Bannière NL JEP 2021
Manifestation anti pass sanitaire à Grenoble, samedi 11 septembre 2021.

Mobilisation stable pour le neuvième samedi de manifestation contre le pass sanitaire à Grenoble

Mobilisation stable pour le neuvième samedi de manifestation contre le pass sanitaire à Grenoble

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

REPORTAGE – Entre 1 200 et 3 000 personnes ont manifesté contre le pass sanitaire ce samedi 11 septembre 2021, à Grenoble, pour la neuvième semaine consécutive. Un défilé revendicatif et le plus souvent festif, mais avec une tension parfois palpable, suite aux incidents ayant émaillé la précédente manifestation1Syndicats et partis de gauche avaient en effet dénoncé une violente agression perpétrée par des militants d’extrême droite.. Un temps camouflée derrière l’opposition commune au pass sanitaire, la polarisation des revendications devient, du reste, de plus en plus visible au sein du cortège.

Les anti-pass ne désarment pas. Pour la neu­vième semaine consé­cu­tive, une mani­fes­ta­tion réunis­sant ces oppo­sants au pass sani­taire avait lieu à Grenoble, ce samedi 11 sep­tembre 2021. Partis de la place de Verdun, ceux-ci ont battu le pavé trois heures durant pour ral­lier la place Victor-Hugo. Le par­cours : une boucle pas­sée par la rue Lesdiguières, la rue de Turenne, le cours Jean-Jaurès, le bou­le­vard Joseph-Vallier, la rue Ampère et le cours Berriat.

Côté affluence, ils étaient près de 1 200 selon la police et un peu plus de 3 000 selon les orga­ni­sa­teurs. Si le véri­table chiffre se situe sans doute entre ces deux extré­mi­tés, la mobi­li­sa­tion, note la pré­fec­ture, reste « plus ou moins du même ordre » que celle de la mani­fes­ta­tion pré­cé­dente du samedi 4 sep­tembre.

Manifestation anti pass sanitaire à Grenoble, samedi 11 septembre 2021.

Manifestation anti pass sani­taire à Grenoble, samedi 11 sep­tembre 2021. © Manuel Pavard – Place Gre’net

Le cor­tège s’élance au son des désor­mais tra­di­tion­nels « liberté » et « résis­tance », scan­dés à pleins pou­mons par une par­tie de la foule. Beaucoup de primo-mani­fes­tants, comme Adeline, 21 ans, qui n’avait encore « jamais mani­festé avant cette année ». Mais elle « s’inquiète des dérives auto­ri­taires du gou­ver­ne­ment et de toutes ces liber­tés qu’on nous enlève petit à petit ».

« Ce n’est pas un mou­ve­ment anti­vax », assure l’étudiante. « La preuve, moi, je suis vac­ci­née avec Pfizer. Mais je consi­dère que la vac­ci­na­tion doit rele­ver d’un choix per­son­nel. Le gou­ver­ne­ment n’a pas à l’imposer aux gens. »

« Je suis atterré quand je vois des gens qui associent la vaccination à la Shoah »

Il n’est cepen­dant pas dif­fi­cile de tom­ber sur des « anti­vax ». Amaury, ainsi, « assume l’étiquette sans pro­blème », peut-être avec une part de pro­vo­ca­tion car il admet « ne pas être fon­ciè­re­ment contre les vac­cins tra­di­tion­nels ». « Mais pour le covid, je pré­fère ren­for­cer mes défenses immu­ni­taires avec une ali­men­ta­tion saine et des com­plé­ments en zinc, vita­mine D et vita­mine C », ajoute le qua­dra­gé­naire. Il s’emporte aussi contre « ces thé­ra­pies géniques, sans aucun recul sur les effets secon­daires, menées par les gou­ver­ne­ments pour maxi­mi­ser les pro­fits de Big Pharma ».

Manifestation anti pass sanitaire à Grenoble, samedi 11 septembre 2021.

Manifestation anti pass sani­taire à Grenoble, samedi 11 sep­tembre 2021.

Un dis­cours com­plo­tiste assez typique, qui navre Camille2Le pré­nom a été modi­fié, mili­tant liber­taire et anti­fas­ciste. « Je suis atterré quand je vois des gens qui asso­cient la vac­ci­na­tion à la Shoah ou qui bran­dissent des pan­cartes anti­sé­mites dans des manifs », déplore-t-il.

« Déjà, me retrou­ver à défi­ler à quelques mètres d’un mec avec un dra­peau de Civitas, ça me met vrai­ment mal à l’aise ! Mais j’essaye de me dire que je lutte contre la poli­tique auto­ri­taire du gou­ver­ne­ment et qu’on ne doit pas lais­ser la rue à l’extrême droite. »

Une brève échauffourée suivie d’un mouvement de foule et de tirs de gaz lacrymogènes

Lui, comme ses amis, reste sur ses gardes. La ten­sion dans l’air est en effet pal­pable. Tous ont en tête les inci­dents de la der­nière mani­fes­ta­tion gre­no­bloise lorsque « l’extrême droite est sor­tie du bois en pas­sant à tabac, en rouant de coups deux cama­rades », dénonce la CGT Isère dans un com­mu­ni­qué. « On a vu un mec tom­ber et trois ou quatre fachos qui le frap­paient par terre en lui don­nant des coups de pied à la tête, mais on était trop loin pour réagir », raconte Camille.

Manifestation anti pass sanitaire à Grenoble, samedi 11 septembre 2021.

Manifestation anti pass sani­taire à Grenoble, samedi 11 sep­tembre 2021. © Manuel Pavard – Place Gre’net

Ses craintes semblent d’abord se jus­ti­fier, ce samedi, quand le défilé arrive au croi­se­ment de la rue de Turenne et du cours Jean-Jaurès. Une brève échauf­fou­rée éclate, sui­vie d’un mou­ve­ment de foule, et de tirs de gaz lacry­mo­gènes. Affrontement entre « fafs » et « anti­fas » ? Intervention de la police ? Dans la cohue et à dis­tance, dif­fi­cile d’y voir plus clair, les ver­sions se contre­di­sant sur la nature des évé­ne­ments. Heureusement, la situa­tion revient vite à la nor­male. Il n’y aura plus d’autres inci­dents sur le parcours.

Fin de la pseudo-unité de façade du mouvement anti-pass sanitaire dans la manifestation

Durant le reste de la mani­fes­ta­tions, mili­tants de gauche radi­cale et d’extrême droite de l’autre, s’observeront à dis­tance en chiens de faïence, en s’évitant soi­gneu­se­ment. Seules les quelques Marseillaises enton­nées par les seconds seront cou­vertes par les huées des pre­miers, tout comme les slo­gans lan­cés au méga­phone par François-Marie Périer, fon­da­teur du col­lec­tif anti-vac­cin GreLive.

Manifestation anti pass sanitaire à Grenoble, samedi 11 septembre 2021.

Manifestation anti pass sani­taire à Grenoble, samedi 11 sep­tembre 2021.

Ces quelques alter­ca­tions, qu’elles soient phy­siques ou ver­bales, auront en tout cas mis en lumière un phé­no­mène. La pseudo-unité de façade du mou­ve­ment anti-pass, qui ne tenait que par l’opposition com­mune au pass sani­taire, a vite volé en éclats. Laissant appa­raître au grand jour les diver­gences entre les dif­fé­rentes com­po­santes de la contes­ta­tion. « On le savait déjà mais ça confirme que l’ennemi de mon ennemi n’est pas for­cé­ment mon ami », sou­ligne Camille.

Un assemblage totalement hétéroclite que rien ne semble rassembler

Preuve en est la com­po­si­tion du défilé. Outre les mani­fes­tants « lambda », on y trouve suc­ces­si­ve­ment les soi­gnants, les biblio­thé­caires, le col­lec­tif de syn­di­cats, asso­cia­tions, par­tis de gauche et d’extrême gauche (de la FSU et Solidaires au NPA et à la CNT, en pas­sant par La France Insoumise et l’Unef), des membres de GreLive et plu­tôt en queue de cor­tège, les quelques mili­tants iden­ti­fiables des Patriotes, d’Égalité et Réconciliation et de Civitas. Un assem­blage tota­le­ment hété­ro­clite que rien ne semble rassembler.

Manifestation anti pass sanitaire à Grenoble, samedi 11 septembre 2021.

Manifestation anti pass sani­taire à Grenoble, samedi 11 sep­tembre 2021.

Les slo­gans, pan­cartes et ban­de­roles l’illustrent aussi par­fai­te­ment. Le col­lec­tif, par exemple, s’affiche clai­re­ment « contre l’extrême droite et le pass sani­taire, pour nos droits sociaux et les ser­vices publics ». « On se posi­tionne contre les com­plo­tistes mais aussi contre l’extrême droite, qui n’est là que par oppor­tu­nisme », explique l’un d’entre eux. « Les voir s’opposer à des mesures liber­ti­cides alors qu’ils feraient encore pire s’ils étaient au gou­ver­ne­ment, ça serait presque comique s’il n’y avait pas des gens pour y croire. »

« On lutte contre les licen­cie­ments et les sanc­tions à l’égard des sala­riés dans le cadre du pass sani­taire, pas contre le vac­cin », ajoute Camille. « D’ailleurs, on demande la levée des bre­vets. »

En partant, tous les manifestants ont déjà pris date pour le prochain défilé

En déam­bu­lant dans le cor­tège, autre ambiance et autre son de cloche. Deux hommes dis­cutent, cha­cun une pan­carte à la main : la pre­mière com­pare la vac­ci­na­tion à un « géno­cide » tan­dis que la seconde pro­clame fiè­re­ment, « les médias sont le virus ». Sans sur­prise, tous deux ne sont pas très fans des jour­na­listes et affirment que « la presse est à la botte de la finance, de Bill Gates, Soros et des Rothschild ».

Plus loin, en quit­tant la mani­fes­ta­tion à l’arrivée place Victor-Hugo, des biblio­thé­caires gre­no­blois, en grève contre le contrôle du pass sani­taire dans les biblio­thèques muni­ci­pales ont pris la parole. Et en par­tant, tous les mani­fes­tants ont déjà pris date pour le pro­chain défilé. Samedi 18 sep­tembre, ils seront encore là, fidèles au poste.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Manuel Pavard

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Manifestation contre le passe sanitaire et l'obligation vaccinale du 4 septembre 2021. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Quelques tensions lors de la huitième manifestation consécutive contre le passe sanitaire et l’obligation vaccinale à Grenoble

FOCUS - Les opposants au passe sanitaire et à l'obligation vaccinale ont à nouveau manifesté dans les rues de Grenoble ce samedi 4 septembre 2021. Lire plus

Rassemblement contre le passe sanitaire dans les bibliothèques de Grenoble, à l'appel de l'intersyndicale, mercredi 1er septembre 2021 © Séverine Cattiaux- Place Gre'net
Contrôle du passe sanitaire dans les bibliothèques : à Grenoble, des usagers soutiennent les grévistes

REPORTAGE – Une grande partie du personnel des bibliothèques de Grenoble refusant de contrôler le passe sanitaire fait grève depuis plus d'une semaine. Une mobilisation Lire plus

Manifestation contre le passe sanitaire et l'obligation vaccinale du 28 août 2021. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Passe sanitaire et obligation vaccinale : plusieurs milliers de manifestants pour ce septième samedi de mobilisation à Grenoble

FOCUS - Pour la septième fois consécutive, plusieurs milliers d'opposants aux mesures gouvernementales ont manifesté dans les rues de Grenoble ce samedi 28 août 2021. Lire plus

Manifestation contre le passe sanitaire et l'obligation vaccinale du samedi 21 août 2021 à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Sixième samedi de mobilisation pour les opposants au passe sanitaire et à l’obligation vaccinale à Grenoble

FLASH INFO -  Pour la sixième semaine consécutive, les opposants au passe sanitaire et à l'obligation vaccinale ont à nouveau défilé dans les rues de Lire plus

Contrôle (surprise) des pass sanitaires sur les terrasses du boulevard Gambetta à Grenoble mardi 17 août
Contrôle (surprise) des pass sanitaires sur les terrasses du boulevard Gambetta à Grenoble mardi 17 août

EN BREF — Contrôle (surprise) des pass sanitaires organisé par la préfecture de l'Isère mardi 17 août sur tes terrasses du boulevard Gambetta à Grenoble. Lire plus

Éric Piolle demande à Olivier Véran un allégement du pass sanitaire pour certains équipements municipaux
Éric Piolle demande à Olivier Véran un allégement du pass sanitaire pour certains équipements municipaux

FLASH INFO — "Reconsidérer l’obligation du pass sanitaire dans les équipements recevant peu de public, et permettant le strict respect des distances de sécurité et Lire plus

Eco'V

Flash Info

|

17/09

12h16

|

|

15/09

16h55

|

|

14/09

18h06

|

|

14/09

17h28

|

|

13/09

19h30

|

|

13/09

15h10

|

|

12/09

12h26

|

|

10/09

19h32

|

|

10/09

10h00

|

|

09/09

11h44

|

L'Oeil de Perotto sur Place Gre'net : Enedis s'associe à Gulplug pour expérimenter le branchement automatique des véhicules électriques.

Les plus lus

Montagne| Première édition du Raid multisports Grenoble-Alpes le dimanche 19 septembre 2021

Art en ville. © Grenoble-Alpes Métropole

Culture| Des sentiers d’art vont relier une vingtaine d’œuvres sur le territoire métropolitain grenoblois

L’art déconfiné, des confiné(e)s : une expo participative sur la pandémie © Sarah Krakovitch - Place Gre'net

Culture| L’art déconfiné, des confiné(e)s : une exposition participative de réflexion artistique sur la pandémie

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Hexagone

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin