Les gendarmes ont du intervenir pour rétablir le calme. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Deux hommes soupçonnés de faits de violences et de menaces contre des gendarmes à Seyssinet-Pariset ont été interpellés

Deux hommes soupçonnés de faits de violences et de menaces contre des gendarmes à Seyssinet-Pariset ont été interpellés

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FLASH INFO – Des gendarmes de la brigade territoriale autonome (BTA) de Sassenage ont interpellé, lundi 4 octobre 2021, deux hommes âgés de 26 et 35 ans dans le cadre d’une enquête pour des faits de violences et de menaces contre deux de leurs collègues lors d’une intervention entre Seyssinet-Pariset et Fontaine.

Les faits remontent au 24 sep­tembre 2021, vers 21 h 30, alors qu’une patrouille de deux per­son­nels de la BTA de Seyssinet-Pariset recher­chait des indi­vi­dus sus­pects ayant impor­tuné des rive­rains. Tandis que les gen­darmes pour­sui­vaient leurs recherches en cir­cu­lant à faible allure sur Fontaine, un scoo­ter non pla­qué était venu per­cu­ter l’a­vant de leur véhi­cule. Dans le choc, son conduc­teur, dépourvu de casque, était tombé par terre. Suite à quoi les mili­taires étaient inter­ve­nus rapi­de­ment pour lui por­ter secours.

Véhicule de la gen­dar­me­rie. © Jean-François Frey

En état d’é­briété avancé, l’homme s’é­tait alors mis à hur­ler afin de rameu­ter du monde, non sans suc­cès puisque une dizaine de jeunes avaient fini par encer­cler les gen­darmes. L’un des indi­vi­dus avait même attrapé un mili­taire au niveau du cou avec son bras et lui avait porté plu­sieurs coups de poing, le temps que le conduc­teur du scoo­ter puisse s’en­fuir. Les deux mili­taires, vic­times d’ou­trages et de menaces de mort, avaient alors fait usage de leur bombe lacry­mo­gène pour se désengager.

Le plus jeune des deux suspects écroué en attente de son jugement

Le par­quet de Grenoble avait confié l’en­quête à la BTA de Sassenage. Appuyés par le pelo­ton de sur­veillance et d’in­ter­ven­tion de Grenoble, des gen­darmes mobiles de Belley (Ain) et un maître-chien de Meylan, les mili­taires sont pas­sés à l’ac­tion le 4 octobre 2021. Et ont inter­pellé deux sus­pects âges de 26 ans et 35 ans, rap­porte Éric Vaillant, pro­cu­reur de la République de Grenoble. L’un à son domi­cile, l’autre dans le centre-ville de Grenoble.

Défavorablement connus de la police et de la jus­tice, selon le pro­cu­reur, les deux mis en cause ont fait l’ob­jet d’une garde à vue. « Celle du plus âgé a dû être levée pour incom­pa­ti­bi­lité ; il sera convo­qué ulté­rieu­re­ment », a pré­cisé Éric Vaillant. Le plus jeune, pré­senté en com­pa­ru­tion immé­diate, s’est vu placé en déten­tion pro­vi­soire dans l’attente de son juge­ment prévu le 3 novembre 2021 pour des faits de « vio­lences et menaces com­mis à l’encontre des gendarmes ».

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site est protégé par reCAPTCHA et le GooglePolitique de confidentialité etConditions d'utilisation appliquer.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Les gendarmes de Meylan à leur tour la cible de tirs de mortier d’artifices par cinq jeunes entre 15 et 18 ans

  FLASH INFO — Après les policiers de l'agglomération grenobloise, à Grenoble ou Échirolles, c'est au tour des gendarmes de Meylan d'être la cible de Lire plus

Matheysine : arrestation d’un important trafiquant de stupéfiants par les gendarmes de La Mure

  FLASH INFO - La brigade de recherches de la gendarmerie de La Mure a arrêté le 29 mars dernier un homme 40 ans à Lire plus

Le général Yann Tréhin, commandant du groupement de gendarmerie de l'Isère remet son brevet de cadet de la gendarmerie à une jeune élève. © Joël Kermabon - Place Gre'net à
Grenoble : vingt-trois jeunes élèves ont reçu leur brevet de cadet de la gendarmerie nationale

FIL INFO - Vingt-trois jeunes filles et garçons des promotions 2019-2020 et 2020-2021 ont reçu, à l'issue de leur formation, leur brevet de cadet de Lire plus

© Joël Kermabon - Place Gre'net
Fin de mission d’intérêt général pour douze cadets de la gendarmerie nationale de l’Isère

  REPORTAGE VIDÉO - Douze cadets de la gendarmerie nationale de l'Isère ont reçu leurs certificats de fin de mission d'intérêt général, ce mercredi 24 Lire plus

Violences en réunion et "probable enlèvement" à Voiron dans la nuit du mardi 9 au mercredi 10 novembre
Des photographies privées de policiers affichées sur un mur de Bourgoin-Jallieu

FLASH INFO — Des faits qui rappellent ceux survenus à Échirolles? Jeudi 1er juillet à 18 heures, la direction départementale de la sécurité publique indique Lire plus

Femme trans retrouvée morte : une élue de la Ville de Grenoble dénonce (un peu trop vite?) un "meurtre transphobe"
« Mort ou vif », trois policiers de la DDSP menacés de mort sur une affiche placardée sur un mur à Échirolles

  FLASH INFO -  Le parquet de Grenoble a ouvert une enquête après la découverte, ce samedi 24 avril 2021 à Échirolles, de photos menaçant Lire plus

Flash Info

|

19/01

13h19

|

|

19/01

11h57

|

|

19/01

11h18

|

|

19/01

0h33

|

|

18/01

15h20

|

|

18/01

11h19

|

|

18/01

10h31

|

|

17/01

19h34

|

|

17/01

12h10

|

|

17/01

10h52

|

Les plus lus

Éric Piolle présentait ses voeux à la presse ce 13 janvier 2022. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Abonnement| Éric Piolle envisage un stationnement plus cher pour les SUV et de la vidéo-verbalisation en centre-ville

Le groupe d'opposition Société Civile veut rendre publiques les données sur la sécurité du réseau Tag

Flash info| Le groupe d’opposition Société Civile veut rendre publiques les données sur la sécurité du réseau Tag

Politique| Forte affluence à Grenoble pour la journée de grève dans l’Éducation nationale du jeudi 13 janvier

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin