Appel Forêt -
© Joël Kermabon - Place Gre'net

Grenoble : deux mille manifestants ont dénoncé « le manque d’ambition » de la loi Climat et résilience

Grenoble : deux mille manifestants ont dénoncé « le manque d’ambition » de la loi Climat et résilience

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

REPORTAGE VIDÉO – Deux mille manifestants ont marché pour le climat à Grenoble ce dimanche 9 mai 2021 et dénoncé « le manque d’ambition » de la loi Climat et résilience du gouvernement. Estimant que celle-ci n’est pas à la hauteur des enjeux face à l’urgence climatique, les défenseurs du climat ont réclamé « une vraie loi climat » à travers cette « marche d’après ». Une sorte de baroud d’honneur avant l’examen de ladite loi par le Sénat, ce lundi 10 mai 2021.

 

 

Un peu par­tout en France, des marches pour le cli­mat ont eu lieu ce dimanche 9 mai pour dénon­cer le pro­jet de loi Climat et rési­lience, adopté le 4 mai der­nier par le Parlement. À Grenoble, deux mille mani­fes­tants ont par­ti­cipé à cette « marche d’a­près », à l’ap­pel de plu­sieurs orga­ni­sa­tions éco­lo­gistes gre­no­bloises1 Alternatiba-Cop21 Grenoble, Citoyens pour le cli­mat Grenoble et Fridays for future Grenoble .

 

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Déçus que ce pro­jet de loi n’ait pas repris les 150 pro­po­si­tions de la Convention citoyenne pour le cli­mat, ceux-ci ont réclamé « une vraie loi cli­mat », en lieu et place d’un « pro­jet raboté par les dépu­tés ». Ce juste avant l’exa­men du texte par le Sénat, ce lundi 10 mai 2021.

 

De quoi don­ner du grain à moudre aux défen­seurs de la pla­nète et exa­cer­ber encore un peu plus leur colère. D’autant qu’une ins­tance juri­dique fran­çaise a offi­ciel­le­ment reconnu l’État « res­pon­sable d’une par­tie du pré­ju­dice éco­lo­gique constaté » dans le cadre de l’Affaire du siècle. Et que le doute per­siste sur un réfé­ren­dum pour ins­crire la lutte contre le dérè­gle­ment cli­ma­tique dans la Constitution, mal­gré l’as­su­rance de l’État qu’il n’y renon­cera pas.

 

 

Beaucoup d’enfants et de porteurs de pancartes humoristiques mais signifiantes

 

C’est sur le coup de 14 heures que, peu à peu, les mani­fes­tants ont ral­lié la place de Verdun où les atten­daient un ate­lier pan­cartes, une baraque à frites et une sono, toutes deux ambu­lantes. Dans la foule, beau­coup d’en­fants, dont Yannis. Le cli­mat ? « On en parle avec les copains de l’é­cole », témoigne-t-il en bran­dis­sant fiè­re­ment sa pancarte.

 

Parmi les manifestants, de nombreux enfants. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Parmi les mani­fes­tants, de nom­breux enfants. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Comme à l’ac­cou­tu­mée lors des marches pour le cli­mat, fleu­ris­saient des pan­cartes humo­ris­tiques mais signi­fiantes. « La Terre, c’est comme la bière, plus c’est chaud, moins c’est bon », pou­vait-on lire sur l’une d’entre elles. Ou encore « Sauvez la bio­sphère, man­gez un action­naire ! », pro­po­sait sans ver­gogne une autre.

 

Après une « cho­ré­gra­phie par­ti­ci­pa­tive » sui­vie d’un die-in2Une forme de mani­fes­ta­tion dans laquelle les par­ti­ci­pants simulent la mort en s’al­lon­geant sur le sol, le cor­tège s’est fina­le­ment élancé en direc­tion de la MC2, lieu d’ar­ri­vée de cette nou­velle marche pour le cli­mat. Retour en images.

 

 

 

Joël Kermabon

 

1 Alternatiba-Cop21 Grenoble, Citoyens pour le cli­mat Grenoble et Fridays for future Grenoble.

 

2 Une forme de mani­fes­ta­tion dans laquelle les par­ti­ci­pants simulent la mort en s’al­lon­geant sur le sol

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Manifestation en soutien au Chantier à Fontaine. © Tim Buisson – Place Gre’net
Fontaine : nouvelle mobilisation pour défendre le Chantier et demander la reprise des négociations avec la mairie

  FIL INFO - Sous la menace d'une expulsion depuis février 2021, les bénévoles du Chantier ont organisé, samedi 29 mai, une manifestation dans les Lire plus

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées pour soutenir les "7 de Briançon". © Tim Buisson – Place Gre’net
Grenoble : rassemblement en soutien aux « 7 de Briançon », jugés pour avoir aidé des migrants à passer la frontière

  EN BREF - Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées, jeudi 27 mai 2021, devant le tribunal de Grenoble pour afficher leur soutien aux Lire plus

GEG : le mouvement de grève se durcit après l’annonce du versement de 5 millions d’euros aux actionnaires

  FOCUS - Depuis l'annonce, fin avril 2021, du versement de 5 millions d'euros de dividendes aux actionnaires de Gaz Électricité de Grenoble (GEG), la Lire plus

Rassemblement contre les violences entre le collège Fantin-Latour et Aimé Césaire à Grenoble mercredi 26 mai 2021. © Tim Buisson – Place Gre’net
Grenoble : après des actes de violence aux collèges Fantin-Latour et Aimé-Césaire, les parents veulent “calmer le jeu”

  FOCUS - Depuis plusieurs semaines, des adolescents des quartiers grenoblois Mistral - Vallier Catane et Saint-Bruno cherchent à s'affronter. La police est même intervenue Lire plus

Mouvement lycéen Grenoble
Les lycéens ont poursuivi leur mouvement de protestation à Grenoble avec une nouvelle manifestation

  EN BREF - À Grenoble, la mobilisation des lycéens contre la tenue du baccalauréat se poursuit. Ce jeudi 20 mai 2021, un rassemblement a Lire plus

Une cinquantaine de salariés de Gaz électricité de Grenoble (GEG) a manifesté contre le versement de 5 millions d'euros de dividendes.
Des salariés de Gaz électricité de Grenoble s’opposent au versement de 5 millions d’euros de dividendes

  EN BREF – Une cinquantaine de salariés de Gaz électricité de Grenoble (GEG) a manifesté, mardi 11 mai, dans les rues de la capitale Lire plus

Flash Info

|

30/07

12h07

|

|

29/07

19h56

|

|

28/07

16h27

|

|

28/07

12h09

|

|

28/07

9h40

|

|

27/07

20h21

|

|

27/07

12h00

|

|

27/07

10h43

|

|

26/07

10h46

|

|

25/07

12h06

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin