Une "Folle nuit" en musique sous le signe de la nature au Musée de Grenoble samedi 5 février

Le Musée de Grenoble s’ap­prête à accueillir une « Folle nuit » en musique sous le signe de la nature

Le Musée de Grenoble s’ap­prête à accueillir une « Folle nuit » en musique sous le signe de la nature

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – La Folle nuit, orga­ni­sée par Musée en musique au Musée de Grenoble, est de retour samedi 5 février 2022 pour une hui­tième édi­tion consa­crée à la nature, Capitale verte euro­péenne oblige. Le tout autour d’une pro­gram­ma­tion riche ser­vie par des inter­prètes pres­ti­gieux, sur fond d’une crise sani­taire qui n’a pas entamé l’in­té­rêt du public.

Après avoir été consa­crée à Mozart, Schubert ou Bach, la Folle Nuit de Musée en musique invoque pour sa hui­tième édi­tion… la nature. Un choix logique alors que l’an­née 2022 se place sous le signe de Grenoble Capitale verte euro­péenne. « Nous aurons aussi d’autres concerts qui feront réfé­rence à la nature. C’est le fil rouge de cette fin de sai­son 2021 – 2022″, note par ailleurs Pascale Galliard, pré­si­dente de Musée en musique.

La Folle nuit de Musée en musique investit une nouvelle fois le Musée de Grenoble samedi 5 février 2022. © Musée en musique

La Folle nuit de Musée en musique inves­tit une nou­velle fois le Musée de Grenoble samedi 5 février 2022. © Musée en musique

C’est donc une Folle nuit « nature…llement » qui sera pro­po­sée samedi 5 février dès 11 heures du matin et jus­qu’en soi­rée au Musée de Grenoble. L’occasion de déployer un pro­gramme autour de la pluie, des oiseaux, des quatre élé­ments, de Brahms à Ravel en pas­sant par Messiaen ou Debussy. Sans oublier Schubert en fin de jour­née et un concert de clô­ture autour de per­cus­sions avec les élèves du Conservatoire de Grenoble.

Des inter­prètes prestigieux

Qui dit œuvres dit inter­prètes. La Folle nuit invite cette année le Trio Owon, les pia­nistes Etsuko Hirose et Momo Kodama, l’al­tiste Manuel Vioque-Judde et la contre­bas­siste Pénélope Poincheval. Un cas­ting pres­ti­gieux construit avec l’aide de René Martin, direc­teur artis­tique de la Folle jour­née de Nantes. « Nous avons nos contacts d’ar­tistes. Entre lui et nous, on arrive à s’or­ga­ni­ser et à coor­don­ner les calen­driers », confie Pascale Galliard.

La Folle nuit 2022 se place sous le signe de la nature. © Musée en musique

La Folle nuit 2022 se place sous le signe de la nature. © Musée en musique

Les inter­prètes cepen­dant ne rechignent pas à faire un détour par la Folle nuit de Grenoble. « Ils aiment bien venir. Souvent, ça peut être l’oc­ca­sion d’a­bor­der des réper­toires qu’ils ont moins l’oc­ca­sion d’a­bor­der », note Pascale Galliard. C’est en effet Musée en musique qui pro­pose les œuvres aux artistes, en cohé­rence avec la thé­ma­tique de l’événement.

Au-delà de sa pro­gram­ma­tion musi­cale, la Folle nuit pro­pose encore une confé­rence « Musique et nature, nature et musique », don­née par la musi­co­logue Bernadette Lespinard, à 12 h 15 à la biblio­thèque du Musée. Les visi­teurs pour­ront éga­le­ment pro­fi­ter de stands sur place tenus par les Amis du Musée, le luthier Pascal Lavigne ou des labels musi­caux. Le public aura enfin l’oc­ca­sion de (re)découvrir la col­lec­tion per­ma­nente du Musée.

« Nous avons réussi à gar­der la tête hors de l’eau »

Si la Folle nuit 2022 se place sous le signe de la nature, elle demeure aussi… sous celui de la Covid. La crise sani­taire a t‑elle beau­coup affecté Musée en musique ? « On a été impac­tés comme tout le monde bien sûr, puis­qu’on a dû arrê­ter toute pro­gram­ma­tion pen­dant plu­sieurs mois. Mais nous avons été sou­te­nus par l’État et nous avons réussi à gar­der la tête hors de l’eau », indique la pré­si­dente de l’association.

Un moment de suspension avec Musée en musique. © Musée en musique

Un moment de sus­pen­sion avec Musée en musique. © Musée en musique

Durant la période de fer­me­ture des lieux cultu­rels, l’as­so­cia­tion a sur­tout cher­ché à gar­der le contact avec son public, notam­ment via les réseaux sociaux. Avec suc­cès ? La sai­son 2021 – 2022, qui a débuté en sep­tembre 2021, pré­sente pour le moment un bilan posi­tif. « On a retrouvé une grande par­tie de nos adhé­rents, et notre public est pré­sent. Donc, pour l’ins­tant, on est plu­tôt satis­faits de ce début de sai­son », conclut Pascal Galliard.

La Folle nuit nature…llement, samedi 5 février 2022 dès 11 heures du matin au Musée de Grenoble. Programmation com­plète et infor­ma­tions pra­tiques sont à retrou­ver sur le site de Musée en musique.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Auditorium Musée en musique, 2 juillet 2021, musée de Grenoble (c) Emma Venancie- Place Gre'net
Musée en musique à Grenoble : invi­ta­tion au voyage pour la sai­son 2021 – 2022

FOCUS - L'association artistique Musée en musique lance, ce samedi 18 septembre, sa saison culturelle et musicale au sein de l'auditorium pour l'année 2021-2022. De Lire plus

Appolo 5 le jeudi 8 novembre 2018 à 19h30, à l'auditorium du musée de Grenoble. DR
Égypte, Russie, Royaume-Uni… Nouvelle sai­son inter­na­tio­nale et éclec­tique pour Musée en musique

FOCUS - Musée en musique, qui assure la programmation musicale de l'auditorium du musée de Grenoble depuis sa création, a concocté une saison artistique à Lire plus

Musée en musique, une sai­son 2017 – 18 sous le signe de la diver­sité et des rencontres

FOCUS - La nouvelle saison de Musée en musique qui démarre durera jusqu'au 31 mai 2018. Avec des moments musicaux autour des deux expositions temporaires Lire plus

Brèves musicales pour Musée en musique. © Jean-Luc Lacroix - musée de Grenoble
Musée en musique : de Beethoven à Barbara pour la sai­son 2016 – 2017

FOCUS - La nouvelle édition de Musée en musique promet encore de beaux rendez-vous musicaux à partir de septembre au Musée de Grenoble. Déroulé et Lire plus

Papizan et Batsûkh - Festival Détours de babel 2016. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Petits détours des musiques de Babel par le Musée dauphinois

REPORTAGE VIDÉO – La sixième édition du festival des Détours de Babel bat son plein et se poursuit jusqu'au 9 avril. Au nombre des événements Lire plus

© Musée en musique
Après Mozart et Schubert, La Folle Nuit Beethoven inves­tit le musée de Grenoble

FOCUS - Après les Folles Nuit Mozart en 2015 et Schubert en 2016, c'est sur deux jours que se déroule cette année, du 10 au Lire plus

Flash Info

|

17/08

11h57

|

|

17/08

11h17

|

|

16/08

18h38

|

|

16/08

17h06

|

|

16/08

10h10

|

|

13/08

8h35

|

|

13/08

1h08

|

|

12/08

20h21

|

|

12/08

17h28

|

|

12/08

13h07

|

Les plus lus

À voir| Sécheresse en mon­tagne : l’eau, une res­source vitale… de plus en plus rare dans les Alpes

À voir| Incendie de végé­ta­tion à La-Buisse et à Voreppe : pas de répit pour les secours et déjà 80 hec­tares ravagés

Environnement| L’Isère de nou­veau pla­cée en vigi­lance jaune cani­cule à comp­ter du mer­credi 10 août

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin