Chèques vacances volés au Comité des œuvres sociales de Grenoble : un sus­pect incar­céré et un second en fuite

Chèques vacances volés au Comité des œuvres sociales de Grenoble : un sus­pect incar­céré et un second en fuite

FLASH INFO – Les deux sus­pects du bra­quage du Comité des œuvres sociales (COS) de la Ville de Grenoble, le 23 mai 2022, ont été iden­ti­fiés par des pré­lè­ve­ments ADN réa­li­sés sur leurs effets per­son­nels aban­don­nés durant leur fuite. Ceux-ci sont soup­çon­nés d’a­voir volé plus de 140 000 euros de chèques vacances des­ti­nés aux agents muni­ci­paux. Le pre­mier bra­queur, âgé de 32 ans, a été inter­pellé, ce mer­credi 1er juin, puis placé en déten­tion pro­vi­soire, ce ven­dredi 3 juin. Le second sus­pect est quant à lui tou­jours en fuite et recherché.

Ce sont les effets per­son­nels aban­don­nés dans leur fuite, le 23 mai 2022, qui auront causé la perte des bra­queurs du Comité des œuvres sociales (COS) de la Ville de Grenoble. « Leur exploi­ta­tion par la police tech­nique et scien­ti­fique a per­mis de mettre en évi­dence de l’ADN qui a per­mis leur iden­ti­fi­ca­tion », a indi­qué le pro­cu­reur de la République adjoint Boris Duffau, ce ven­dredi 3 juin 2022, confir­mant les infor­ma­tions du Dauphiné libéré.

Les faits se sont dérou­lés, lundi 23 mai, au Comité des œuvres sociales de Grenoble sur l’avenue Jean-Perrot. © Google Maps

Les deux hommes figu­raient en effet dans le Fichier natio­nal des empreintes géné­tiques (FNAEG). Le pre­mier sus­pect, âgé de 32 ans, a été inter­pellé ce mer­credi 1er juin au soir, au domi­cile de sa mère, dans l’ag­glo­mé­ra­tion gre­no­bloise, puis placé en garde à vue. Présenté devant une juge d’ins­truc­tion, il a été placé en déten­tion pro­vi­soire ce ven­dredi, confor­mé­ment aux réqui­si­tions du parquet.

Trois car­tons de chèques vacances déro­bés, pour un mon­tant glo­bal de 141 000 euros

Ce tren­te­naire n’en était pas à son coup d’es­sai. L’homme est « connu des ser­vices de police et jus­tice, avec 27 men­tions au casier judi­ciaire dont des faits de vol », pré­cise ainsi le pro­cu­reur adjoint. Son com­plice, iden­ti­fié éga­le­ment, est en revanche tou­jours en fuite et acti­ve­ment recher­ché par les forces de l’ordre.

Le 23 mai der­nier, les deux indi­vi­dus cagou­lés, dont l’un était muni d’une arme de poing à la cein­ture – qu’il n’a­vait tou­te­fois pas exhi­bée -, avaient fait irrup­tion dans les locaux du COS, ave­nue Jean-Perrot. Aspergeant de gaz lacry­mo­gène deux employés de la Ville pré­sents sur les lieux, ils avaient dérobé trois car­tons de chèques vacances, au moment où ceux-ci devaient être remis aux agents muni­ci­paux. Montant du pré­ju­dice : 141 000 euros.

Le second sus­pect aurait séques­tré des per­sonnes âgées chez elle après le braquage

Mais en pre­nant la fuite, les bra­queurs avaient dû aban­don­ner une par­tie du butin, ainsi qu’une matraque téles­co­pique et des vête­ments. Lesquels auront donc per­mis de les confondre. Mais le vol des chèques vacances n’est pas le seul élé­ment inté­res­sant les enquê­teurs. Selon Le Dauphiné libéré, le sus­pect actuel­le­ment en fuite se serait caché de la police, ce jour-là, en entrant dans l’ap­par­te­ment d’un couple de per­sonnes âgées, qu’il aurait rete­nues contre leur gré durant plu­sieurs heures.

Hotel de police 2022 (c) Elias Muhlstein - Place Gre'net

Le pre­mier sus­pect a été inter­rogé en garde à vue par les poli­ciers de la Sûreté dépar­te­men­tale, qui recherchent tou­jours son com­plice, soup­çonné éga­le­ment de séques­tra­tion. © Elias Muhlstein – Place Gre’net

Heureusement, les per­sonnes âgées n’ont subi aucune vio­lence phy­sique de la part du mis en cause, qui s’est ensuite vola­ti­lisé dans la nature. Néanmoins, ces faits ont conduit le par­quet de Grenoble à ouvrir, ce ven­dredi, deux infor­ma­tions judi­ciaires dis­tinctes et com­plé­men­taires. La pre­mière pour vol à main armée, la seconde, concer­nant le deuxième voleur, pour séques­tra­tion.

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Vol de chèques-vacances au COS de Grenoble: les agents ne seront pas lésés, assure Pierre Mériaux
Vol de chèques-vacances au COS de Grenoble : les agents ne seront pas lésés, assure Pierre Mériaux

FLASH INFO – Lundi 23 mai, le Comité des oeuvres sociales (COS) de la Ville de Grenoble était victime d'un vol durant la distribution des Lire plus

Deux indi­vi­dus attaquent le Comité des oeuvres sociales de Grenoble pour déro­ber des chèques vacances
Deux indi­vi­dus attaquent le Comité des oeuvres sociales de Grenoble pour déro­ber des chèques vacances

FLASH INFO – Le Comité des oeuvres sociales de la Ville de Grenoble a été victime d'un "vol à main armé" lundi 23 mai aux Lire plus

© Google Street View (capture d'écran)
Braquage de la sta­tion-ser­vice à Seyssinet-Pariset : le gen­darme qui a tiré sur le bra­queur res­sorti libre de sa garde à vue

FIL INFO - Le gendarme qui a abattu le braqueur de la station-service Total de Seyssinet-Pariset, ce vendredi 27 mai 2022, a été placé en Lire plus

Contrôles des établissements touristiques en Isère sur l'été 2020: beaucoup d'anomalies, peu de fermetures
Seyssinet-Pariset : le bra­queur d’une sta­tion-ser­vice abattu par les gendarmes

EN BREF - Une station-service Total a été victime d'une tentative de braquage, ce vendredi 27 mai 2022, à Seyssinet-Pariset (Isère). Le braqueur présumé aurait Lire plus

Signature d'une convention de sécurité entre la commune de Pontcharra et la gendarmerie nationale
Villard-Bonnot : un couple arrêté pour extor­sion, enlè­ve­ment, séques­tra­tion et violences

FLASH INFO - Un homme de 32 ans et une femme de 27 ans ont été interpellés par les gendarmes de Meylan, puis mis en Lire plus

Gare de Saint-Pierre-d'Albigny. Capture d'écran google
Une femme par­tie de Grenoble séques­trée dans un coffre de voi­ture par son ex-petit ami

  FLASH INFO - Un homme a enlevé son ex-petite amie partie en train de Grenoble, jeudi 6 mai dans la soirée. Suite à une Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !