Des sacs de la Ville de Grenoble "fabriqué en Inde" pointés du doigt par les opposants à Éric Piolle

Des sacs de la Ville de Grenoble fabri­qués en Inde poin­tés du doigt par les oppo­sants à Éric Piolle

Des sacs de la Ville de Grenoble fabri­qués en Inde poin­tés du doigt par les oppo­sants à Éric Piolle

FLASH INFO – Après les tee-shirts EELV made in Bangladesh, les sacs de la Ville de Grenoble made in India ? C’est de nou­veau le groupe Facebook et le compte Twitter de Saccage Grenoble, réso­lu­ment hos­tile à la majo­rité gre­no­bloise, qui publie l’in­for­ma­tion « exclu­sive »: des sacs, dis­tri­bués samedi 3 sep­tembre 2022, lors d’un temps d’ac­cueil des « nou­veaux arri­vants » dans la com­mune, affichent une éti­quette « Fabriqué en Inde ».

« Après les t‑shirts fabri­qués au Bangladesh, dis­tri­bués par une société belge lors des jour­nées d’été des Verts, Piolle pro­gresse en matière de cir­cuits courts [avec les sacs de la Ville de Grenoble pro­duits en Inde, ndlr] », raille André Jouffray, admi­nis­tra­teur du groupe Saccage Grenoble, qui n’hé­site pas à le trai­ter de « Tartuffe » et d” « escro­lo­giste ». Quand bien même le maire de la ville n’é­tait pas impli­qué dans l’or­ga­ni­sa­tion des Journées d’été EELV.

Saccage Grenoble indique aussi que les sacs sont « estam­pillés “citi­zen green” pour trom­per le cha­land ». En l’oc­cur­rence, Citizen Green fait réfé­rence à la société en charge de la confec­tion des sacs en ques­tion. Plus pré­ci­sé­ment, il s’a­git d’une marque du groupe Boomerang, « spé­cia­lisé dans le sec­teur de la com­mu­ni­ca­tion par l’objet en tant qu’Importateur/stockeur », ainsi qu’elle l’é­crit sur son site Internet.

Sur Facebook, le groupe Saccage Grenoble attaque avec virulence Éric Piolle sur la base d'étiquettes « Fabriqué en Inde » présente dans des sacs estampillés Ville de Grenoble. © Saccage Grenoble

Sur Facebook, le groupe Saccage Grenoble attaque avec viru­lence Éric Piolle, les sacs estam­pillés Ville de Grenoble affi­chant des éti­quettes fabri­quées en Inde. © Saccage Grenoble

La marque Citizen Green ? « Un label de qua­lité dans l’éco-conception […] adjointe à un pro­gramme de cer­ti­fi­ca­tions, audits et normes pour garan­tir la tra­ça­bi­lité indis­pen­sable aux annon­ceurs et aux consom­ma­teurs », pour­suit le site. Son cata­logue pro­pose une large gamme de pro­duits, allant des para­pluies aux gourdes sport, en pas­sant par des cha­peaux ou des sacs à dos.

Citizen Green affirme par ailleurs s’ap­pro­vi­sion­ner à « 72 % en France et Europe », et « 28 % en Asie ». Quid du coût car­bone du trans­port ? « Nous nous sommes fixé comme objec­tif de limi­ter au maxi­mum les trans­ports de mar­chan­dises par avion, au pro­fit du […] bateau par souci d’économie d’énergie et de réduc­tion de la pol­lu­tion », reven­dique la marque. Quant à la fabri­ca­tion en Inde, celle-ci se fait « dans une usine res­pec­tant le droit du tra­vail », assure encore la marque dans le détail de ses produits.

La Ville s’en­gage à sur­veiller de plus près la pro­ve­nance de ses goodies

Sollicitée par Place Gre’net, la Ville de Grenoble indique que les « tote­bags » conte­nant les goo­dies offerts aux nou­veaux arri­vants de Grenoble étaient « acquis auprès d’un four­nis­seur local ». Fournisseur qui, lui-même, a usé des ser­vices de Citizen Green ? « Après véri­fi­ca­tion, ces sacs ont bien été pro­duits en Inde. La Ville s’engage à sur­veiller de plus près la pro­ve­nance de ces goo­dies à l’avenir », conclut la municipalité.

[Encadré ajouté le 6 sep­tembre à 22 heures, modi­fié le 8 sep­tembre à 15 h 30]

La réac­tion de Citizen Green

Également sol­li­ci­tée par Place Gre’net, la marque Citizen Green réagit par la voix de sa direc­trice géné­rale Cécile Jaquet. « Il est vrai­ment décou­ra­geant de se voir soup­çon­nés de green­wa­shing par les fâcheux, alors que nous créons depuis 15 ans des pro­duits bien plus ver­tueux pour l’environnement que leurs ancêtres », écrit-elle sans ambages. Non sans iro­ni­ser au pas­sage sur une « polé­mique plus poli­tique qu’é­co­lo­gique ».

Cécile Jaquet, directrice générale de Bewear - Citizen Green © Capture d'écran YouTube - 656 Éditions

Cécile Jaquet, direc­trice géné­rale de Bewear – Citizen Green © Capture d’é­cran YouTube – 656 Éditions

« Nous sommes tota­le­ment conscients qu’il serait pré­fé­rable de tout fabri­quer en Europe dès main­te­nant, mais soyons réa­listes, on recons­truit un outil de pro­duc­tion comme on plante un arbre, c’est-à-dire sur le temps long », ajoute-t-elle.

Enfin, si la marque reven­dique l’ob­jec­tif de dimi­nuer ses émis­sions de CO2 « en rédui­sant les dis­tances d’approvisionnement », elle appelle aussi à « inté­grer que les cri­tères envi­ron­ne­men­taux sont mul­tiples, et néces­sitent une appré­cia­tion glo­bale plu­tôt que par­cel­laire ». « Notre équipe est déter­mi­née et soli­daire, ce qui nous per­met chaque année de tenir l’objectif d’un plus grand res­pect de l’environnement pour tous nos pro­duits », conclut la directrice.

[Encadré ajouté le 8 sep­tembre à 15 h 30 suite à la réac­tion de Citizen Green]

Florent Mathieu

Auteur

1 commentaire sur « Des sacs de la Ville de Grenoble fabri­qués en Inde poin­tés du doigt par les oppo­sants à Éric Piolle »

  1. bon­jour

    Je n’ai pas été infor­mée d’une prise de contact avec notre société car si cela avait été le cas, nous aurions répondu à vos ques­tions en toute sin­cé­rité. Je reste donc à votre dis­po­si­tion pour des infor­ma­tions com­plé­men­taires si vous le dési­rez. très cordialement
    Cécile Jaquet DG Citizen Green

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

© Joël Kermabon - Place Gre'net (capture d'écran)
Des tee-shirts fabri­qués au Bangladesh ont-ils été ven­dus aux Journées d’été EELV à Grenoble ?

FOCUS - Dans un post sur les réseaux sociaux, un internaute affirme que des tee-shirts fabriqués au Bangladesh étaient vendus aux Journées d'été d'Europe Écologie Lire plus

SaccageGrenoble, un (nouveau) groupe Facebook pour dénoncer "l'état de la ville"... et attaquer son maire
Le nou­veau groupe Facebook SaccageGrenoble dénonce « l’é­tat de la ville »… et attaque son maire

EN BREF – Un groupe Facebook destiné à dénoncer "la malpropreté, l'insécurité, le manque d’entretien des rues et des trottoirs", plus les coupes d'arbres ou Lire plus

Le fondateur du groupe Facebook "Saccage Grenoble" visé par une campagne de tags dans sa rue
Le fon­da­teur du groupe Facebook « Saccage Grenoble » visé par une cam­pagne de tags dans sa rue

FLASH INFO – "Je suis choqué. Si je suis attaqué avec des tags, je peux parfaitement être attaqué physiquement également". Ainsi s'exprime Mehdi Ben Fredj, Lire plus

Tags contre "Saccage Grenoble": Alain Carignon appelle le maire de Grenoble à condamner et porter plainte
Tags contre « Saccage Grenoble » : Alain Carignon appelle le maire de Grenoble à condam­ner et por­ter plainte

FLASH INFO – "À aucun moment votre municipalité n’a fait entendre sa voix pour condamner ces violences et ces stigmatisations homophobes qui ne peuvent être Lire plus

L'écologie politique et la conquête du pouvoir au cœur des Journées d'été EELV à Grenoble
L’écologie poli­tique et la conquête du pou­voir au cœur des Journées d’été EELV à Grenoble

FOCUS – Les Journées d'été d'Europe-Écologie-les-Verts investissent Grenoble, et plus précisément le campus de l'Université Grenoble-Alpes, du jeudi 25 au samedi 27 août. L'occasion pour Lire plus

Décès de François Tarantini, par­ti­san d’Alain Carignon et co-fon­da­teur de Grenoble le changement

FLASH INFO – C'est sa compagne, la conseillère municipale d'opposition de la Ville de Grenoble Brigitte Boer, qui l'a annoncé: François Tarantini est décédé dans Lire plus

Flash Info

|

23/09

13h10

|

|

23/09

12h00

|

|

22/09

17h25

|

|

22/09

15h47

|

|

22/09

12h09

|

|

22/09

9h41

|

|

21/09

17h26

|

|

20/09

16h52

|

|

19/09

18h43

|

|

19/09

12h01

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 39 : « Le ren­voi en cor­rec­tion­nelle d’Éric Piolle »

Abonnement| Conseil muni­ci­pal : accu­sa­tions d’im­pos­ture, pro­cès en cor­rec­tion­nelle… Éric Piolle balaie les mises en cause

Abonnement| À l’oc­ca­sion de sa ren­trée, le groupe d’op­po­si­tion d’Alain Carignon fus­tige les « impos­tures » d’Éric Piolle

Agenda

Je partage !