Les agents de la filière technique de M'Tag, en grève depuis lundi 2 mai 2022, se sont rassemblés devant le dépôt d'Eybens, ce mardi 3 mai. @ FO M'Tag

M’Tag : la grève des agents tech­niques se pour­suit, déjà quelques per­tur­ba­tions sur le tra­fic des bus et trams dans la métro­pole grenobloise

M’Tag : la grève des agents tech­niques se pour­suit, déjà quelques per­tur­ba­tions sur le tra­fic des bus et trams dans la métro­pole grenobloise

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO – Les agents de la direc­tion et filière des métiers tech­niques de M’Tag ont entamé leur deuxième jour de grève, ce mardi 3 mai 2022. Un mou­ve­ment débuté la veille à l’ap­pel des syn­di­cats FO, Unsa, Solidaires et CFE-CGC, qui réclament de meilleurs salaires et condi­tions de tra­vail, afin notam­ment de pal­lier les dif­fi­cul­tés de recru­te­ment. La quasi-tota­lité des quelque 200 agents concer­nés sont mobi­li­sés, d’où de pre­mières per­tur­ba­tions obser­vées sur le tra­fic des bus et trams dans la métro­pole gre­no­bloise. En atten­dant de débattre des nou­velles pro­po­si­tions de la direc­tion, ceux-ci ont d’ores et déjà décidé de pour­suivre la grève ce mer­credi 4 mai.

[Article mis à jour ce mer­credi 4 mai 2022 à 20 h 30, voir enca­dré] La mobi­li­sa­tion ne fai­blit pas à M’Tag (ex-Semitag). Ce mardi 3 mai 2022, la quasi-tota­lité des quelque 200 agents de la direc­tion et filière des métiers tech­niques (ouvriers, employés et agents de maî­trise) étaient en grève pour la deuxième jour­née consé­cu­tive, à l’ap­pel de FO, Saps-Unsa, Solidaires et la CFE-CGC. Rassemblés dès 6 heures devant les dépôts de Gières, Eybens et Sassenage, les gré­vistes ont ensuite voté, en assem­blée géné­rale, la pour­suite du mou­ve­ment pour ce mer­credi 4 mai.

Les agents de la filière technique de M'Tag, en grève depuis lundi 2 mai 2022, se sont rassemblés devant le dépôt de Gières, ce mardi 3 mai. @ FO M'Tag

Les agents de la filière tech­nique se ras­semblent chaque matin pour des piquets de grève devant les trois dépôts de M’Tag, comme ici à Gières. @ FO M’Tag

Mécaniciens, car­ros­siers, élec­tri­ciens ou encore agents de main­te­nance sur les voies et bâti­ments… Tous réclament une reva­lo­ri­sa­tion des salaires et de meilleures condi­tions de tra­vail. Depuis de longs mois en effet, les syn­di­cats « tirent la son­nette d’a­larme sur une suc­ces­sion de démis­sions et sur les dif­fi­cul­tés à embau­cher du per­son­nel dans la filière des métiers tech­niques », indiquent-ils dans un com­mu­ni­qué commun.

Les agents de la filière technique de M'Tag, en grève depuis lundi 2 mai 2022, se sont rassemblés devant le dépôt de Sassenage, ce mardi 3 mai. @ FO M'Tag

Piquet de grève devant le dépôt de Sassenage de M’Tag, ce mardi 3 mai au matin. @ FO M’Tag

De fait, déplorent-ils, « le niveau des salaires et les condi­tions de vie à M’Tag sont au fil du temps deve­nus moins attrac­tifs que dans la plu­part des autres entre­prises du bas­sin gre­no­blois. Ce sont les rai­sons qui conduisent nos agents à quit­ter M’Tag et, pour celles et ceux qui res­tent, à enta­mer un bras-de-fer contre nos diri­geants », ajoutent les syndicats.

« Sans ces maillons quasi invi­sibles de M’Tag, le réseau ne peut pas fonc­tion­ner normalement »

Pour les usa­gers des trans­ports en com­mun de la métro­pole gre­no­bloise, les per­tur­ba­tions, plu­tôt limi­tées au début du mou­ve­ment lundi 2 mai, sont allées cres­cendo depuis. « La grève com­mence à avoir des effets sur le tra­fic des bus et trams », affirme ainsi Fernando Martins, secré­taire FO M’Tag. Car « sans ces maillons quasi invi­sibles de M’Tag, le réseau ne peut pas fonc­tion­ner nor­ma­le­ment ».

Le groupe d'opposition Société Civile veut rendre publiques les données sur la sécurité du réseau Tag

Des per­tur­ba­tions, plu­tôt limi­tées au pre­mier jour du mou­ve­ment, com­mencent à se faire res­sen­tir depuis ce mardi 3 mai sur le réseau de bus et tram. © Thomas Imbert – Place Gre’net

Le rôle des agents tech­niques est en effet cru­cial. Grève oblige, il n’y a « per­sonne pour répa­rer en cas de panne », pas de véhi­cules de rem­pla­ce­ment dis­po­nibles, et « les gammes sécu­ri­taires ne sont pas faites », explique Fernando Martins. Illustration de cet impact : ce mardi 3 mai, « au dépôt de Gières, il y avait vingt-et-une rames et beau­coup de bus indis­po­nibles », sou­ligne le secré­taire FO. M’Tag a donc « prévu de dimi­nuer l’offre » de ser­vice, ajoute-t-il.

Les nou­velles pro­po­si­tions de la direc­tion seront sou­mises à l’as­sem­blée géné­rale, qui déci­dera de pour­suivre ou non la grève

Du côté des négo­cia­tions, la direc­tion a pro­posé ini­tia­le­ment de « ne gra­ti­fier qu’une petite par­tie des agents concer­nés », regrettent les syn­di­cats. Une offre « reje­tée à l’u­na­ni­mité par l’as­sem­blée géné­rale », lundi 2 mai. Mais les repré­sen­tants syn­di­caux devaient être reçus de nou­veau par la direc­tion de M’Tag ce mardi 3 mai, en fin d’a­près-midi, avec de nou­velles pro­po­si­tions à la clé.

Les agents de la filière technique de M'Tag, en grève depuis lundi 2 mai 2022, se sont rassemblés devant le dépôt d'Eybens, ce mardi 3 mai. @ FO M'Tag

Depuis lundi 2 mai, les gré­vistes se réunissent chaque jour, en milieu ou fin de mati­née, en assem­blée géné­rale au CSE (comité social et éco­no­mique) d’Eybens, pour déci­der des suites du mou­ve­ment. @ FO M’Tag

Néanmoins, quel que soit le bilan de ces dis­cus­sions, le mou­ve­ment « conti­nuera demain » [ce mer­credi 4 mai] a minima, assure Fernando Martins. Les pro­po­si­tions seront en effet « sou­mises à l’as­sem­blée géné­rale, qui déci­dera de pour­suivre ou non la grève », pré­cise le syn­di­ca­liste. Lequel donne ainsi ren­dez-vous aux agents sur les piquets de grève, dès le lever du jour, dans les trois dépôts de M’Tag.

Contactée, la direc­tion de M’Tag n’a­vait pu être jointe au moment de la publi­ca­tion de cet article.

La grève levée après un accord trouvé avec la direc­tion, reprise du tra­vail ce jeudi 5 mai 2022

Après trois jours de grève et une mobi­li­sa­tion tou­jours aussi mas­sive ce mer­credi 4 mai 2022, les agents tech­niques, réunis en assem­blée géné­rale au dépôt d’Eybens, ont voté la levée du pré­avis de grève. Les syn­di­cats ont en effet exposé les nou­velles pro­po­si­tions faites la veille par la direc­tion de M’Tag.

« En résumé, la direc­tion accepte de gra­ti­fier tous les per­son­nels de la filière tech­nique avec des pos­si­bi­li­tés d’évolutions », explique Fernando Martins, secré­taire FO M’Tag. « Sur les primes liées aux condi­tions de tra­vail des métiers de la filière tech­nique, celles-ci aug­mentent de 20 %. » La reprise du tra­vail des agents de la filière tech­nique se fera donc à comp­ter de ce jeudi 5 mai 2022.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Des mesures pour la circulation sur le réseau TAG et l'accès aux commerces avant les fêtes
Les agents tech­niques de M’Tag en grève à par­tir du lundi 2 mai 2022 pour leurs salaires et condi­tions de travail

EN BREF - Les agents de la direction et filière des métiers techniques de M'Tag (ex-Semitag) seront en grève à partir de ce lundi 2 Lire plus

Suite à l'agression d'une conductrice mardi 19 avril, trams et bus de Grenoble font valoir leur droit de retrait
Suite à l’a­gres­sion d’une conduc­trice mardi 19 avril, trams et bus de Grenoble font valoir leur droit de retrait

FLASH INFO – Suite à l'agression d'une conductrice de tram de la ligne E le 19 avril au matin, le syndicat Force Ouvrière de M'Tag Lire plus

Le syndicat FO de la Tag appelle à suspendre la vente de titres de transports dans les véhicules
Le syn­di­cat FO de la Tag appelle à sus­pendre la vente de titres de trans­ports dans les véhicules

FLASH INFO — "Il semblerait que les décideurs ont fait le choix de partir en weekend pour fêter le nouvel an au lieu de se Lire plus

Comité syndical du SMMAG du 16 décembre 20231. © Joël Kermabon - Place Gre'bet
Débats hou­leux lors du comité syn­di­cal du Smmag qui a enté­riné un contrat record de 128 mil­lions d’eu­ros le liant à M’Tag

FOCUS - Le conseil syndical du syndicat mixte des mobilités de l’aire grenobloise (Smmag) a adopté, ce 16 décembre 2021, une délibération de taille. En Lire plus

Le syndicat ST de la Tag renouvelle sa proposition de "police des transports" et en appelle aux candidats aux législatives
Le syn­di­cat ST de la Tag renou­velle sa pro­po­si­tion de « police des trans­ports » et en appelle aux can­di­dats aux législatives

FLASH INFO – "À l’aube des élections législatives, nous souhaitons inviter tous les candidats de tous bords politiques, à se joindre à notre cause, de Lire plus

Droit de retrait des conducteurs M Tag: retour à la normale sur le réseau annoncé pour le mercredi 20 avril
Droit de retrait des conduc­teurs M Tag : retour à la nor­male sur le réseau annoncé pour le mer­credi 20 avril

FLASH INFO – Après le droit de retrait exercé par les conducteurs des trams et bus du réseau M Tag mardi 19 avril suite à Lire plus

Flash Info

|

16/08

10h10

|

|

13/08

8h35

|

|

13/08

1h08

|

|

12/08

20h21

|

|

12/08

17h28

|

|

12/08

13h07

|

|

11/08

17h55

|

|

11/08

16h56

|

|

11/08

16h19

|

|

11/08

15h45

|

Les plus lus

Environnement| L’incendie dans le sec­teur Voreppe – La Buisse devient cri­tique avec l’ou­ver­ture d’un front de flammes atti­sées par le vent

Environnement| Canicule : le dépar­te­ment de l’Isère passe en alerte jaune à comp­ter du samedi 6 août 2022

Environnement| Un incen­die dû à la foudre ravage une ving­taine d’hec­tares de végé­ta­tion assé­chée à La Buisse près de Voreppe

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin