Trafic de drogues: la préfecture de l'Isère revendique la saisie de 2884 kilogrammes de cannabis en 2022,

Plus de 500 kilos de can­na­bis sai­sis en Isère et dans la Loire auprès de com­mer­çants en CBD, qui contestent avoir vendu de la drogue

Plus de 500 kilos de can­na­bis sai­sis en Isère et dans la Loire auprès de com­mer­çants en CBD, qui contestent avoir vendu de la drogue

FIL INFO – Près de 535 kilos d’herbe et 57 kilos de résine de can­na­bis ont été sai­sis et neuf per­sonnes inter­pel­lées en Isère et dans la Loire, lundi 15 novembre 2021, au terme d’une enquête ouverte depuis un an par le par­quet de Grenoble. Quatre d’entre elles ont été mises en exa­men ce jeudi 18 novembre. La jus­tice les soup­çonne de s’être ser­vies de leurs com­merces de CBD pour dis­si­mu­ler un tra­fic inter­na­tio­nal de stu­pé­fiants. Mais les mis en cause sou­tiennent qu’ils ven­daient du CBD et non du can­na­bis. Et les taux moyens de THC obser­vés sur les échan­tillons ana­ly­sés sus­citent le doute.

Cannabis ou CBD trop dosé en THC ? Pour les enquê­teurs, la cause est en tout cas enten­due. Lundi 15 novembre 2021, les gen­darmes gre­no­blois ont inter­pellé neuf per­sonnes en Isère et dans la Loire et saisi 535 kilos d’herbe et 57 kilos de résine de can­na­bis, à l’is­sue de per­qui­si­tions menées chez des com­mer­çants en CBD (molé­cule natu­rel­le­ment pré­sente dans le can­na­bis et dépour­vue d’ef­fets psy­cho­tropes), indique le par­quet de Grenoble.

C'est dans les sommités florales ou têtes qu'est concentré le tétra-hydro-cannabinol (THC), la substance psychoactive du cannabis. © DR

C’est dans les som­mi­tés flo­rales ou têtes qu’est concen­tré le tétra-hydro-can­na­bi­nol (THC), la sub­stance psy­choac­tive du can­na­bis. © DR

La jus­tice les soup­çonne d’être impli­quées dans un vaste tra­fic de stu­pé­fiants entre l’Isère et l’Italie. L’enquête, ouverte par le par­quet de Grenoble il y a un an, est par­tie d’un signa­le­ment des douanes, après l’in­ter­cep­tion d’un colis de 3,7 kilos d’herbe de can­na­bis en pro­ve­nance de Rome.

Près de 300 000 euros de recettes mensuelles

Les enquê­teurs de la bri­gade des recherches de Grenoble se sont alors inté­res­sés à son des­ti­na­taire, un auto-entre­pre­neur de 29 ans rési­dant à Varces-Allières-et-Risset et tenant un maga­sin de CBD (can­na­bi­diol). Ils sont « par­ve­nus à démon­trer que son acti­vité ser­vait d’é­cran à un impor­tant tra­fic inter­na­tio­nal de stu­pé­fiants », pré­cise le pro­cu­reur de la République Eric Vaillant.

L'opération a mobilisé plus de 80 gendarmes. © DR

L’opération a mobi­lisé plus de 80 gen­darmes. © DR

En effet, ajoute-t-il, « c’est sous l’apparence légale d’une entre­prise numé­rique, avec un site inter­net asso­cié, que les tra­fi­quants ont pu trans­mettre plus de 2000 colis par mois à leurs clients, aussi bien en France qu’à l’é­tran­ger ».

L’entreprise enre­gis­trait « près de 300 000 euros de recettes men­suelles », tou­jours selon le pro­cu­reur. Au total, ce sont trois socié­tés, situées à Grenoble, Varces et Turin, qui condi­tion­naient et envoyaient la mar­chan­dise. Un mon­tage finan­cier qui a per­mis de « frau­der les admi­nis­tra­tions et blan­chir d’im­por­tantes sommes d’argent », selon le par­quet.

Quatre per­sonnes mises en exa­men et pla­cées sous contrôle judiciaire

Valeur de la mar­chan­dise sai­sie : envi­ron 5 mil­lions d’eu­ros à la revente. Plus de 245 000 euros ont éga­le­ment été sai­sis sur un compte ban­caire ita­lien, au cours des inves­ti­ga­tions menées conjoin­te­ment par la bri­gade de recherches de Grenoble et la Guardia Di Finanza italienne.

A l’issue des gardes à vue, trois hommes et une femme âgés de 22 à 29 ans ont été pré­sen­tés, ces mer­credi 17 et jeudi 18 novembre 2021, devant la juge d’instruction. Celle-ci les a « mis en exa­men pour tra­fic de stu­pé­fiants, exé­cu­tion d’un tra­vail dis­si­mulé, blan­chi­ment géné­ral et blan­chi­ment de tra­fic de stu­pé­fiants », rap­porte Eric Vaillant. Ils ont ensuite été pla­cés sous contrôle judiciaire.

Pour leur défense, les mis en cause ont assuré qu’ils reven­daient du CBD et non du can­na­bis. Une thèse qui n’a pas convaincu le pro­cu­reur. « L’analyse de nom­breux échan­tillons démontre que la drogue sai­sie avait un taux de THC [prin­cipe actif du can­na­bis, aux pro­prié­tés psy­choac­tives] en moyenne quatre fois supé­rieur au taux légal de 0,2 % », objecte-t-il.

« Aucun consom­ma­teur n’a­chè­tera jamais du can­na­bis à seule­ment 0,8 % de THC »

Pourtant, les chiffres four­nis peuvent ques­tion­ner. « Un taux moyen quatre fois supé­rieur au taux légal, ça ferait donc 0,8 % de THC », relève un ven­deur de CBD de la région, qui tient à res­ter ano­nyme. « Mais aucun consom­ma­teur n’a­chè­tera jamais du can­na­bis conte­nant seule­ment 0,8 % de THC », s’exclame-t-il.

Illustration de CBD, vendu légalement dans une boutique. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Illustration de CBD, vendu léga­le­ment dans une bou­tique. © Joël Kermabon – Place Gre’net

De fait, selon une étude de l’Observatoire fran­çais des drogues et de la toxi­co­ma­nie (OFDT), « en 2019, la concen­tra­tion moyenne en THC du can­na­bis est de 28 % pour la résine, 12 % pour l’herbe ». « Des chiffres presque stables en 2020″, d’a­près les don­nées recueillies par Libération, « avec 28% pour la résine et 13% pour l’herbe ».

Pour le com­mer­çant en CBD, la mar­chan­dise sai­sie fait plu­tôt pen­ser « au CBD vendu en Suisse, où le taux légal de THC est de 1 % ». D’ailleurs, ajoute-t-il, « beau­coup de consom­ma­teurs de CBD le com­mandent sur des sites suisses, pour avoir un pro­duit un peu plus fort, mais vendu léga­le­ment là-bas ». « Mais ces gens-là, comme ceux qui achè­te­raient de l’herbe à 0,8 % de THC, recherchent les effets du CBD, pas ceux du can­na­bis », affirme-t-il. Affaire à suivre donc…

Manuel Pavard

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Plusieurs sacs contenant des têtes de cannabis découverts. © Gendarmerie nationale
Découverte d’une ins­tal­la­tion de culture de can­na­bis à Froges : un qua­dra­gé­naire placé en déten­tion après com­pa­ru­tion immédiate

FLASH INFO - Un quadragénaire jugé en comparution immédiate ce vendredi 5 novembre 2021 a été placé en détention après la découverte par les gendarmes Lire plus

C'est pour leur partie sommitale que les plants de cannabis sont cultivés. DR
Les Deux Alpes : un homme de 23 ans culti­vait du can­na­bis sur tout un étage de sa mai­son, 32 plants saisis

FLASH INFO - Les gendarmes de la brigade des Deux Alpes ont arrêté, ce 15 juin 2021, un homme de 23 ans qui avait consacré Lire plus

La justice annule la condamnation d'un commerçant grenoblois vendant des produits à base de CBD
La jus­tice annule la condam­na­tion d’un com­mer­çant gre­no­blois ven­dant des pro­duits à base de CBD

FLASH INFO – Le flou persiste autour de l'autorisation, ou non, du cannabidiol (CBD) en France. Mercredi 23 juin, la cour de cassation de Grenoble Lire plus

Feuille de cannabis. DR
Cannabis : plu­sieurs maires dont Éric Piolle prônent la léga­li­sa­tion, enca­drée et contrô­lée par l’État

  FOCUS - Ce mercredi 4 novembre 2020, une visioconférence se tenait dans le cadre d'une mission d'information sur la réglementation du cannabis de l'Assemblée Lire plus

Des têtes florales de cannabis "légal" séchées. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : une seconde bou­tique pro­pose des pro­duits à base de can­na­bis « légal »

FOCUS - Une nouvelle boutique, la deuxième à Grenoble, vend des produits issus de plants de cannabis contenant de très faibles quantités de THC, la Lire plus

Un surveillant et un détenu de la prison de Varces en Isère ont été mis en examen pour trafic de stupéfiants.
Trafic de stu­pé­fiants à Varces : un sur­veillant et un détenu mis en examen

  FLASH INFO - Un surveillant de la maison d'arrêt de Varces et un détenu bien connu du milieu grenoblois ont, le 20 novembre, été Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !