Rififi au conseil muni­ci­pal de Jarrie entre Raphaël Guerrero et son opposition

Rififi au conseil muni­ci­pal de Jarrie entre Raphaël Guerrero et son opposition

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FOCUS - Les deux conseillers municipaux d'opposition de Jarrie n'ont guère goûté le vote d'un règlement intérieur, qu'ils jugent "hors-la-loi", lors du dernier conseil municipal. D'autant que d'autres vices de forme ou anomalies ont également été mis sur le tapis. Rénald Boulestin et son colistier entendent ainsi ne rien laisser passer à Raphaël Guerrero – par ailleurs 3e vice-président chargé des finances à la Métropole de Grenoble – qui plaide sa bonne foi. Etat des lieux.

 

 

Raphaël Guerrero et Rénald Boulestin © Agir pour Jarrie et Ensemble pour Jarrie

Raphaël Guerrero et Rénald Boulestin © Agir pour Jarrie et Ensemble pour Jarrie

À Jarrie, Raphaël Guerrero, le maire sortant, vice-président aux finances de la Métropole depuis 2014 a été très largement réélu au premier tour avec 82,34 % des voix. Face aux 25 conseillers municipaux de la majorité, Rénald Boulestin (17,65 %) incarne donc l'opposition, aux côtés de Thierry Leroy, avec une liste sans étiquette, Ensemble pour Jarrie, composée exclusivement de non-professionnels de la politique.

 

Aujourd'hui, c'est peut-être l'une des raisons des frictions à l'œuvre. Rénald Boulestin a en effet contacté Place Gre'net, à la suite du conseil municipal du 12 octobre, afin de signaler plusieurs "irrégularités" ayant heurté l'opposition. Raphaël Guerrero, contacté pour y répondre, ne les conteste pas toutes. Beaucoup semblent être des vices de forme ou de procédure, dont les conseillers de la minorité tolèrent mal l'accumulation. Avec, en toile de fond, la question de la gestion financière de la commune.

 

 

Une longue liste de griefs de la part des deux opposants

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 83 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Laure Gicquel

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

La collecte de textiles de la Métropole récolte 24 tonnes à mi-parcours
Huit conseillers délé­gués nom­més à la Métro en atten­dant la consti­tu­tion de l’exécutif

  FLASH INFO – Les élus de la municipalité grenobloise ne décolèrent pas face à la réélection (au forceps) de Christophe Ferrari à la tête Lire plus

Métropole de Grenoble : un der­nier bud­get aux allures de bilan de mandat

  FOCUS — Vendredi 7 février, la Métropole de Grenoble présente son budget 2020, le dernier de sa mandature avant les élections municipales du mois Lire plus

La ré-augmentation des indemnités des élus, et notamment du maire, passe mal à Allevard. Votée, elle est du coup pas (encore) appliquée.
A Allevard, la hausse des indem­ni­tés des élus ne passe déci­dé­ment pas

DÉCRYPTAGE - A Allevard, petite commune de l'Isère classée station hydrothermale, la question de l'indemnité des élus est un sujet sensible. Notamment celle du premier Lire plus

Matthieu Chamussy. Conseil municipal de Grenoble. 6 mars 2017. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'net
Déplacements et démo­cra­tie locale : Matthieu Chamussy lorgne déjà vers 2020

DÉCRYPTAGE - Le cercle de réflexion « Grenoble nous rassemble », lancé en février par Matthieu Chamussy a présenté ses propositions sur les déplacements et la démocratie Lire plus

Le maire a voté le transfert dans le domaine public des voiries privées de La Dentellière. Mais la délibération a été annulée par la justice. En toile de fond ? La question de l'accès des résidents de Clos Marine...
Sassenage : les élus de l’op­po­si­tion portent plainte contre le maire, Christian Coigné

Les élus du groupe d’opposition « Agir pour Sassenage » ont annoncé porter plainte pour diffamation envers le maire Christian Coigné. Le motif ? Le Lire plus

Le groupe de Matthieu Chamussy a annoncé ce 25 mars la distribution dans Grenoble de 20000 tracts dressant le bilan d'Éric Piolle à mi-mandat.
Bilan à mi-man­dat : le groupe de Chamussy dis­tri­bue bons et (sur­tout) mau­vais points

FOCUS - Le groupe d'opposition municipale Les Républicains - UDI et Société civile présidé par Matthieu Chamussy a annoncé, ce samedi 25 mars, le lancement Lire plus

Flash Info

|

17/08

11h57

|

|

17/08

11h17

|

|

16/08

18h38

|

|

16/08

17h06

|

|

16/08

10h10

|

|

13/08

8h35

|

|

13/08

1h08

|

|

12/08

20h21

|

|

12/08

17h28

|

Les plus lus

Environnement| L’Isère de nou­veau pla­cée en vigi­lance jaune cani­cule à comp­ter du mer­credi 10 août

Abonnement| Îlots de cha­leur : Grenoble, mau­vaise élève et sous les cri­tiques de l’op­po­si­tion, veut faire mieux

Flash info| L’incendie qui a ravagé 100 hec­tares de végé­ta­tion entre La Buisse et Voreppe est « maî­trisé mais pas éteint » selon la pré­fec­ture de l’Isère

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin