Contrôles des établissements touristiques en Isère sur l'été 2020: beaucoup d'anomalies, peu de fermetures

Seyssinet-Pariset : le bra­queur d’une sta­tion-ser­vice abattu par les gendarmes

Seyssinet-Pariset : le bra­queur d’une sta­tion-ser­vice abattu par les gendarmes

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF – Une sta­tion-ser­vice Total a été vic­time d’une ten­ta­tive de bra­quage, ce ven­dredi 27 mai 2022, à Seyssinet-Pariset (Isère). Le bra­queur pré­sumé aurait ouvert le feu en direc­tion de la cais­sière, selon le par­quet de Grenoble, avant d’être mor­tel­le­ment blessé par le tir d’un gen­darme. Le pro­cu­reur de la République a saisi l’Inspection géné­rale de la gen­dar­me­rie natio­nale (IGGN) pour déter­mi­ner dans quelles cir­cons­tances le mili­taire a dû faire usage de son arme.

[Article mis à jour samedi 28 mai 2022, à 18 h 35]. Le bra­queur pré­sumé d’une sta­tion-ser­vice, à Seyssinet-Pariset (Isère), a été abattu par les gen­darmes, ce ven­dredi 27 mai 2022, annonce le pro­cu­reur de la République de Grenoble Éric Vaillant, confir­mant une infor­ma­tion du Dauphiné libéré. Il était envi­ron 17 heures lorsque cet homme a tenté de bra­quer la sta­tion-ser­vice Total située sur l’a­ve­nue de la République.

Le sus­pect avait tenté de bra­quer la sta­tion-ser­vice Total située ave­nue de la République, à Seyssinet-Pariset. © Google Street View (cap­ture d’écran)

Selon Éric Vaillant, le sus­pect, armé – mais appa­rem­ment non cagoulé d’a­près les témoi­gnages recueillis par le quo­ti­dien régio­nal -, aurait « tiré en direc­tion de la cais­sière. Les gen­darmes sont rapi­de­ment arri­vés sur les lieux et l’un d’eux a fait usage de son arme, bles­sant mor­tel­le­ment le bra­queur », poursuit-il.

Le pro­cu­reur a « saisi la Section de recherches de la gen­dar­me­rie sur ce vol avec arme et, en paral­lèle, l’IGGN sur l’usage des armes par le gendarme »

Transporté au CHU de Grenoble dans un état déses­péré, l’homme est décédé peu après. Les forces de l’ordre ont immé­dia­te­ment déployé un impor­tant dis­po­si­tif pour bou­cler tout le quar­tier, indique par ailleurs Le Dauphiné libéré.

Une enquête a été confiée au bureau des enquêtes judiciaires de l’Inspection générale de la gendarmerie nationale (IGGN), qui doit établir dans quelles circonstances les deux gendarmes ont fait usage de leur arme de service. © Ministère de l'Intérieur

Le par­quet a confié une enquête à l’Inspection géné­rale de la gen­dar­me­rie natio­nale (IGGN) à pro­pos de l’u­sage de l’arme par le gen­darme. © Ministère de l’Intérieur

Le pro­cu­reur informe éga­le­ment avoir « saisi la Section de recherches de la gen­dar­me­rie sur ce vol avec arme et, en paral­lèle, l’IGGN sur l’usage des armes par le gen­darme ». L’Inspection géné­rale de la gen­dar­me­rie natio­nale sera ainsi char­gée de faire la lumière sur les cir­cons­tances dans les­quelles le mili­taire a été contraint d’ou­vrir le feu.

Pour le pro­cu­reur, la vidéo des faits pos­tée sur les réseaux sociaux est « incomplète »

Le pro­cu­reur de la République Éric Vaillant a donné quelques pré­ci­sions, ce samedi 28 mai 2022, sur l’homme tué, la veille, par un gen­darme lors du bra­quage de la sta­tion-ser­vice Total de Seyssinet-Pariset. Le bra­queur était « âgé de 63 ans », indique-t-il, « il s’agissait d’un voi­sin qui venait régu­liè­re­ment ache­ter de l’alcool à la sta­tion ser­vice ».

Par ailleurs, une vidéo des faits a été pos­tée – et abon­dam­ment par­ta­gée – sur les réseaux sociaux. On y dis­tingue le sus­pect assis sur le trot­toir, puis on entend, quelques secondes après, les injonc­tions des gen­darmes et plu­sieurs coups de feu, avant de voir le corps inerte du même homme, visi­ble­ment tou­ché par un tir. Des images qui ont poussé cer­tains inter­nautes à par­ler de pos­sible « bavure poli­cière ».

Mais le pro­cu­reur a répondu, ce samedi, à ces accu­sa­tions, appe­lant à se méfier et à ne pas tirer de conclu­sions hâtives. « Les vidéos qui cir­culent sur les réseaux sociaux sont incom­plètes et ne per­mettent pas de se faire une opi­nion sûre de la réa­lité de la tota­lité de la scène », affirme-t-il.

D’autre part, ajoute Éric Vaillant, « les inves­ti­ga­tions confiées par mes soins à l’IGGN (Inspection géné­rale de la gen­dar­me­rie natio­nale) ont per­mis d’établir que le bra­queur avait tiré un coup de feu à l’intérieur du com­merce ». L’enquête se pour­suit donc « afin d’é­ta­blir la chro­no­lo­gie exacte des faits », explique le magistrat.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Cinq mois de prison ferme pour l'auteur de dégradations dans des lieux de prière musulman de Domène et La Mure
Pierre-Châtel : des gen­darmes tuent un homme qui les mena­çait avec un cut­ter, suite à un violent dif­fé­rend familial

FLASH INFO - Un homme de 49 ans a été tué par des gendarmes, dans la nuit du vendredi 1er au samedi 2 avril 2022, Lire plus

Un octogénaire victime d'un coup de couteau à Échirolles, la police décrit une agression "hors-normes"
Confondu par son ADN, le bra­queur d’un tabac-presse inter­pellé plus de sept mois après les faits à Grenoble

FLASH INFO - Un homme de 49 ans a été mis en examen et placé en détention provisoire, ce jeudi 14 octobre 2021, pour le Lire plus

Les gendarmes ont du intervenir pour rétablir le calme. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Deux hommes soup­çon­nés de faits de vio­lences et de menaces contre des gen­darmes à Seyssinet-Pariset ont été interpellés

FLASH INFO - Des gendarmes de la brigade territoriale autonome (BTA) de Sassenage ont interpellé, lundi 4 octobre 2021, deux hommes âgés de 26 et Lire plus

Cinq mois de prison ferme pour l'auteur de dégradations dans des lieux de prière musulman de Domène et La Mure
Démantèlement par les gen­darmes de plu­sieurs points de deal de l’ag­glo­mé­ra­tion grenobloise

FLASH INFO — Le parquet de Grenoble marque son offensive contre le trafic de stupéfiants sur l'agglomération grenobloise. Dernières opérations en date, menées par les Lire plus

Opération tranquillité vacances reprend cet été
Les gen­darmes de Meylan à leur tour la cible de tirs de mor­tier d’ar­ti­fices par cinq jeunes entre 15 et 18 ans

  FLASH INFO — Après les policiers de l'agglomération grenobloise, à Grenoble ou Échirolles, c'est au tour des gendarmes de Meylan d'être la cible de Lire plus

Parvis de la gare de Grenoble © Chloé Ponset - Place Gre'net
Un jeune homme de 19 ans tué par balles dans la nuit de samedi à dimanche sur le par­vis de la gare de Grenoble

FLASH INFO - Les pompiers n'ont rien pu faire pour sauver un jeune homme de 19 ans gravement blessé par balles sur le parvis de Lire plus

Flash Info

|

13/08

8h35

|

|

13/08

1h08

|

|

12/08

20h21

|

|

12/08

17h28

|

|

12/08

13h07

|

|

11/08

17h55

|

|

11/08

16h56

|

|

11/08

16h19

|

|

11/08

15h45

|

|

11/08

11h00

|

Les plus lus

Environnement| L’incendie dans le sec­teur Voreppe – La Buisse devient cri­tique avec l’ou­ver­ture d’un front de flammes atti­sées par le vent

Environnement| Canicule : le dépar­te­ment de l’Isère passe en alerte jaune à comp­ter du samedi 6 août 2022

Environnement| Un incen­die dû à la foudre ravage une ving­taine d’hec­tares de végé­ta­tion assé­chée à La Buisse près de Voreppe

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin