Action dans Grenoble pour la réinstallation des cabines téléphoniques.Installation éphémère d'une cabine téléphonique à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net

« Allo ? Tu ne devineras jamais d’où je t’appelle » : une action dans Grenoble pour la réinstallation des cabines téléphoniques

« Allo ? Tu ne devineras jamais d’où je t’appelle » : une action dans Grenoble pour la réinstallation des cabines téléphoniques

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

REPORTAGE VIDÉO – Les cabines téléphoniques feront-elles un jour leur retour ? C’est en tout cas ce qu’espère l’Observatoire international pour la réinstallation des cabines téléphoniques, qui s’active pour leur réhabilitation dans l’espace public. Ce vendredi 22 octobre 2021, il invitait à utiliser une cabine téléphonique éphémère, mobile et fonctionnelle circulant dans Grenoble. L’occasion de faire réfléchir à l’impact écologique de la généralisation des nouvelles technologies, dont les smartphones.

« Venez pas­ser des coups de fil ! », invi­tait ce ven­dredi 22 octobre un tract de l’Observatoire inter­na­tio­nal pour la réins­tal­la­tion des cabines télé­pho­niques (OIRCT) dis­tri­bué dans dif­fé­rents endroits de Grenoble : place Saint-Bruno, bou­le­vard Joseph-Vallier et square Docteur-Martin. Autant de lieux où était ins­tal­lée, quelques heures, une cabine télé­pho­nique mobile fonc­tion­nelle avec son vieux télé­phone à touches.

Pour entendre la tona­lité, le fameux “La”, les orga­ni­sa­teurs pou­vaient comp­ter sur la bien­veillante com­pli­cité et le maté­riel de télé­pho­nie de quelques gérants de bars situés à proxi­mité. Tout a fonc­tionné à mer­veille. L’occasion d’en­tendre un « Allo ? Tu ne devi­ne­ras jamais d’où je t’ap­pelle », émis d’une voix hilare par une jeune femme qui venait de sai­sir le combiné.


Les cabines télé­pho­niques peu à peu aban­don­nées avec l’es­sor de la télé­pho­nie mobile ont déserté les rues de nos villes et vil­lages. Encore 300 000 en France en 1997, elles ne seraient plus qu’une ving­taine aujourd’­hui. À Grenoble, seule une sub­sis­te­rait : celle de la cité uni­ver­si­taire du fort du Rabot.

Feront-elles leur retour dans le pay­sage ? L’OIRCT, fondé au prin­temps 2021, s’ac­tive en tout cas à ini­tier cette « remon­tada » à Grenoble mais aussi… dans le monde entier ! Au-delà de ce qui pour­rait res­sem­bler à une blague emprunte d’une nos­tal­gie un peu pas­séiste, c’est « un com­bat pour la liberté » que reven­dique l’OIRCT. Celle de ne pas avoir de télé­phone por­table et ainsi de ne pas « être pisté, tracé, cal­culé, éva­lué, “fla­sh­codé”, “QR-codisé” » par les smart­phones. Un com­bat auquel par­ti­cipe Vincent Peyret, rédac­teur en chef du jour­nal sati­rique gre­no­blois Le Postillon et membre de cet obser­va­toire, qui se passe de télé­phone por­table depuis déjà bien longtemps.

Un projet participatif pour installer 22 cabines à Grenoble

« Remettre du ser­vice public dans l’es­pace public », tel est le but pour­suivi par l’OIRCT. Avec, en fili­grane, la volonté d’é­chap­per à une numé­ri­sa­tion galo­pante lais­sant beau­coup de monde sur le bord de la route. Dont ceux sans télé­phone por­table intel­li­gent leur per­met­tant de joindre en ville ne serait-ce que leurs proches, les admi­nis­tra­tions ou encore les ser­vices de secours.

"Allo ? Tu ne devineras jamais d'où je t'appelle" : une action dans Grenoble pour la réinstallation des cabines téléphoniques. La cabine téléphonique éphémère vient d'être installée. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Cabine télé­pho­nique éphé­mère ins­tal­lée dans Grenoble. © Joël Kermabon – Place Gre’net

D’où l’i­dée de deux jeunes femmes d’ins­tal­ler 22 cabines télé­pho­niques, à pièces ou gra­tuites, à l’at­ten­tion toute par­ti­cu­lière des quar­tiers poli­tique de la ville (QPV) de Grenoble. Ce dans le cadre de la 7e édi­tion du bud­get par­ti­ci­pa­tif dont le mon­tant glo­bal s’é­lève à 800 000 euros. « Ce pro­jet per­met­tra de tis­ser du lien social et aux plus pré­caires d’ac­cé­der à la com­mu­ni­ca­tion », a expli­qué au micro l’une des por­teuses du pro­jet. Il consti­tuera, a‑t-elle ajouté, « un signe fort de la prise en compte par la Ville de Grenoble de l’im­pact éco­lo­gique de la géné­ra­li­sa­tion des nou­velles tech­no­lo­gies »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Armée, industrie, 5G... Trois visites ministérielles en Isère sur les journées des 2 et 3 septembre 2021
Armée, industrie, 5G… Trois visites ministérielles en Isère sur les journées des 2 et 3 septembre 2021

FLASH INFO — Triple visite ministérielle pour l'Isère jeudi 2 et vendredi 3 septembre. À commencer par Cédric O et Agnès Pannier-Runacher, attendus (notamment) sur Lire plus

Grenoble : un moratoire surprise contre les antennes 5G
Installation d’antennes 5G à Grenoble : la municipalité vote un moratoire “surprise” à l’issue d’un débat express

  FOCUS – Alors que la 5G vient tout juste d'être activée en France, la majorité d’Éric Piolle a voté, lundi 2 novembre, un vœu Lire plus

Conseil municpal d'Echirolles du 2 novembre 2020. © Tim Buisson – Place Gre’net
Passe d’armes au conseil municipal d’Échirolles lors du débat sur l’instauration d’un moratoire sur la 5G

  FOCUS - Le conseil municipal d’Échirolles a voté, lundi 2 novembre, une délibération afin d'instaurer un moratoire sur la 5G dans la ville. Réelle Lire plus

Action choc d'Extinction Rebellion contre le 5G. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : opération coup de poing d’Extinction Rebellion contre la 5G, « une technologie imposée »

  REPORTAGE VIDÉO - Des activistes d'Extinction Rébellion ont mené une action coup de poing ce samedi 27 mars 2021 à Grenoble. Prenant pour cibles Lire plus

Réseau 5G photo d'ADMC Pixabay license
A Grenoble, berceau de la “smart city”, les Verts demandent un moratoire sur la 5G

  DÉCRYPTAGE - Estimant la 5G incompatible avec la préservation de la planète, Eric Piolle, maire EELV de Grenoble réclame un moratoire sur cette technologie Lire plus

Le président de l'Autorité des communications Sébastien Soriano annonce des tests de 5G dans neuf métropoles de France en 2018, dont Grenoble.
La 5G sera testée sur Grenoble dès 2018, annonce le président de l’Arcep

Le président de l'Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) annonce dans un entretien aux Échos des tests de 5G dans neuf Lire plus

Flash Info

|

30/11

19h38

|

|

30/11

17h09

|

|

30/11

12h42

|

|

30/11

12h10

|

|

30/11

11h46

|

|

30/11

11h01

|

|

30/11

10h04

|

|

29/11

18h12

|

|

29/11

16h01

|

|

29/11

11h15

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin