Conseil municpal d'Echirolles du 2 novembre 2020. © Tim Buisson – Place Gre’net

Passe d’armes au conseil muni­ci­pal d’Échirolles lors du débat sur l’ins­tau­ra­tion d’un mora­toire sur la 5G

Passe d’armes au conseil muni­ci­pal d’Échirolles lors du débat sur l’ins­tau­ra­tion d’un mora­toire sur la 5G

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FOCUS - Le conseil municipal d’Échirolles a voté, lundi 2 novembre, une délibération afin d'instaurer un moratoire sur la 5G dans la ville. Réelle avancée pour les uns, gadget inutile pour les autres, cette nouvelle technologie et son déploiement n'en finit pas de susciter la polémique.

 

 

Le conseil municipal d'Echirolles a délibéré pour voter un moratoire sur la 5G. © Tim Buisson – Place Gre’net

Le conseil municipal d'Échirolles a délibéré pour voter un moratoire sur la 5G. © Tim Buisson – Place Gre’net

"Il faut partir des besoins d'abord et pas de la technologie elle-même." Aurélien Farge, conseiller municipal d'Échirolles délégué au développement du numérique, à l'informatique et aux logiciels, a tenu à prendre du recul sur la question de la 5G, lors du conseil municipal de ce lundi 2 novembre. Un conseil durant lequel la question de l'instauration d'un moratoire faisait l'objet d'une délibération.

 

Premier point de débat :  l'environnement, avec l'augmentation d'échanges de données et de la consommation énergétique. Mais aussi le délaissement des fréquences 4G qui serait une façon d'accélérer l’obsolescence programmée de certains produits afin d'inciter les consommateurs à se tourner vers la 5G. Un renouvellement de matériel électronique "pas forcément nécessaire" pour le conseiller municipal. Qui souligne que cela pourrait amener à une surextraction de métaux rares, notamment par des enfants.

 

L'élu s'inquiète en outre des dangers que pourrait faire peser cette technologie sur la santé. "L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail

a mis en évidence un manque de données sur les effets biologiques et sanitaires potentiels", précise Aurélien Farge.

 

Et celui-ci de rappeler que la Ville d'Échirolles a déjà voté, en 2009, un plan de travail sur ces questions d'exposition aux champs électromagnétiques. Un sujet majeur alors qu'un certain nombre de personnes souffrent déjà sérieusement de la surexposition aux ondes en France. Une pathologie qui peine encore à être reconnue.

 

 

"La vision rabougrie de l'extrême gauche sur la 5G me dépasse"

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 66 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Tim Buisson

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

L’appel de Renzo Sulli à voter Macron, une « tra­hi­son » selon le groupe RN d’Echirolles

FIL INFO - Le vote assumé du maire d'Échirolles Renzo Sulli en faveur du président sortant Emmanuel Macron a fait réagir le groupe du Rassemblement Lire plus

Ce mercredi 9 mars 2022, Laurent Prevost, préfet de l’Isère, Éric Vaillant, procureur de Grenoble, et Renzo Sulli, maire d’Échirolles, ont signé le premier Contrat de sécurité intégrée (CSI) de l’Isère, pour la période 2022-2026, lors de la réunion plénière du conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD) de la commune. © Manuel Pavard - Place Gre'net
Échirolles : pre­mier Contrat de sécu­rité inté­grée de l’Isère signé par le maire, le pré­fet et le procureur

FOCUS - Le préfet, le procureur de la République et le maire d'Échirolles ont signé, le mercredi 9 mars 2022, le premier Contrat de sécurité Lire plus

La Métropole, la ville d'Echirolles et Linkcity signent le PUP pour le projet Connexions © Laure Gicquel - Place Gre'net
Échirolles : lan­ce­ment du pro­jet Connexions qui pré­voit la créa­tion d’un quar­tier « à domi­nante économique »

FOCUS - Christophe Ferrari, président de Grenoble Alpes métropole, Renzo Sulli, maire d'Échirolles, et Roseline Legrand, directrice Auvergne-Rhône-Alpes de Linkcity, ont signé ensemble, ce mardi Lire plus

Pont-de-Claix et Échirolles appellent le Smmag à travailler sur une extension de la ligne E du tram
Pont-de-Claix et Échirolles appellent le Smmag à tra­vailler sur une exten­sion de la ligne E du tram

FOCUS - Les communes d'Échirolles et de Pont-de-Claix demandent officiellement au Smmag de se pencher sur la possible extension de la ligne E de tram Lire plus

Le PCF appelle au rassemblement en Isère pour les élections législatives de juin 2022
Ian Brossat en visite à Échirolles et Grenoble avant un mee­ting à Fontaine ven­dredi 28 janvier

FLASH INFO — Ian Brossat, porte-parole du Parti communiste et directeur de campagne du candidat communiste à la présidentielle Fabien Roussel, est attendu en Isère Lire plus

Annulations (ou adaptations) en cascade des vœux de nouvel an des élus sur fond de crise sanitaire
Annulations (ou adap­ta­tions) en cas­cade des vœux de nou­vel an des élus sur fond de crise sanitaire

FLASH INFO — La cinquième vague de Covid-19 a raison des vœux de bonne année de la part des élus. Dernière annulation en date, celle Lire plus

Flash Info

|

18/05

17h47

|

|

18/05

8h02

|

|

16/05

16h29

|

|

16/05

15h22

|

|

13/05

10h40

|

|

12/05

17h19

|

|

11/05

11h58

|

|

10/05

17h19

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 31 : « Le bur­kini tou­jours à la une de l’ac­tua­lité à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 30 : « Les élec­tions légis­la­tives en Isère »

Fil info| Législatives : le mou­ve­ment Renaissance, ex-LREM, repré­sente sept dépu­tés sur ses dix can­di­dats en Isère

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin