Visuel Présentation de la saison 2022-2023 au théâtre de Vienne François-Ponsard le 23 juin 2022

Théâtre de Vienne François-Ponsard : une pro­gram­ma­tion « riche en cou­leurs » pour 2022 – 2023

Théâtre de Vienne François-Ponsard : une pro­gram­ma­tion « riche en cou­leurs » pour 2022 – 2023

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – Le théâtre François-Ponsard de Vienne pré­sente ce jeudi 23 juin 2022 la pro­gram­ma­tion de la sai­son 2022 – 2023. Michel Belletante, direc­teur de l’é­ta­blis­se­ment et met­teur en scène, a accepté de par­ta­ger ses coups de cœur avec ceux qui ne pour­ront pas s’y rendre.

« Le théâtre de Vienne François-Ponsard est un théâtre qui attire aussi bien les Viennois que les spec­ta­teurs exté­rieurs », affirme Michel Belletante, direc­teur de l’é­ta­blis­se­ment. Et à juste titre. Amateurs de théâtre, de danse ou de musique ? Tous devraient trou­ver leur bon­heur dans la pro­gram­ma­tion de la sai­son 2022 – 2023, pré­sen­tée au public le 23 juin à 19 heures.

« La créa­tion, c’est l’ADN du théâtre », sou­ligne avec fierté son direc­teur. Des créa­tions, il y en aura. Quatre, plus pré­ci­sé­ment, fruits des artistes en rési­dence au théâtre. « Il existe beau­coup de com­pa­gnies en Isère, mais elles souffrent d’un défi­cit de salles », pré­cise-t-il. Michel Belletante accueille donc actuel­le­ment deux com­pa­gnies en rési­dence de créa­tion, dont la Compagnie Qui porte quoi ? diri­gée par Gaëlle Bourgeois, mais aussi le Théâtre du Lyon, com­pa­gnie en rési­dence d’expérimentation, por­tée par Julien Gauthier. Les deux se pro­dui­ront évi­dem­ment sur la scène du Théâtre François-Ponsard.

Des créa­tions 100 % fait mai­son au théâtre François-Ponsard de Vienne

Julien Gauthier pro­po­sera les 6 et 7 octobre à 20 h 30 sa mise en scène d’Alpha Kaba, pièce pen­sée d’après le livre Esclave des Milices d’Alpha Kaba. Ce der­nier, jour­na­liste dans une radio locale en Guinée, voit en 2013 l’une de ses émis­sions cri­ti­quées. Fuyard, il atter­rit en Libye, où il est cap­turé par une milice et réduit en escla­vage. Commence alors un cal­vaire de deux ans, raconté par Julien Gauthier dans cette pièce construite avec Alpha Kaba en personne.

Gaëlle Bourgeois pré­sen­tera les 17 et 18 novembre 2022 à 20h30 sa créa­tion théâ­trale Longtemps la nuit. Adaptée par Raphaël Thet d’après le roman J’ai long­temps eu peur de la nuit de Yasmine Ghata, « la pièce traite de la mémoire, et plus pré­ci­sé­ment de deux mémoires enfouies qui res­sortent. C’est l’histoire d’une ren­contre lit­té­raire entre deux per­son­nages qui s’aident à avan­cer », décrit Gaëlle Bourgeois. D’un côté, le per­son­nage d’Arsène, réfu­gié rwan­dais qui ne pos­sède qu’une valise, sym­bole et sou­ve­nir de sa fuite. De l’autre côté, Suzanne, orphe­line de père depuis l’âge de 7 ans, confron­tée à l’absence de tout sou­ve­nir et à la néces­sité de faire enfin le deuil.

Pièce Longtemps La Nuit (c) Guy Carlier

Longtemps la nuit retrace les par­cours mémo­riels de Suzanne et Arsène. D’après le roman de Yasmine Ghata © Guy Carlier

« Les mois d’octobre et de novembre seront pla­cés sous l’angle des migra­tions », indique Michel Belletante. Ainsi le public pourra-t-il retrou­ver le 21 octobre à 20 h 30 la pre­mière adap­ta­tion théâ­trale des Raisins de la colère, en col­la­bo­ra­tion avec le fes­ti­val de jazz. Trois musi­ciens, dont deux multi-ins­tru­men­tistes, accom­pa­gne­ront les acteurs.

Un retour vers les clas­siques du théâtre

Michel Belletante fait éga­le­ment la part belle au « théâtre de réper­toire » dans son offre de pro­gram­ma­tion. « Pour moi, le théâtre n’est pas seule­ment fait pour être lu et ana­lysé par les col­lé­giens et les lycées. Il doit pou­voir être vu et entendu. » Le met­teur en scène avoue avoir été stu­pé­fait de la faible repré­sen­ta­tion de ce type de théâtre au Festival d’Avignon 2021.

« Parmi les 1200 spec­tacles pré­sen­tés, seuls 27 rele­vaient du théâtre de réper­toire », déplore-t-il. D’où sa volonté de pro­po­ser de telles pièces, qui attirent selon lui un public aspi­rant à « retrou­ver ces repères de théâtre ». Badine, pro­po­sée le 14 octobre au Manège à 20 h 30, repren­dra avec fraî­cheur la célèbre pièce d’Alfred de Musset, On ne badine pas avec l’amour.

Michel Belletante aux côtés de Gaëlle Bourgeois, le 15 juin 2022 (c) Justine Reynaud - Place Gre'net

Michel Belletante, direc­teur du théâtre de Vienne François-Ponsard aux côtés de Gaëlle Bourgeois le 15 juin 2022 © Justine Reynaud – Place Gre’net

La sai­son 2022 se clô­tu­rera en beauté avec Hugo Nox / Une nuit Victor Hugo, adap­tée et mise en scène par Michel Belletante. Quatre soi­rées entières (du 13 au 16 sep­tembre, de 19 heures à 1 heure) consa­crées à Victor Hugo. En pre­mière par­tie, une adap­ta­tion de la créa­tion 21/22 Marie Tudor. Les spec­ta­teurs pour­ront ensuite « pro­fi­ter d’un apé­ri­tif avant d’être pro­pul­sés au XIXe siècle dans l’auberge des Thénardiers. » Une véri­table pièce immer­sive dans laquelle pour­ront se fondre les spec­ta­teurs tout en dînant. L’occasion de décou­vrir ou redé­cou­vrir un Hugo auteur, poète, poli­ti­cien ou encore amoureux.

Et en 2023 ?

Le Manège accueillera le 23 février à 14 h 30 puis 20 h 30 La Dispute, une pièce de Marivaux « jouée par de jeunes acteurs pour per­mettre à un public jeune de s’identifier ». Parmi les autres sug­ges­tions de Michel Belletante, tou­jours au Manège : Angèle, le 24 février à 20 h 30, ou encore Les Présidentes. Une véri­table « comé­die catas­trophe » qui suit une « his­toire déli­rante », à retrou­ver le 7 mars à la même heure.

The Tree, un spec­tacle de danse à retrou­ver le 7 mars 2023. ©Frédéric Lovino

Du théâtre oui, mais pas seule­ment. À la demande du public, davan­tage de danse ! 80 dan­seurs se pro­dui­ront dans un spec­tacle de danse, Omma, à retrou­ver le 8 novembre 2022 à 20 h 30 au Manège. Et en 2023, ren­dez-vous le 7 mars à 20 h 30 pour The Tree, réflexion poé­tique sur l’humanité et la nature.

La chan­son ne sera pas en reste. Au Manège : Amélie-les-Crayons et les Doigts de l’Homme le 30 avril à 19 heures, Cali le 14 mars à 20 h 30… Mais aussi Mister Mat, le Voironnais qui s’est hissé jusqu’à la finale lors de la der­nière sai­son de The Voice.

Enfin, dans le théâtre à l’i­ta­lienne, Norah Krief (Al Atlal, chant pour ma mère) se pro­duira le 24 mars à 20 h 30.

Ouverture de la billetterie

  • Abonnements à par­tir du 24 juin
  • Vente à l’u­nité à par­tir du 5 juillet

Plus d’in­for­ma­tions sur le site du théâtre

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Justine Reynaud

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Cinq euros au lieu de dix: Grenoble réduit de moitié le tarif solidaire dans ses théâtres municipaux
Cinq euros au lieu de dix : Grenoble réduit de moi­tié le tarif soli­daire dans ses théâtres municipaux

FLASH INFO – En juillet 2020, la Ville de Grenoble uniformisait les tarifs de ses différents théâtres municipaux... avec des hausses à la clé pour Lire plus

Saint-Martin-d'Hères en scène propose un programme accessible au jeune public abordant les thèmes du corps, de l'image et des racines.
« Saint-Martin-d’Hères en scène » : jeu­nesse et écri­ture contem­po­raine au cœur de la sai­son 2022 – 2023

EN BREF - Nouvelle saison en perspective pour le programme culturel de "Saint-Martin-d'Hères en scène", qui regroupe les salles de spectacles L'heure Bleue et l'Espace Lire plus

Avishai Cohen MC2 Grenoble programmation jazz
MC2 : Grenoble : une sai­son 2022 – 2023 plu­ri­dis­ci­pli­naire émaillée de grands noms et de découvertes

EN BREF - La Maison de la Culture (MC2) de Grenoble a dévoilé les 75 propositions de sa saison 2022-2023. Au programme, des stars internationales, Lire plus

Avant le spectacle d'ouverture, sur la pelouse de la MC2. © Joël Kermabon - Place Gre'net
“La MC2 en fête !” de retour pour une deuxième édi­tion jusqu’au 26 juin 2022

EN BREF - “La MC2 en fête”, qui avait marqué les retrouvailles de la maison de la culture grenobloise avec son public à l’été 2021, Lire plus

Théâtre 145
Le fes­ti­val Regards croi­sés, dédié à l’é­cri­ture théâ­trale contem­po­raine, de retour à Grenoble

FIL INFO – Le "festival des nouvelles écritures théâtrales" Regards croisés est de retour à Grenoble du mercredi 18 au lundi 23 mai 2022. Un Lire plus

"Dimanche", des compagnies Focus et Chaliwaté, sera joué ces lundi 7 et mardi 8 mars 2022 au TMG - Grand Théâtre, dans le cadre de "Grenoble capitale verte de l'Europe 2022". © Virginie Meigné
Grenoble capi­tale verte de l’Europe : « Dimanche », un spec­tacle mêlant théâtre d’ob­jets, marion­nettes et vidéo au Grand Théâtre

FLASH INFO - Dans le cadre de "Grenoble capitale verte de l'Europe 2022", le TMG - Grand Théâtre accueille, ces lundi 7 et mardi 8 Lire plus

Flash Info

|

17/08

11h57

|

|

17/08

11h17

|

|

16/08

18h38

|

|

16/08

17h06

|

|

16/08

10h10

|

|

13/08

8h35

|

|

13/08

1h08

|

|

12/08

20h21

|

|

12/08

17h28

|

Les plus lus

Environnement| L’Isère de nou­veau pla­cée en vigi­lance jaune cani­cule à comp­ter du mer­credi 10 août

Abonnement| Îlots de cha­leur : Grenoble, mau­vaise élève et sous les cri­tiques de l’op­po­si­tion, veut faire mieux

Flash info| L’incendie qui a ravagé 100 hec­tares de végé­ta­tion entre La Buisse et Voreppe est « maî­trisé mais pas éteint » selon la pré­fec­ture de l’Isère

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin