Le Musée de Grenoble entre ville et nature pour son exposition hors les murs et sa prochaine exposition temporaire

Le Musée de Grenoble entre ville et nature pour les expo­si­tions de sa rentrée

Le Musée de Grenoble entre ville et nature pour les expo­si­tions de sa rentrée

FOCUS – Rentrée char­gée pour le Musée de Grenoble, qui pré­sente sa nou­velle expo­si­tion hors les murs à la MJC des Eaux-Claires à par­tir du mardi 27 sep­tembre… tout en pré­pa­rant une expo­si­tion tem­po­raire : De la nature. Quatre artistes plas­ti­ciens contem­po­rains vien­dont ainsi livrer leur vision de la nature du 22 octobre 2022 au 19 mars 2023.

Scolaire et poli­tique, la ren­trée est aussi cultu­relle. En témoignent la pré­sen­ta­tion par le Musée de Grenoble d’une par­tie de sa pro­gram­ma­tion sur la sai­son 2022 – 2023. À com­men­cer par une expo­si­tion hors les murs à la MJC des Eaux-Claires, du mardi 27 sep­tembre au jeudi 20 octobre 2022. Son thème ? « La ville entre rêve et réa­lité ».

La "cité idéale" de Jean Gorin représentée dans le cadre de l'exposition hors les murs. © Musée de Grenoble

La « cité idéale » de Jean Gorin repré­sen­tée dans le cadre de l’ex­po­si­tion hors les murs. © Musée de Grenoble

C’est la deuxième expo­si­tion hors les murs de l’an­née pour le Musée de Grenoble, qui avait déjà investi la Maison des habi­tants Teisseire-Malherbe au prin­temps pour une expo­si­tion consa­crée à la nature.

Le but reste le même : S’installer « dans un équi­pe­ment proche et fami­lier » pour invi­ter les habi­tants « à entrer dans un uni­vers qui n’est pas le leur […] et trou­ver peut-être, à l’is­sue de cette décou­verte, le che­min du musée ».

Une autruche place de Verdun

« Mêlant pein­tures, des­sins et pho­to­gra­phies, [cette expo­si­tion] illustre dif­fé­rents aspects de la ville, entre rêve et réa­lité. Ces deux notions se super­posent fré­quem­ment, les œuvres d’art étant, comme on le sait, des trem­plins à l’imagination », décrit le Musée. Étendard de l’ex­po­si­tion, l’œuvre de Georges Gunsett bap­ti­sée L’Autruche repré­sente une autruche aux cou­leurs aux teintes bleu­tées… sur la place de Verdun, à Grenoble !

Autre ins­pi­ra­tion, Rue des Étuves Saint-Martin de Jacques Villeglé repré­sente des affiches arra­chées sur les murs de Paris, comme « un ins­tan­tané d’une époque, des pré­oc­cu­pa­tions qui agitent et tra­versent [la ville] », du per­mis de conduire au Parti com­mu­niste fran­çais. Tandis qu’un Jean Gorin tra­vaille à défi­nir une « cité idéale et l’anticipe à l’aide d’un sys­tème plas­tique abs­trait ».

En tout, ce sont onze œuvres, toutes du XXe siècle, qui seront visibles le temps de l’ex­po­si­tion, avec la pré­sence en per­ma­nence d’un média­teur « pour accueillir, échan­ger avec le public, pré­sen­ter les artistes et les œuvres ». Mais aussi des temps d’ac­cueil pour les plus jeunes, avec « des outils péda­go­giques adap­tés selon les âges, [per­met­tant] de décou­vrir l’exposition de façon ludique et de com­prendre les œuvres ».

De la nature au Musée de Grenoble

En écho à l’ex­po­si­tion hors les murs du prin­temps, la “grande” expo­si­tion du Musée de Grenoble du second semestre 2022 porte à son tour sur la nature. Logique, alors que Grenoble est (encore) Capitale verte euro­péenne pour quelque mois. Du 22 octobre 2022 au 19 mars 2023, l’ex­po­si­tion De la nature pré­sente ainsi le tra­vail de quatre grands plas­ti­ciens contem­po­rains : Philippe Cognée, Cristina Iglesias, Wolfgang Laib et Giuseppe Penone.

Wolfgang Laib expose (entre autre) un Carré de pollen pour l'exposition "De la nature" du 22 octobre 2022 au 19 mars 2023. © Musée de Grenoble

Wolfgang Laib expose (entre autre) un Carré de pol­len pour l’ex­po­si­tion « De la nature » du 22 octobre 2022 au 19 mars 2023. © Musée de Grenoble

« La rela­tion de l’homme à la nature appa­raît d’ores et déjà comme un des sujets majeurs du XXIᵉ siècle », note le Musée de Grenoble. Et cela sur fond de « prise de conscience éco­lo­gique à l’é­chelle pla­né­taire »… Reste, rap­pelle-t-il encore, que l’homo-sapiens n’a pas attendu le réchauf­fe­ment cli­ma­tique pour « concep­tua­li­ser ce qui l’entoure, notam­ment par les des­sins et les pein­tures rupestres ».

« Pour reve­nir sur ce thème déter­mi­nant de la créa­tion artis­tique, les quatre artistes invi­tés […] viennent d’horizons très dif­fé­rents et per­met­tront, grâce à leurs pro­po­si­tions plas­tiques inédites, d’éclairer sous des aspects réso­lu­ment ori­gi­naux et sin­gu­liers cette rela­tion », annonce le Musée. Des artistes qui, au demeu­rant, sont tous sauf des incon­nus à Grenoble, où le musée les a sou­vent mis à l’honneur.

La nature dans les regard de quatre artistes

Dans le détail, Philippe Cognée pro­pose des œuvres issues de trois séries dif­fé­rentes : « Celle des Fleurs, un sujet clas­sique par excel­lence et dont il tire une fan­tas­ma­go­rie à la fois effrayante et fas­ci­nante », « celle des Paysages, avec des forêts ennei­gées et des buis­sons de ronces qui le conduisent aux limites de l’abstraction », et enfin « celle des Châteaux de sable, méta­phores de nos civi­li­sa­tions aux fon­da­tions vacillantes ».

Philippe Cognée, Forêt enneigée. © Musée de Grenoble

Philippe Cognée, Forêt ennei­gée. © Musée de Grenoble

Cristina Iglesias offre à décou­vrir de son côté une « étrange et secrète, à la fois miné­rale et suin­tante d’humidité, orga­nisme archi­tec­turé et pri­mi­tif, para­doxal, où le trompe‑l’œil est une invi­ta­tion au voyage adres­sée à l’esprit ». Tandis que Wolfgang Laib expose (entre autres) un Carré de pol­len, « à la fois ren­contre très concrète avec la nature et inci­ta­tion à la médi­ta­tion sur sa beauté et sa fra­gi­lité ».

Giuseppe Penone, pour sa part, asso­cie ses Gesti vege­tali, « sculp­tures en bronze, à mi-che­min entre la figure humaine et le végé­tal », à ses Verde del bosco, « empreintes d’écorces d’arbres réa­li­sées avec la chlo­ro­phylle de feuilles frot­tées ». À mi-che­min, conclut le Musée de Grenoble, entre « la trace et l’in­car­na­tion », quand la nature s’é­voque à tra­vers des sil­houettes concrètes ou éthé­rées qui des­sinent leur propre mystique.

Une appli­ca­tion numé­rique pour visi­ter le Musée de Grenoble

Autre nou­veauté au Musée de Grenoble, en place depuis les Journées euro­péennes du patri­moine 2022 : une appli­ca­tion numé­rique de visite, à télé­char­ger gra­tui­te­ment sur tablette ou smart­phone, avec un module de tra­duc­tion en anglais et, bien­tôt, en ita­lien. Le tout déve­loppé par la société Orphéo, spé­cia­li­sée dans le domaine, « dans le cadre d’un mécé­nat de com­pé­tence ».

L'application développée par Orphéo accompagne gratuitement les visiteurs du Musée de Grenoble. © Musée de Grenoble

L’application déve­lop­pée par Orphéo accom­pagne gra­tui­te­ment les visi­teurs du Musée de Grenoble. © Musée de Grenoble

Le contenu de l’ap­pli­ca­tion ? « 43 œuvres com­men­tées (texte et audio) [pour] entraî­ner à la décou­verte du lieu et de ses col­lec­tions ». S’y ajoutent neuf his­toires contées pour les plus jeunes, ainsi que des « par­cours thé­ma­tiques » autour d’ac­ti­vi­tés ludiques et de zooms, appe­lés à se renou­ve­ler fré­quem­ment. Mais l’ap­pli­ca­tion peut aussi être consul­tée avant et après la visite au sein du musée.

Florent Mathieu

Auteur

2 commentaires sur « Le Musée de Grenoble entre ville et nature pour les expo­si­tions de sa rentrée »

  1. Bonjour
    tti­rer notre atten­tion sur l’exis­tence d’une appli­ca­tion com­men­tant des oeuvres du musée, c’est bien.
    En don­ner le nom pour pou­voir la télé­char­ger, c’est mieux.

    sep article
    • Bonjour. Un lien a été rajouté dans l’ar­ticle. En vous sou­hai­tant une excel­lente jour­née. Bien cordialement.

      sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

l'exposition Sparks de Wiktoria Wojciechowska est au Musée de grenoble 11_05 (c) Elias Muhlstein
Le musée de Grenoble accueille « Sparks », une expo­si­tion pho­to­gra­phique ren­dant hom­mage aux volon­taires ukrainiens

EN BREF - Jusqu'au 26 août 2022, le musée de Grenoble présente l'exposition "Sparks" de la photographe polonaise Wiktoria Wojciechowska. Une série de 72 portraits Lire plus

Le Musée de Grenoble expose "Hors les murs" la nature à la MDH Teisseire-Malherbe jusqu'au 2 juin 2022
Hors les murs : le Musée de Grenoble expose la nature à la mai­son des habi­tants Teisseire-Malherbe

FOCUS – Le Musée de Grenoble prend place à la Maison des habitants Teisseire-Malherbe pour une nouvelle édition de son projet Hors les murs. Neuf Lire plus

Visite au Musée de Grenoble organisée par le Secours populaire. Crédit photo : Frédéric Fleuri.
Solidarité : une après-midi décou­verte pour les béné­fi­ciaires du Secours popu­laire au Musée de Grenoble ce samedi 7 mai

FIL INFO - Près de 200 personnes bénéficiaires du Secours populaire, accompagnées par les bénévoles de l'association, auront accès gratuitement au Musée de Grenoble, ce Lire plus

Le Musée de Grenoble présente un parcours "en roue libre" au sein de sa collection d'art contemporain
Le Musée de Grenoble pré­sente un par­cours « en roue libre » au sein de sa col­lec­tion d’art contemporain

FOCUS – Le Musée de Grenoble présente jusqu'au 3 juillet 2022 sa nouvelle exposition temporaire baptisée "En roue libre". Un parcours bordé de pièces de Lire plus

Le Musée de Grenoble expose un tableau de Reynaud Levieux... “sauvé” des combles de la Pitié-Salpêtrière
Le Musée de Grenoble expose un tableau de Reynaud Levieux… “sauvé” des combles de la Pitié-Salpêtrière

FOCUS - Le Musée de Grenoble expose La Bénédiction de saint Jean-Baptiste par Zacharie, un tableau signé Reynaud Levieux et daté de 1670. La présentation Lire plus

Une "Folle nuit" en musique sous le signe de la nature au Musée de Grenoble samedi 5 février
Le Musée de Grenoble s’ap­prête à accueillir une « Folle nuit » en musique sous le signe de la nature

FOCUS - La Folle nuit, organisée par Musée en musique au Musée de Grenoble, est de retour samedi 5 février 2022 pour une huitième édition Lire plus

Flash Info

|

05/12

15h08

|

|

03/12

12h09

|

|

02/12

9h15

|

|

02/12

8h06

|

|

01/12

18h57

|

|

01/12

17h21

|

|

30/11

12h11

|

|

30/11

9h58

|

|

30/11

0h38

|

|

29/11

17h12

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

Flash info| Des « coups de pouce mobi­lité » en décembre sur Grenoble, avec gra­tuité des trans­ports en com­mun deux samedis

Abonnement| Grenoble : de mys­té­rieux ves­tiges archéo­lo­giques mis au jour sous l’Esplanade

Agenda

Je partage !