Sciences-Po salue la mémoire de son ancien directeur et professeur Jean-Louis Quermonne

Sciences Po Grenoble perd les finan­ce­ments de la Région pour sou­tien à des « pra­tiques communautaristes »

Sciences Po Grenoble perd les finan­ce­ments de la Région pour sou­tien à des « pra­tiques communautaristes »

FOCUS - Laurent Wauquiez a suspendu l'ensemble des financements versés à Sciences Po Grenoble (IEP), qu'il accuse de soutenir des « pratiques communautaristes », a-t-on appris ce 20 décembre 2021. En cause, la suspension par sa hiérarchie de Klaus Kinzler, l'un des deux enseignants accusés d’islamophobie par un groupe d'étudiants en mars dernier. L'IEP lui reproche d'avoir failli à ses obligations professionnelles en tenant dans des médias, des propos jugés « diffamatoires » contre l'établissement et sa directrice.

Cet article a été mis à jour le 21 décembre à 22 heures 50 afin d'y intégrer des réactions à l'initiative de Laurent Wauquiez

Nouveau rebondissement dans la polémique concernant Sciences Po Grenoble et deux de ses enseignants accusés en mars 2021 d'islamophobie par un groupe d'étudiants. En effet, ce lundi 20 décembre 2021 le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes a fait part, par voie de communiqué, de sa décision de suspendre sans délais l'ensemble des financements versés à l'IEP4Selon le Dauphiné libéré, ces financements avoisineraient les 100 000 euros annuels.

En cause ? La mise à pied, le 14 décembre 2021, de Klaus Kinzler, l'un des deux professeurs au centre de la polémique. Que lui reproche sa hiérarchie ? D'avoir manqué à ses obligations professionnelles en tenant dans plusieurs médias5Notamment au cours d'un entretien sur le site Marianne.net et sur le quotidien L'Opinion des « propos diffamatoires» sur une affaire interne à l'IEP et contre Sabine Saurugger, sa directrice, rapporte le site Marriane.net. Qui précise par ailleurs que la direction de l'IEP a décidé de saisir le conseil de discipline « dans les meilleurs délais ».

De leur côté, les avocats de Klaus Kinzler ont indiqué au Dauphiné libéré que le professeur s'était vu « contraint de prendre la parole [dans les médias, ndlr] afin de se défendre contre les accusations dont il a fait l’objet ».

Accusations d'islamophobie à Sciences Po: relaxe (quasi) générale pour les étudiants en conseil de discipline

Accusations d'islamophobie placardées à Sciences Po Grenoble. © Place Gre'net

Pour Laurent Wauquiez, c'en est trop. « La longue dérive idéologique et communautariste de la direction de l’Institut d’études politiques de Grenoble vient de franchir un nouveau cap avec la suspension d’un enseignant accusé d’avoir publiquement fait état de la dégradation des conditions d’enseignement dans cet établissement », s'indigne-t-il.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 74 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Accusations d'islamophobie à Sciences Po Grenoble: l'Inspection générale livre un rapport sans concession
Accusations d’is­la­mo­pho­bie à Sciences Po Grenoble : l’Inspection géné­rale livre un rap­port sans concession

  FOCUS – Le rapport mandaté par la ministre de l'Enseignement supérieur à l'IGÉSR suite aux accusations d'islamophobie contre deux enseignants de Sciences Po Grenoble Lire plus

Émilie Chalas sur le conflit en Arménie: "nous ne pourrons pas dire que nous ne savions pas"
Émilie Chalas : « Islamo-gau­chisme, isla­mo­pho­bie, de quoi parle-t-on à tra­vers ces mots ? »

  TRIBUNE LIBRE - Suite à l'affaire des collages nominatifs contre deux professeurs de Sciences Po Grenoble accusés d'islamophobie, Émilie Chalas, députée LREM de l'Isère Lire plus

La direction de Sciences Po désavoue les deux enseignants accusés d'"islamophobie"
La direc­tion de Sciences Po désa­voue les deux ensei­gnants accu­sés d”“islamophobie”

  EN BREF - La directrice de Sciences Po Grenoble Sabine Saurugger s'exprime dans différents médias sur la polémique entourant son établissement. Si elle dénonce Lire plus

Sciences Po Grenoble : des étu­diants mani­festent contre « l’is­la­mo­pho­bie » après des col­lages visant deux professeurs

  REPORTAGE – Une cinquantaine de personnes ont manifesté contre "l'islamophobie" devant Sciences Po Grenoble mardi 9 mars. Quelques jours plus tôt, des collages accusant Lire plus

Sciences Po Grenoble signe l'Accord de Grenoble, pour la sensibilisation aux enjeux de transition "socio-écologique"
Front uni de plu­sieurs syn­di­cats isé­rois contre les deux ensei­gnants de Sciences-Po accu­sés d”“islamophobie”

  EN BREF — Par voie de communiqué, plusieurs syndicats isérois réagissent à la campagne de collage nominatif contre deux professeurs de Sciences Po Grenoble Lire plus

Flash Info

|

22/09

19h01

|

|

22/09

17h37

|

|

21/09

21h32

|

|

21/09

16h12

|

|

21/09

14h05

|

|

19/09

12h34

|

|

18/09

16h22

|

|

14/09

17h44

|

|

14/09

15h33

|

|

14/09

12h33

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 58 : Un mariage en pré­sence d’un chien… et la ques­tion de la condi­tion ani­male à Grenoble

Société| Séisme au Maroc : des asso­cia­tions isé­roises col­lectent des dons et du maté­riel, les col­lec­ti­vi­tés votent des aides d’urgence

Culture| Grenoble : Mix’Arts et le Prunier sau­vage annoncent un fes­ti­val Merci, bon­soir ! plus riche que jamais

Agenda

Je partage !