Lutte contre l’ar­ti­fi­cia­li­sa­tion des sols dans l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise : la zone agri­cole de La Taillat pro­té­gée à Meylan

Lutte contre l’ar­ti­fi­cia­li­sa­tion des sols dans l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise : la zone agri­cole de La Taillat pro­té­gée à Meylan

FOCUS - Protéger et valoriser les espaces agricoles selon le principe de « zéro artificialisation nette », et ainsi assurer une autonomie alimentaire locale. Tels sont les enjeux du projet de la zone agricole métropolitaine de La Taillat, à Meylan. Point d'avancée avec les différents acteurs investis aux côtés de Grenoble-Alpes Métropole.

« Nous devons échanger avec les autres territoires. Mais la pandémie, comme la guerre en Ukraine, nous ont aussi montré qu’il fallait s’assurer une autonomie alimentaire. » Cette autonomie, pour ne pas dire autosuffisance, est au cœur du projet agricole de Meylan La Taillat, notamment impulsé par Grenoble-Alpes Métropole.

Un projet monté en partenariat avec la commune de Meylan, mais aussi l'Établissement public foncier local du Dauphiné, la Société d’aménagement foncier et d’établissement rural Isère, la Chambre d'agriculture de l'Isère ou encore la Confédération paysanne. Élus, membres du comité de pilotage et agriculteurs étaient ainsi présents le 17 juin 2022 sur le site pour faire un point sur l’avancée des travaux de préservation et de revalorisation dans ce secteur.

Pour Christophe Ferrari, il faut « reterritorialiser notre production alimentaire. Les gens, qu’importe leur catégorie sociale, veulent savoir ce qu’ils mangent. » Et le président de la Métropole d’évoquer les « visages d’agriculteurs » derrière cette production, sans négliger la question de leur juste rémunération.

Le projet agricole de Meylan La Taillat (Meylan) s’installe sur cinquante hectares autrefois exploités par Yves Capitan © Google Maps

La ferme métropolitaine de La Taillat (Meylan) s’installe sur 50 hectares autrefois exploités par Yves Capitan. © Google Maps

Pour reterritorialiser, la Métropole a acquis 50 hectares exploités par Yves Capitan, agriculteur parti à la retraite il y a deux ans sans successeur. Coût de rachat des parcelles et du bâti présent ? 1,36 million d'euros. Ce dernier, fortement endommagé, nécessitera des travaux. Le montant final du projet de Meylan La Taillat devrait par conséquent avoisiner le double.

Un premier appel à candidatures avait été adressé en 2021, tant aux exploitants déjà installés (confortement d’exploitation) qu'aux néo-agriculteurs (installation). Une quinzaine louent désormais ces parcelles.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 63 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Justine Reynaud

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La Communauté de communes du Grésivaudan lauréate du volet ingénierie du plan Avenir Montagnes
Transports, loge­ments, bio­di­ver­sité… La pola­rité Nord-Est à l’hon­neur durant l’Heure citoyenne de Meylan

FOCUS - Durant l’Heure citoyenne, lors du conseil municipal du 7 février 2022, le maire de Meylan, accompagné de Ludovic Bustos, a présenté le projet Lire plus

Troisième édition du Mois de la transition alimentaire du 23 septembre au 23 octobre 2022
Saint-Ismier : l’é­cole d’été de l’a­gri­cul­ture urbaine donne le cap à Grenoble

FOCUS - L'école d'été de l'agriculture urbaine s'est tenue au lycée horticole de Grenoble-Saint-Ismier, les 18, 19 et 20 mai 2022. Durant ce rendez-vous annuel Lire plus

Jardinage collectif avec l'association Cultivons nos toits sur le toit de CCSTI Casemate, 17 mai 2017. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'net
Les 48 heures de l’agriculture urbaine sont de retour dans l’ag­glo­mé­ra­tion grenobloise

  FIL INFO - Événement national organisé dans l'agglomération grenobloise par l’association Cultivons nos toits, les 48 heures de l’agriculture urbaine reviennent pour une troisième Lire plus

Le Département de l'Isère salue les lauréats isérois du Concours général agricole 2022
Le Département de l’Isère salue les lau­réats isé­rois du Concours géné­ral agri­cole 2022

FLASH INFO – Le Département de l'Isère rend hommage aux lauréats isérois du Concours général agricole 2022, qui se tenait lors du Salon de l’agriculture Lire plus

© Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : deux mille mani­fes­tants ont dénoncé « le manque d’am­bi­tion » de la loi Climat et résilience

  REPORTAGE VIDÉO - Deux mille manifestants ont marché pour le climat à Grenoble ce dimanche 9 mai 2021 et dénoncé « le manque d’ambition Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !