Appel Forêt -
L'administrateur du site Grenoble le changement condamné pour diffamation contre Éric Piolle

L’administrateur du site Grenoble le changement condamné pour diffamation contre Éric Piolle

L’administrateur du site Grenoble le changement condamné pour diffamation contre Éric Piolle

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FLASH INFO — C’est une information dont le site Grenoble le changement ne s’est pas fait l’écho. Mercredi 16 juin, le tribunal correctionnel de Grenoble a condamné l’un de ses administrateurs, François Tarantini, a 3000 euros d’amende pour diffamation contre le maire de Grenoble Éric Piolle. Une peine, indique le Dauphiné Libéré, à laquelle s’ajoute 1500 euros de dommages et intérêts.

En cause ? Un article publié sur le site pro-Carignon en jan­vier 2020, soit quelques mois avant le pre­mier tour des élec­tions muni­ci­pales, dans lequel Grenoble le chan­ge­ment décri­vait Éric Piolle comme un conseiller régio­nal « inté­ressé », en rai­son de ses parts dans l’en­tre­prise Raise Partner. Le col­lec­tif annon­çait ainsi sai­sir le pro­cu­reur de la République. Une action éga­le­ment relayée auprès des médias locaux.

Quand François Tarantini (à gauche), avec le collectif Grenoble le changement, annonçait saisir le procureur de la République en désignant Éric Piolle comme un "conseiller intéressé © Florent Mathieu - Place Gre'net

Quand François Tarantini (à gauche), avec le col­lec­tif Grenoble le chan­ge­ment, annon­çait sai­sir le pro­cu­reur de la République en dési­gnant Éric Piolle comme un « conseiller inté­ressé © Florent Mathieu – Place Gre’net

Un « conseiller inté­ressé » ? Les membres de Grenoble le chan­ge­ment fai­saient réfé­rence au man­dat d’Éric Piolle comme conseiller régio­nal Rhône-Alpes, de 2010 à 2014. Leur thèse : Raise Partner étant en lien avec des struc­tures elles-mêmes aidées finan­ciè­re­ment par la Région, le conseiller régio­nal Éric Piolle aurait dû se reti­rer de toute déli­bé­ra­tion concer­nant ces struc­tures. Ce der­nier avait contre-atta­qué en por­tant plainte à son tour.

Alors que François Tarantini pro­met­tait un « ave­nir judi­ciaire » au maire de Grenoble, c’est donc lui au final que la jus­tice sanc­tionne. Avec, en plus des amendes, une obli­ga­tion faite au site de publier le juge­ment du tri­bu­nal cor­rec­tion­nel durant un mois. Il fau­dra tou­te­fois attendre avant que Grenoble le chan­ge­ment ne devienne “Grenoble le juge­ment”: l’a­vo­cat de François Tarantini a indi­qué faire appel de la décision.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Éric Piolle lors de ses vœux à la presse ce jeudi 9 janvier. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Raise Partner : Éric Piolle contre-attaque et porte plainte en diffamation contre les soutiens d’Alain Carignon

  EN BREF - Éric Piolle a annoncé, ce jeudi 9 janvier, son intention de porter plainte pour diffamation contre le collectif Grenoble le changement Lire plus

Grenoble le changement renvoie à Éric Piolle l'accusation de « conseiller intéressé » formulée par Raymond Avrillier contre Alain Carignon.
Grenoble le changement demande à Éric Piolle de prouver qu’il n’a pas été un conseiller régional « intéressé »

  FOCUS - Alors que Raymond Avrillier a écrit au préfet de l'Isère pour empêcher le retour d'Alain Carignon comme membre d'opposition au conseil municipal de Lire plus

Georges Burba, ex-président de la Chambre des métiers et conseiller municipal RCGE de Grenoble, condamné pour prise illégale d’intérêt

  FIL INFO — L'ancien président de la Chambre des métiers et de l'artisanat de l'Isère Georges Burba a été condamné à quatre mois de Lire plus

FIL INFO Le collectif Le Vélo qui marche © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Serveurs internet communs : Le Vélo qui marche conteste tout lien avec Alain Carignon

FIL INFO — Pas question pour Le Vélo qui marche de laisser dire qu'il a des liens avec Alain Carignon. Réagissant aux accusations d'un internaute Lire plus

FIL INFO Le collectif Le Vélo qui marche © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Le site du collectif Le vélo qui marche hébergé sur le serveur du site de campagne… d’Alain Carignon

FIL INFO -  Le site Internet du collectif Le vélo qui marche, opposé au schéma Chronovélo de la Métropole de Grenoble, et le nouveau site Lire plus

A Grenoble, le retour d'Alain Carignon se fait encore et toujours au son de ses vieilles casseroles. Le débat sur la gestion de la ville attendra.
À Grenoble, le énième retour d’Alain Carignon et de ses vieilles casseroles éclipse le débat politique

DÉCRYPTAGE - À Grenoble, le énième retour sur la scène politique d'Alain Carignon vient une nouvelle fois secouer le Landerneau. Sur la base du rapport Lire plus

Flash Info

|

30/07

12h07

|

|

29/07

19h56

|

|

28/07

16h27

|

|

28/07

12h09

|

|

28/07

9h40

|

|

27/07

20h21

|

|

27/07

12h00

|

|

27/07

10h43

|

|

26/07

10h46

|

|

25/07

12h06

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin