Sciences-Po salue la mémoire de son ancien directeur et professeur Jean-Louis Quermonne

Sciences Po Grenoble perd les finan­ce­ments de la Région pour sou­tien à des « pra­tiques communautaristes »

Sciences Po Grenoble perd les finan­ce­ments de la Région pour sou­tien à des « pra­tiques communautaristes »

FOCUS – Laurent Wauquiez a sus­pendu l’en­semble des finan­ce­ments ver­sés à Sciences Po Grenoble (IEP), qu’il accuse de sou­te­nir des « pra­tiques com­mu­nau­ta­ristes », a‑t-on appris ce 20 décembre 2021. En cause, la sus­pen­sion par sa hié­rar­chie de Klaus Kinzler, l’un des deux ensei­gnants accu­sés d’islamophobie par un groupe d’é­tu­diants en mars der­nier. L’IEP lui reproche d’a­voir failli à ses obli­ga­tions pro­fes­sion­nelles en tenant dans des médias, des pro­pos jugés « dif­fa­ma­toires » contre l’é­ta­blis­se­ment et sa directrice.

Cet article a été mis à jour le 21 décembre à 22 heures 50 afin d’y inté­grer des réac­tions à l’i­ni­tia­tive de Laurent Wauquiez

Nouveau rebon­dis­se­ment dans la polé­mique concer­nant Sciences Po Grenoble et deux de ses ensei­gnants accu­sés en mars 2021 d’is­la­mo­pho­bie par un groupe d’é­tu­diants. En effet, ce lundi 20 décembre 2021 le pré­sident de la Région Auvergne-Rhône-Alpes a fait part, par voie de com­mu­ni­qué, de sa déci­sion de sus­pendre sans délais l’en­semble des finan­ce­ments ver­sés à l’IEP1Selon le Dauphiné libéré, ces finan­ce­ments avoi­si­ne­raient les 100 000 euros annuels.

En cause ? La mise à pied, le 14 décembre 2021, de Klaus Kinzler, l’un des deux pro­fes­seurs au centre de la polé­mique. Que lui reproche sa hié­rar­chie ? D’avoir man­qué à ses obli­ga­tions pro­fes­sion­nelles en tenant dans plu­sieurs médias2Notamment au cours d’un entre­tien sur le site Marianne​.net et sur le quo­ti­dien L’Opinion des « pro­pos dif­fa­ma­toires » sur une affaire interne à l’IEP et contre Sabine Saurugger, sa direc­trice, rap­porte le site Marriane​.net. Qui pré­cise par ailleurs que la direc­tion de l’IEP a décidé de sai­sir le conseil de dis­ci­pline « dans les meilleurs délais ». 

De leur côté, les avo­cats de Klaus Kinzler ont indi­qué au Dauphiné libéré que le pro­fes­seur s’é­tait vu « contraint de prendre la parole [dans les médias, ndlr] afin de se défendre contre les accu­sa­tions dont il a fait l’objet ».

Accusations d'islamophobie à Sciences Po: relaxe (quasi) générale pour les étudiants en conseil de discipline

Accusations d’is­la­mo­pho­bie pla­car­dées à Sciences Po Grenoble. © Place Gre’net

Pour Laurent Wauquiez, c’en est trop. « La longue dérive idéo­lo­gique et com­mu­nau­ta­riste de la direc­tion de l’Institut d’études poli­tiques de Grenoble vient de fran­chir un nou­veau cap avec la sus­pen­sion d’un ensei­gnant accusé d’avoir publi­que­ment fait état de la dégra­da­tion des condi­tions d’enseignement dans cet éta­blis­se­ment », s’in­digne-t-il.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 74 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Accusations d'islamophobie à Sciences Po Grenoble: l'Inspection générale livre un rapport sans concession
Accusations d’is­la­mo­pho­bie à Sciences Po Grenoble : l’Inspection géné­rale livre un rap­port sans concession

  FOCUS – Le rapport mandaté par la ministre de l'Enseignement supérieur à l'IGÉSR suite aux accusations d'islamophobie contre deux enseignants de Sciences Po Grenoble Lire plus

Émilie Chalas sur le conflit en Arménie: "nous ne pourrons pas dire que nous ne savions pas"
Émilie Chalas : « Islamo-gau­chisme, isla­mo­pho­bie, de quoi parle-t-on à tra­vers ces mots ? »

  TRIBUNE LIBRE - Suite à l'affaire des collages nominatifs contre deux professeurs de Sciences Po Grenoble accusés d'islamophobie, Émilie Chalas, députée LREM de l'Isère Lire plus

La direction de Sciences Po désavoue les deux enseignants accusés d'"islamophobie"
La direc­tion de Sciences Po désa­voue les deux ensei­gnants accu­sés d”“islamophobie”

  EN BREF - La directrice de Sciences Po Grenoble Sabine Saurugger s'exprime dans différents médias sur la polémique entourant son établissement. Si elle dénonce Lire plus

Sciences Po Grenoble : des étu­diants mani­festent contre « l’is­la­mo­pho­bie » après des col­lages visant deux professeurs

  REPORTAGE – Une cinquantaine de personnes ont manifesté contre "l'islamophobie" devant Sciences Po Grenoble mardi 9 mars. Quelques jours plus tôt, des collages accusant Lire plus

Sciences Po Grenoble signe l'Accord de Grenoble, pour la sensibilisation aux enjeux de transition "socio-écologique"
Front uni de plu­sieurs syn­di­cats isé­rois contre les deux ensei­gnants de Sciences-Po accu­sés d”“islamophobie”

  EN BREF — Par voie de communiqué, plusieurs syndicats isérois réagissent à la campagne de collage nominatif contre deux professeurs de Sciences Po Grenoble Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !