Grenoble Habitat (encore) au coeur des débats de la Métropole, sur fond de proposition de recapitalisation

Grenoble Habitat à nou­veau au cœur des débats de la Métropole, sur fond de pro­po­si­tion de recapitalisation

Grenoble Habitat à nou­veau au cœur des débats de la Métropole, sur fond de pro­po­si­tion de recapitalisation

FOCUS - La proposition de recapitalisation de Grenoble Habitat par la Métro a entraîné un nouveau débat fratricide au sein de la majorité de gauche, lors du conseil métropolitain du vendredi 30 septembre 2022. Objectif poursuivi par ses promoteurs: augmenter la présence actionnariale de la Métropole au sein du bailleur social et ainsi contrer la procédure de vente des parts de la Ville de Grenoble.

Entre la Ville et la Métropole de Grenoble, les passes d'armes autour du dossier Grenoble Habitat se suivent et se ressemblent... beaucoup. Nouvel exemple à l'occasion du conseil métropolitain du vendredi 30 septembre, au cours duquel les élus ont débattu sur une nouvelle proposition de la majorité. À savoir, que la Métro augmente sa participation dans le capital du bailleur social pour y renforcer sa présence en tant qu'actionnaire.

Christophe Ferrari présente la délibération de proposition de recapitalisation de Grenoble Habitat. © Capture d'écran - Métropole de Grenoble

Christophe Ferrari présente la délibération de proposition de recapitalisation de Grenoble Habitat. © Capture d'écran - Métropole de Grenoble

Objectif? Contrer la procédure de mise en vente des actions de la Ville de Grenoble, alors que la municipalité a lancé un appel à manifestation d'intérêt (Ami) pour en retirer 34 millions d'euros en deux versements. Soit (beaucoup) moins que les 45 millions prévus dans le cadre d'une cession des actions GH de la Ville à la Métropole. Une cession finalement abandonnée face à l'hostilité des élus métropolitains.

Les salariés de Grenoble Habitat ont manifesté leur colère en conseil

La crainte de la Métropole est de voir Grenoble Habitat tomber entre les mains d'un grand groupe national, qui priverait la société d'économie mixte (Sem) de sa gouvernance locale. Une crainte également exprimée par les salariés du bailleur social, qui ont manifesté leur colère devant les locaux de la Métropole, puis dans l'enceinte même du conseil métropolitain, avant d'être invités à prendre la parole par le président Christophe Ferrari.

Les salariés de Grenoble Habitat ont fait entendre leur voix devant les élus du conseil métropolitain. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Les salariés de Grenoble Habitat ont fait entendre leur voix devant les élus du conseil métropolitain. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Grenoble Habitat, ce sont 4 500 logements sur la région grenobloise... et quatre-vingt salariés "dont une partie va perdre son emploi", a alors indiqué Aurélien Adam, membre du CSE de la société. Celui-ci est en effet convaincu que la vente des actions de la Ville de Grenoble, actionnaire majoritaire, ne peut qu'entraîner des suppressions de postes. "Tout ça pour un chèque!", dénonce-t-il.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 70 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Florent Mathieu

Auteur

1 commentaire sur « Grenoble Habitat à nou­veau au cœur des débats de la Métropole, sur fond de pro­po­si­tion de recapitalisation »

  1. La fusion de Grenoble Habitat avec ACTIS au sein d’une SEM métro­po­li­taine était la réponse adap­tée aux deux eta­blis­se­ments et pour que la Métropole se dote d’un outil per­for­mant pour répondre aux défis cli­ma­tiques et faire face aux besoins d’hébergements dans une com­mu­nauté ‑ter­ri­toire de plus en plus contrainte. Les deux enti­tés Métropole et com­mune de Grenoble jouent un petit jeu de mar­chands de tapis dans un sec­teur où la soli­da­rité devrait être la règle abso­lue. MM Ferrari et Piolle écou­tez les ges­tion­naires, gens de ter­rain qui se col­tinent la fiente que vous géné­rez depuis deux ans. En tant qu’ancien admi­nis­tra­teur d’ACTIS, débar­qué en 2019 de son CA pour avoir regardé les comptes d’un peu trop près, je sais ce qu’il en est !

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

L'avenir de Grenoble Habitat au coeur des débats métropolitains et grenoblois... sur fond de rancœurs politiques?
L’avenir de Grenoble Habitat au cœur des débats métro­po­li­tains et gre­no­blois… sur fond de ran­cœurs politiques ?

FOCUS - Si la fusion, longtemps envisagée, entre Actis et Grenoble Habitat n'est plus d'actualité, la question du rachat des actions Grenoble Habitat de la Lire plus

Le PS grenoblois appelle la Ville à renoncer à la vente "unilatérale" des actions Grenoble Habitat
Le PS gre­no­blois appelle la Ville à renon­cer à la vente « uni­la­té­rale » des actions Grenoble Habitat

FLASH INFO – "L'objectif est-il véritablement de se mettre en conformité avec la loi, ou bien, de tenter coûte que coûte, de renflouer le budget Lire plus

Le collectif contre la privatisation d'Actis salue l'abandon du projet de fusion entre Actis et Grenoble Habitat
Le col­lec­tif contre la pri­va­ti­sa­tion d’Actis salue l’a­ban­don du pro­jet de fusion entre Actis et Grenoble Habitat

FLASH INFO – "C’est la mobilisation du collectif et des locataires qui a imposé ce choix actuel pour le maintien d’Actis en tant qu’acteur 100 Lire plus

Actis-Grenoble Habitat: "Je ne veux pas privatiser quoi que ce soit", déclare Christophe Ferrari
Actis – Grenoble Habitat : « Je ne veux pas pri­va­ti­ser quoi que ce soit », déclare Christophe Ferrari

FOCUS - Alors que ses propos sur une fusion entre Actis et Grenoble Habitat ont fait bondir les élus et militants communistes, le président de Lire plus

Le collectif contre la privatisation d'Actis salue l'abandon du projet de fusion entre Actis et Grenoble Habitat
Christophe Ferrari remet au goût du jour la fusion pos­sible entre Actis et Grenoble Habitat

FOCUS - C'est une annonce du président de la Métropole qui n'est pas passée inaperçue. Au cours d'une prise de parole publique sur la question Lire plus

Vers une société d'économie mixte public-privé dans le cadre de la fusion entre Actis et Grenoble Habitat?
Rapprochement d’Actis et de Grenoble Habitat : la société d’é­co­no­mie mixte, scé­na­rio privilégié ?

FOCUS - Pour le Collectif contre la privatisation d'Actis, la preuve est faite: le "rapprochement" entre Actis et Grenoble Habitat (GH), voulue par la Métropole Lire plus

Flash Info

|

07/12

23h28

|

|

07/12

12h09

|

|

07/12

9h07

|

|

06/12

18h26

|

|

06/12

8h01

|

|

05/12

15h08

|

|

03/12

12h09

|

|

02/12

9h15

|

|

02/12

8h06

|

|

01/12

18h57

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 49 : « Le RER métro­po­li­tain grenoblois »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

Flash info| Des « coups de pouce mobi­lité » en décembre sur Grenoble, avec gra­tuité des trans­ports en com­mun deux samedis

Agenda

Je partage !