COUV Moment de tension lors du rassemblement contre l'obligation vaccinale. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Environ 150 per­sonnes ras­sem­blées à Grenoble contre l’extension du pass sani­taire et l’obligation vaccinale

Environ 150 per­sonnes ras­sem­blées à Grenoble contre l’extension du pass sani­taire et l’obligation vaccinale

REPORTAGE - Comme dans une vingtaine de villes en France, des opposants aux nouvelles mesures annoncées contre le Covid-19 ont manifesté ce mercredi 14 juillet 2021 à Grenoble. Près de 150 personnes se sont ainsi réunies place de Verdun contre l’extension du pass sanitaire et l’obligation vaccinale pour certains professionnels. Un rassemblement sans heurts, malgré quelques tensions avec les forces de l'ordre.

« C’est pas un vaccin, c’est de la merde ! C’est simplement une affaire de gros sous et on n’ira pas se faire vacciner. On est libres de notre corps », déclare Jennifer, 30 ans, sans mâcher ses mots. Un ton qui reflète l’exaspération qui règne chez les antivaccins, suite aux annonces du chef de l’État du lundi 12 juillet 2021. Notamment, le pass sanitaire.

Celui-ci deviendra en effet obligatoire à partir du 21 juillet pour accéder aux lieux pouvant accueillir plus de 50 personnes : festivals, parcs d'attraction, mariages, concerts, cinémas, théâtres, musées et salles de spectacles. Une obligation qui prendra effet fin août pour les adolescents à partir de 12 ans.

Quant aux soignants, ils devront être vaccinés d'ici le 15 septembre 2021. «Je vais démissionner le mois prochain, annonce, ainsi, cette soignante qui ne compte pas sauter le pas. Voilà comment le gouvernement nous remercie de nos efforts. Je travaillerai au black. Il y a plein de petites mamies qui ont besoin d’aide. »

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 76 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Séverine Cattiaux

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Un second Chatipi, refuge pour chats errants, prochainement implanté rue Anatole-France à Grenoble
Un second Chatipi, refuge pour chats errants, pro­chai­ne­ment ins­tallé rue Anatole-France à Grenoble

FLASH INFO - La Ville de Grenoble annonce l'installation prochaine d'un second "Chatipi" sur son territoire, après celui mis en place en décembre 2022 quai Lire plus

Tirs de balles, coups de tournevis ou violences contre des policiers, un week-end agité sur l'agglomération grenobloise
Mehdi Boulenouane, ex-figure du nar­co­tra­fic dans le quar­tier Mistral, exé­cuté par balles en Seine-Saint-Denis

FLASH INFO - Mehdi Boulenouane, ex-caïd du trafic de stupéfiants dans le quartier Mistral, a été abattu par balles, jeudi 16 mai 2024, en fin Lire plus

Yassine Lakhnech (encore) réélu à la présidence de l'UGA, ses opposants pointent du doigt des failles démocratiques
Yassine Lakhnech (encore) réélu à la pré­si­dence de l’UGA : ses oppo­sants dénoncent des failles démocratiques

FOCUS - Alors que sa réélection en janvier 2024 avait été annulée par le tribunal administratif, Yassine Lakhnech a été ré-réélu président de l'UGA par Lire plus

"Femme et racisée", Maude Wadelec a-t-elle quitté la majorité grenobloise après s'être vue refuser la délégation Égalité des droits?
« Femme et raci­sée », Maude Wadelec a‑t-elle quitté la majo­rité gre­no­bloise après s’être vue refu­ser la délé­ga­tion Égalité des droits ?

FOCUS - Pour quelles raisons Maude Wadelec a-t-elle quitté la majorité du conseil municipal pour figurer désormais parmi les élus d'opposition, en tant que non Lire plus

Le Mois des fiertés 2024 prend son envol à Grenoble, avec sa traditionnelle Marche des fiertés samedi 1er juin
Le Mois des fier­tés 2024 prend son envol à Grenoble, avec sa tra­di­tion­nelle Marche des fier­tés samedi 1er juin

FLASH INFO - Le Mois des fiertés de Grenoble, porté par l'association Grenoble Fiertés, prend son envol jeudi 16 mai et se poursuivra jusqu'au dimanche Lire plus

Grenoble et son CCAS affectent un bâtiment à l'hébergement des sans-domicile et à la lutte contre le non-recours
Grenoble : un bâti­ment dédié à l’hé­ber­ge­ment des sans-domi­cile et à la lutte contre le non-recours

FLASH INFO - Lors du conseil municipal du lundi 13 mai, la Ville de Grenoble a validé une convention entre elle et son CCAS pour Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !