­pelle que l’Italie n’a pas grand-chose à envier à la France en matière de tra­di­tion ciné­ma­to­gra­phique. Du 12 au 19 novembre 2022, outre des clas­siques, l’é­vé­ne­ment pré­sente ce qui fait la vita­lité de la pro­duc­tion d’au­jourd’­hui. Un fes­ti­val qui peut inté­res­ser tous les curieux.

La Cinémathèque de Grenoble a été la plus prompte à rame­ner le dra­peau ita­lien en tête d’af­fiche, en amont du fes­ti­val Dolce Cinema. Après Le Fanfaron de Dino Risi, mardi 8 novembre 2022 à 20 heures au Ciné Club, elle pro­pose un mini-cycle consa­cré à Pier Paolo Pasolini pour célé­brer le cen­tième anni­ver­saire de sa nais­sance. Au pro­gramme, côté pro­jec­tions : Mamma Roma, jeudi 10 novembre, et Des Oiseaux petits et grands, ven­dredi 11, les deux au cinéma Juliet-Berto.

C’est dans la fou­lée – et dès samedi 12 – que Dolce Cinema lance la neu­vième édi­tion de son fes­ti­val annuel, au Club (rue du Phalanstère, à Grenoble). Son pre­mier choix porte sur un autre clas­sique, Enquête sur un citoyen au-des­sus de tout soup­çon, Prix spé­cial à Cannes en 1970 et Oscar du meilleur film étran­ger l’an­née sui­vante. Une his­toire de poli­cier assas­sin qui avait fait d’im­por­tants remous à l’époque.

Hors-compétition, Dolce Cinema s'intéresse notamment à trois films qui vont bientôt débarquer sur les écrans français. Le festival offre l'occasion de les découvrir en avant-première. DR.

Hors com­pé­ti­tion, Dolce Cinema s’in­té­resse notam­ment à trois films qui vont bien­tôt débar­quer sur les écrans fran­çais. Le fes­ti­val offre l’oc­ca­sion de les décou­vrir en avant-pre­mière. DR.

Dolce Cinema n’ou­blie tou­te­fois pas la pro­duc­tion ita­lienne d’au­jourd’­hui. Au contraire ! Cette année, la com­pé­ti­tion met­tra aux prises quatre longs-métrages inédits : Il Cattivo Poeta (lundi 14), La Cena per­fetta (mardi 15 et ven­dredi 18), Calcinculo (jeudi 17) et Una Femmina (ven­dredi 18). Des films qui sont les pre­mières ou secondes œuvres des réa­li­sa­teurs concernés.

Prime à la jeu­nesse aussi côté courts-métrages, avec une sélec­tion dif­fu­sée mer­credi 16. Dolce Cinema pro­pose encore d’autres films dont, le 16 après-midi, Yaya e Lennie, d’Alessandro Rak, pré­senté comme « le plus grand auteur de l’a­ni­ma­tion ita­lienne ».

Un fes­ti­val qui s’a­dresse aux ciné­philes exi­geants comme aux profanes

Des séances de rat­tra­page ? C’est pos­sible aussi. Un exemple : dimanche 13 novembre, avec une redif­fu­sion d’Ennio, le docu­men­taire consa­cré au com­po­si­teur Ennio Morricone (Il était une fois dans l’Ouest, Mission, Le Professionnel et plu­sieurs cen­taines d’autres). Dans la mati­née du même jour, l’as­so­cia­tion se réjouit de rece­voir Alessandro de Rosa, lui-même musi­cien et bio­graphe du maestro.

En complément aux projections programmées au cinéma Le Club, le festival met en avant une série de photos des tournages de Pier Paolo Pasolini, à la Maison de l'international. © Divo Cavicchioli et Angelo Novi - Centro Cinema de Cesena

En com­plé­ment aux pro­jec­tions pro­gram­mées au cinéma Le Club, le fes­ti­val met en avant une série de pho­tos des tour­nages de Pier Paolo Pasolini, à la Maison de l’in­ter­na­tio­nal. © Divo Cavicchioli et Angelo Novi – Centro Cinema de Cesena

L’association pro­pose éga­le­ment trois films en avant-pre­mière : Les Huit Montagnes et Nostalgia, pré­sen­tés à Cannes cette année. Et Caravage qui, lui, met en avant sa dis­tri­bu­tion par­tiel­le­ment fran­çaise, avec notam­ment Isabelle Huppert et Louis Garrel.

Pour res­ter dans l’am­biance du cinéma trans­al­pin, les pas­sion­nés et curieux pour­ront enfin se rendre à la Maison de l’in­ter­na­tio­nal. Jusqu’au 25 novembre 2022, l’é­ta­blis­se­ment en lisière du Jardin de ville accueille en effet une belle expo­si­tion de pho­tos consa­crée aux tour­nages de Pier Paolo Pasolini.

Pour ne rien rater, le pro­gramme et tous les autres ren­sei­gne­ments pra­tiques sont dis­po­nibles sur le site de Dolce Cinéma ou la page Facebook du fes­ti­val.

Martin de Kerimel

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La cinémathèque de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Cinémathèque de Grenoble : une sai­son pla­cée sous le signe de diver­sité, des par­te­na­riats et des rencontres

  FOCUS – À l'occasion de la nouvelle saison de la Cinémathèque de Grenoble, Peggy Zejgman-Lecarme, sa directrice nous a détaillé le programme. Sans oublier de Lire plus

“Fais pas ta victime”, le film sur le harcèlement scolaire disponible sur le site de la Cinémathèque de Grenoble
“Fais pas ta vic­time”, le film sur le har­cè­le­ment sco­laire dis­po­nible sur le site de la Cinémathèque de Grenoble

  FLASH INFO – Le court-métrage Fais pas ta victime est visionnable librement sur le site de la Cinémathèque de Grenoble. Consacré au harcèlement scolaire, Lire plus

© Site de la Cinémathèque de Grenoble
Projets à foi­son pour la Cinémathèque

FOCUS - Nombreuses projections, parcours cinématographique, concours de scénarios… La Cinémathèque de Grenoble est repartie sur les chapeaux de roues depuis sa réouverture, en septembre Lire plus

Plus que jamais d'Emily Atef, dernier film de Gaspard Ulliel, présenté au Club lundi 31 octobre
Plus que jamais d’Emily Atef, der­nier film de Gaspard Ulliel, pré­senté au Club lundi 31 octobre

EN BREF - Le cinéma de Grenoble organise une avant-première autour du film Plus que jamais (Emily Atef), ce lundi 31 octobre 2022. Une occasion Lire plus

Émilie Frèche, cinéaste engagée, invitée du cinéma Le Club
Avant-pre­mière au cinéma Le Club du film Les Engagés, en pré­sence de sa réa­li­sa­trice Émilie Frèche

ÉVÈNEMENT - Le cinéma grenoblois Le Club présente en avant-première, ce jeudi 27 octobre 2022, le film Les Engagés, trois semaines avant sa sortie en salle. Lire plus

L'affiche du film « Un bon début ». © Joël Kermabon - Place Gre'net
« Un Bon Début », film tourné à Grenoble, porte un nou­veau regard sur les élèves en décro­chage scolaire

FOCUS - Le cinéma Le Club a dévoilé en avant-première, ce mardi 11 octobre 2022, le documentaire intitulé Un Bon Début, tourné dans une classe Lire plus

Flash Info

|

30/05

12h59

|

|

30/05

10h51

|

|

30/05

0h08

|

|

27/05

19h07

|

|

26/05

21h42

|

|

24/05

18h53

|

|

24/05

15h25

|

|

24/05

11h13

|

|

21/05

17h41

|

|

21/05

11h27

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF : La colère de la MJC – Théâtre Prémol

Culture| Le Street Art Fest Grenoble-Alpes est-il en dif­fi­culté à cause du « désen­ga­ge­ment » des col­lec­ti­vi­tés publiques ?

Culture| Le fes­ti­val Regards croi­sés, dédié à l’é­cri­ture (et la lec­ture) théâ­trale contem­po­raine, de retour sur Grenoble

Agenda

Je partage !