Onzième samedi de manifestation contre le pass sanitaire à Grenoble : gilets jaunes, bibliothécaires et bistrotiers en tête de cortège

Onzième samedi de manifestation contre le pass sanitaire à Grenoble : gilets jaunes, bibliothécaires et bistrotiers en tête de cortège

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FOCUS – Entre 600 et 1000 personnes ont défilé dans les rues de Grenoble, ce samedi 25 septembre 2021, en opposition au pass sanitaire. Une mobilisation en légère baisse pour cette onzième journée de manifestation. Gilets jaunes, bibliothécaires et gérants de cafés ont pris la tête d’un cortège comportant également un nombre conséquent de soignants. Avec moins de groupes politisés visibles, le défilé n’a cette fois pas connu les tensions des derniers samedis.

Les chiffres com­mu­ni­qués ont confirmé l’im­pres­sion visuelle. Avec près de 600 mani­fes­tants selon la police, un mil­lier d’a­près cer­tains orga­ni­sa­teurs, la onzième jour­née de mobi­li­sa­tion contre le pass sani­taire a connu un léger essouf­fle­ment, ce samedi 25 sep­tembre 2021, à Grenoble.

 

Moins nom­breux mais tou­jours aussi déter­mi­nés, les mani­fes­tants ont emprunté un par­cours sen­si­ble­ment dif­fé­rent des pré­cé­dents. Parti de la place de Verdun, le défilé s’est en effet dirigé vers les quais de l’Isère en pas­sant par la rue Lesdiguières et les bou­le­vards Agutte-Sembat et Edouard-Rey, pour ensuite retour­ner place de Verdun via l’a­ve­nue Maréchal-Leclerc et la rue Hébert, avant de bifur­quer dans le centre-ville pour s’a­che­ver rue Félix-Poulat.

« Contrôler n’est pas notre métier »

En tête de cor­tège, les gilets jaunes étaient sui­vis, quelques dizaines de mètres der­rière, par les biblio­thé­caires et pro­fes­sion­nels de bis­trots, cafés et res­tau­rants, défi­lant der­rière une ban­de­role com­mune. Le mes­sage, lui, était sans équi­voque : « Contrôler n’est pas notre métier. »

« On n’est pas des flics », lance ce ser­veur gre­no­blois, qui refuse de don­ner son pré­nom et le nom et de son éta­blis­se­ment, pour une rai­son aussi simple qu’é­vi­dente. « On n’est pas très strict sur le contrôle du pass », glisse-t-il, avec un clin d’œil. « Mais si ça se sait, on risque la fer­me­ture admi­nis­tra­tive, c’est quand même cin­glé ! »

S’il est dans la rue ce samedi, c’est parce qu’il « ne veut pas contrô­ler des clients ». « Et encore pire, virer des mecs avec qui on dis­cute tous les jours au comp­toir depuis des années », s’ex­clame-t-il. « Déjà humai­ne­ment, ce serait com­pli­qué mais en plus, les génies du gou­ver­ne­ment, ils ont pensé au mec bourré auquel on doit refu­ser l’en­trée à minuit et qui va venir nous prendre la tête, quand ce n’est pas pire ? »

« Avec le pass, on exclut des usagers et on risque de se faire insulter ou agresser »

Un dis­cours qui rejoint l’ar­gu­men­taire des biblio­thé­caires gre­no­blois, en grève depuis plus d’un mois contre le contrôle du pass sani­taire dans les biblio­thèques. « Nous, on n’est pas gré­viste mais on a les mêmes pro­blèmes qu’à Grenoble et on sou­tient les col­lègues gre­no­blois », confirme Léonie, contrac­tuelle dans une biblio­thèque d’une com­mune de l’agglomération.

« D’un côté, en contrô­lant le pass, on exclut une par­tie des usa­gers, ce qui va à l’en­contre de nos mis­sions de ser­vice public », explique-t-elle. « De l’autre, on risque de se faire insul­ter et même par­fois agres­ser par des usa­gers mécon­tents. » Pourtant, assure-t-elle, « la jauge à 49 per­sonnes ne fonc­tion­nait pas si mal. Ce n’é­tait pas l’i­déal, bien sûr, mais c’é­tait sûre­ment la moins mau­vaise solu­tion. Pourquoi sont-ils reve­nus là-des­sus ? »

GreLive ne participait pas à la manifestation et organisait un « rassemblement statique »

A côté des biblio­thé­caires, des gérants de cafés, des soi­gnants, en queue de cor­tège, qui réclament « la réin­té­gra­tion des per­son­nels sus­pen­dus » pour refus de vac­ci­na­tion, on trouve aussi des mani­fes­tants « lamb­das ». Comme Céline, « anti-pass et contre le fli­cage géné­ra­lisé et la perte des liber­tés, mais pas anti­vax ». Ou Yvon qui, lui, « n’ac­cep­tera jamais un vac­cin expé­ri­men­tal des­tiné à engrais­ser les gros labos » et part dans une dia­tribe contre « les lob­bys qui gou­vernent le monde ».

Mais curieu­se­ment, peu de signes ou de ban­de­roles d’or­ga­ni­sa­tions. Et on ne retrouve pas la ten­sion flot­tant dans l’air cer­tains same­dis pré­cé­dents. Extrême droite et extrême gauche sont peu visibles. Quant à GreLive, le col­lec­tif a indi­qué sur les réseaux sociaux qu’il ne par­ti­ci­pait pas à la mani­fes­ta­tion et orga­ni­sait un « ras­sem­ble­ment sta­tique », avec prise de parole, au même moment, place Victor-Hugo. Commentaire d’un vieux rou­tier des manifs anti-pass : « Forcément, quand il n’y a pas trop d’or­gas poli­ti­sées aux idées oppo­sées qui se côtoient, il y a beau­coup moins de ten­sion. »

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Manuel Pavard

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Le barreau des avocats de Grenoble lance un pôle d'information en ligne sur le pass sanitaire
Le barreau des avocats de Grenoble lance un pôle d’information en ligne sur le pass sanitaire

FLASH INFO — Un "pôle d’information et d’assistance sur le passe sanitaire et l’obligation vaccinale". Tel est le dispositif mis en ligne par le barreau Lire plus

Appel à la grève au Centre hospitalier Alpes-Isère contre le pass sanitaire les 14 et 15 septembre
Appel à la grève au Centre hospitalier Alpes-Isère contre le pass sanitaire les 14 et 15 septembre

FLASH INFO — "Contrer l'attaque du variant Macron". C'est par cette formule que le syndicat CGT Santé et Action sociale de l'Isère appelle à la Lire plus

Manifestation anti pass sanitaire à Grenoble, samedi 11 septembre 2021.
Mobilisation stable pour le neuvième samedi de manifestation contre le pass sanitaire à Grenoble

REPORTAGE - Entre 1 200 et 3 000 personnes ont manifesté contre le pass sanitaire ce samedi 11 septembre 2021, à Grenoble, pour la neuvième Lire plus

Contrôle (surprise) des pass sanitaires sur les terrasses du boulevard Gambetta à Grenoble mardi 17 août
Contrôle (surprise) des pass sanitaires sur les terrasses du boulevard Gambetta à Grenoble mardi 17 août

EN BREF — Contrôle (surprise) des pass sanitaires organisé par la préfecture de l'Isère mardi 17 août sur tes terrasses du boulevard Gambetta à Grenoble. Lire plus

Éric Piolle demande à Olivier Véran un allégement du pass sanitaire pour certains équipements municipaux
Éric Piolle demande à Olivier Véran un allégement du pass sanitaire pour certains équipements municipaux

FLASH INFO — "Reconsidérer l’obligation du pass sanitaire dans les équipements recevant peu de public, et permettant le strict respect des distances de sécurité et Lire plus

Rassemblement des grévistes des bibliothèques de Grenoble, de Vizille, Meylan et Seyssins contre le contrôle du passe sanitaire, devant la bibliothèque Saint-Bruno à Grenoble, mercredi 15 septembre 2021 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Grève contre le passe sanitaire dans les bibliothèques : Grenoble « chef de file » de la mobilisation en Isère

FOCUS - Après quasiment quatre semaines de grève contre le contrôle du passe sanitaire dans les bibliothèques de Grenoble, le personnel mobilisé annonce concentrer sa Lire plus

Flash Info

|

30/11

19h38

|

|

30/11

17h09

|

|

30/11

12h42

|

|

30/11

12h10

|

|

30/11

11h46

|

|

30/11

11h01

|

|

30/11

10h04

|

|

29/11

18h12

|

|

29/11

16h01

|

|

29/11

11h15

|

Les plus lus

Environnement| Des loups en plein centre-ville de Grenoble à la faveur du confinement ?

Des contrôles pour le respect des consignes de confinement. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Fil info| Confinement : à Grenoble, la police nationale a verbalisé… des policiers municipaux

Manifestation contre la loi de travail, 26 mai 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Société| Manifestation contre la loi Travail : des licornes et des heurts à Grenoble

Bois Français. © Isère Tourisme

Société| Des points d’eau pour se rafraîchir !

Témoignage d'une ancienne allocataire du RSA en Isère, aujourd'hui sans aide sociale pour avoir voulu se réinsérer en reprenant une formation.

Société| “J’ai perdu mon droit au RSA pour avoir voulu me réinsérer”

Heureuses... par accident, Les banquettes arrières au Théâtre en Rond de Sassenage le samedi 4 décembre 2021 à 20h30

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin