En grève depuis le 9 décembre 2021 pour une hausse des salaires, les salariés d'Arkema Jarrie ont décidé de durcir le mouvement en votant une grève illimitée, ce lundi 20 décembre, à l'issue d'une AG tenue devant l'usine. © Hubert Franchi

Les sala­riés d’Arkema Jarrie, mobi­li­sés depuis douze jours pour de meilleurs salaires, revotent une grève illimitée

Les sala­riés d’Arkema Jarrie, mobi­li­sés depuis douze jours pour de meilleurs salaires, revotent une grève illimitée

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS - En grève reconductible depuis le 9 décembre 2021, les salariés d'Arkema, à Jarrie, ont décidé de durcir le mouvement en revotant une grève illimitée, ce lundi 20 décembre, à l'issue d'une assemblée générale tenue devant l'usine iséroise. Mobilisés sur les treize sites français du groupe chimique, les grévistes demandent notamment une meilleure revalorisation salariale. Car, pour la CGT, les propositions de la direction ne sont pas dignes des résultats économiques records enregistrés par Arkema en 2021. Ce que conteste Gilles Carraz, directeur de l'usine de Jarrie.

"Notre PDG multiplie les discours dans les médias disant que tous les voyants sont au vert. On sponsorise la voile et le football [sponsor officiel de la D1 féminine. Arkema finance également le trimaran du Team Lalou Multi]. Mais on aimerait bien des remerciements à la hauteur." Le sentiment d'Hubert Franchi, délégué syndical CGT à Arkema Jarrie, résume parfaitement celui d'une grande partie des salariés du groupe chimique.

Usine Arkema Jarrie. © Anne Guillet-Caillot

Les salariés de l'usine Arkema Jarrie, l'un des treize sites français du groupe chimique, ont revoté la grève illimitée ce lundi 20 décembre 2021. © Anne Guillet-Caillot

En grève reconductible depuis le 9 décembre 2021, comme leurs collègues des autres sites français de l'entreprise, les salariés d'Arkema Jarrie ont revoté une grève illimitée, ce lundi 20 décembre, à l'issue d'une assemblée générale tenue à l'entrée de l'usine iséroise. "Les treize sites d'Arkema vont reconduire la grève illimitée", indique le syndicaliste. "Toute la production est à l'arrêt. On est partis sur un durcissement du mouvement."

Arkema a réalisé près d'un milliard d'euros de bénéfices en 2021

Jugeant insuffisantes les propositions de la direction, les grévistes réclament une meilleure revalorisation salariale. "Nous avons deux revendications principales", explique Hubert Franchi. "Une augmentation du salaire de base de 100 euros pour tous. Et un déplafonnement de la prime d'ancienneté, fixée actuellement à 21 ans."

En grève depuis le 9 décembre 2021 pour une hausse des salaires, les salariés d'Arkema Jarrie ont décidé de durcir le mouvement en votant une grève illimitée, ce lundi 20 décembre, à l'issue d'une AG tenue devant l'usine. © Hubert Franchi

En grève depuis le 9 décembre 2021 pour une hausse des salaires, les salariés d'Arkema Jarrie ont décidé de durcir le mouvement en votant une grève illimitée, ce lundi 20 décembre, à l'issue d'une AG tenue devant l'usine. © Hubert Franchi

Les salariés estiment en effet avoir droit à leur part du gâteau, après les résultats économiques exceptionnels enregistrés par Arkema. Le groupe leader de la chimie des matériaux a ainsi réalisé près d'un milliard d'euros de bénéfices en 2021 et devrait clôturer l'année avec un chiffre d'affaires de plus de 9 milliards d'euros, selon la CGT.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 60 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

PCF et CGT main dans la main pour porter les revendications salariales des syndicats du CEA de Grenoble
PCF et CGT main dans la main pour por­ter les reven­di­ca­tions des sala­riés du CEA de Grenoble

FIL INFO - Militants CGT et PCF organisaient, ce jeudi 28 octobre 2021 au matin, sur le Polygone scientifique de Grenoble une distribution de tracts Lire plus

La CGT et le PCF ont organisé une action devant Becton-Dickinson à Pont-de-Claix, pour dénoncer la précarité des salariés et demander une plus juste répartition des profits alors que l'entreprise a réalisé des bénéfices records en 2020. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Becton-Dickinson : la CGT et le PCF mobi­li­sés contre la pré­ca­rité de l’emploi et pour une plus juste répar­ti­tion des bénéfices

FOCUS - Dans le cadre de la semaine d'initiatives pour l'emploi lancée par le PCF, la fédération communiste de l'Isère organisait une action devant l'entreprise Lire plus

Plusieurs dizaines de salariés se sont mobilisés sur le site de Grenoble pour protester contre la non augmentation de leurs salaires en 2020. © Tim Buisson – Place Gre’net
STMicroelectronics : des sala­riés de Grenoble et Crolles en grève pour pro­tes­ter contre le gel des salaires

  FOCUS - Les salariés de STMicroelectronics protestent contre la non-augmentation de leur salaire en 2020. La direction explique, quant à elle, préférer rester prudente Lire plus

Près d'une centaines de salariés du CEA ont bloqué l'une des entrées du CEA pour défendre leurs salaires. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Des sala­riés du CEA de Grenoble en grève ont blo­qué une entrée du site pour dénon­cer les salaires bloqués

  FOCUS - Ce jeudi 20 février, près d'une centaine de salariés en grève du CEA de Grenoble ont bloqué, une heure durant, l'une des Lire plus

Rififi au conseil muni­ci­pal de Jarrie entre Raphaël Guerrero et son opposition

  FOCUS - Les deux conseillers municipaux d'opposition de Jarrie n'ont guère goûté le vote d'un règlement intérieur, qu'ils jugent "hors-la-loi", lors du dernier conseil Lire plus

Avec un chiffre d'affaires en hausse de 45 %, Soitec, le fabriquant français de semi-conducteurs basé en Isère, espère traverser la crise sans encombres.
STMicro, Schneider Electric, Soitec… À Grenoble, la gauche réclame l’ar­rêt de cer­taines acti­vi­tés industrielles

  DÉCRYPTAGE - De plus en plus de voix s'élèvent à Grenoble pour demander la suspension des activités industrielles jugées non essentielles en ces temps Lire plus

Flash Info

|

27/06

15h07

|

|

27/06

11h44

|

|

27/06

11h06

|

|

27/06

10h59

|

|

24/06

13h49

|

|

24/06

10h01

|

|

24/06

8h54

|

|

23/06

15h35

|

|

23/06

13h00

|

|

23/06

10h34

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 35 : « Le second tour des légis­la­tives en Isère »

Législatives| Carte inter­ac­tive légis­la­tives 2022 : l’en­semble des résul­tats du second tour en isère

Législatives| Résultats des légis­la­tives 2022 en Isère : 4 dépu­tés Ensemble, dont Olivier Véran, 4 élus Nupes, un LR et un RN

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin