Après-midi de l'Innovation Préfecture jeudi 23 novembre © Florent Mathieu - Place Gre'net

Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour sou­te­nir l’insertion par l’emploi

Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour sou­te­nir l’insertion par l’emploi

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF – La Métropole Grenoble-Alpes et Kiabi s’associent autour du pro­jet social et soli­daire « Le Petit Magasin ». L’objectif ? Proposer à petits prix des inven­dus de la marque de vête­ments tout en favo­ri­sa­tion l’insertion pro­fes­sion­nelle, en lien avec La Remise et le groupe Ulisse. Deux bou­tiques soli­daires devraient voir le jour dans l’agglomération gre­no­bloise d’ici la fin de l’année.

« Insertion pro­fes­sion­nelle, emploi, éco­no­mie sociale et soli­daire et réduc­tion des déchets tex­tiles sont les piliers de ce par­te­na­riat », fait savoir la Métropole Grenoble-Alpes. Le par­te­na­riat en ques­tion ? Celui engagé avec la marque Kiabi, qui pos­sède pas moins de trois maga­sins dans l’agglomération (à Saint-Martin‑d’Hères, Échirolles et Saint-Égrève). Le pro­jet « Le Petit Magasin » inclut éga­le­ment deux struc­tures d’insertion par l’activité éco­no­mique (SIAE) : La Remise et le groupe Ulisse.

« Je me réjouis de ce tra­vail qui va faire le lien entre une très grande entre­prise natio­nale et des struc­tures locales d’insertion », déclare Elizabeth Debeunne, vice-pré­si­dente de la Métropole char­gée de l’économie sociale, soli­daire et circulaire.

La Remise

Une des bou­tiques de La Remise, à Grenoble. © Julie Callendret – Place Gre’net

« Un pro­jet à dimen­sion sociale et d’insertion par le travail »

Le pro­jet « Le Petit Magasin » est né d’une ques­tion d’Olivier Ballenghien, res­pon­sable de la Fondation Kiabi. Que faire des inven­dus de la marque de vête­ments ? « Je vou­lais mettre en place un pro­jet à dimen­sion sociale et d’insertion par le tra­vail », raconte l’intéressé. Pour chaque bou­tique soli­daire, Kiabi fait don de 25 à 28 000 pièces. Ces der­nières sont ensuite ven­dues avec une remise de 80 % en moyenne. « Ce sys­tème per­met à cer­taines familles de consom­mer à nou­veau », explique Olivier Ballenghien.

L’objectif des « Petits maga­sins » est double. Éviter le gas­pillage de tex­tiles et don­ner une seconde vie aux vête­ments inven­dus. Mais aussi employer des per­sonnes en situa­tion d’insertion pro­fes­sion­nelle et leur pro­po­ser une for­ma­tion de qua­lité et une vali­da­tion de com­pé­tences par les équipes de Kiabi. Le concept, déjà déve­loppé dans plu­sieurs villes de France (Poitiers, Pau, Marseille et la métro­pole lil­loise) s’importe désor­mais à Grenoble.

Chaque « Petit Magasin » est asso­cié à une struc­ture d’insertion locale

Pour Céline Deslattes, vice-pré­si­dente de la Métropole en charge de l’emploi et de l’insertion, « ce pro­jet répond à une prio­rité poli­tique de lien entre l’économie clas­sique et l’économie cir­cu­laire, sociale et soli­daire ». Pierre Alcala, chargé de pro­jet d’économie sociale et soli­daire à Kiabi, acquiesce. « Nous met­tons en lien deux struc­tures qui ne se parlent pas habi­tuel­le­ment », déclare-t-il.

Petit Magasin - Métropole et Kiabi

Céline Deslattes (Métropole Grenoble-Alpes) aux côtés d’Olivier Ballenghien et Pierre Alcala (Kiabi). © Julie Callendret – Place Gre’net

La Fondation Kiabi s’associe, pour chaque « Petit Magasin », à une SIAE locale. Les locaux de La Remise au 122 ave­nue Jean-Perrot à Grenoble, à la fron­tière avec la ville d’Eybens, vont accueillir une pre­mière bou­tique soli­daire. La deuxième se situera dans les locaux de La Brocante de Mamie des res­sour­ce­ries Ulisse, au 17 rue du pré Ruffier à Saint-Martin‑d’Hères.

En plus des dons de vête­ments inven­dus, Kiabi se charge de four­nir du mobi­lier pour agen­cer l’espace des bou­tiques soli­daires. Il faut comp­ter dix à douze semaines pour créer un « Petit Magasin ». Ceux de l’agglomération gre­no­bloise devraient voir le jour à l’automne 2021.

Julie Callendret

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Place Gre'net

Auteur

8 commentaires sur « Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour sou­te­nir l’insertion par l’emploi »

  1. Je vais pous­ser l’i­dée déjà dans ma propre for­ma­tion, car il est cer­tain que les etats-majors locaux s’ils tant est qu’ils par­viennent déjà à s’en­tendre sur un pro­gramme, achop­pe­ront encore quelques mois sur le choix de la tête de liste… Ce serait dom­mage pour la gauche de la gauche de pas­ser à côté d’une chance his­to­rique de rem­por­ter les muni­ci­pales à Grenoble. Peut-être qu’en s’y met­tant à plu­sieurs voix issues de for­ma­tions dif­fé­rentes, on pour­rait convaincre au moins… l’intéressé 🙂 ?

    sep article
  2. Je vais pous­ser l’i­dée déjà dans ma propre for­ma­tion, car il est cer­tain que les etats-majors locaux s’ils tant est qu’ils par­viennent déjà à s’en­tendre sur un pro­gramme, achop­pe­ront encore quelques mois sur le choix de la tête de liste… Ce serait dom­mage pour la gauche de la gauche de pas­ser à côté d’une chance his­to­rique de rem­por­ter les muni­ci­pales à Grenoble. Peut-être qu’en s’y met­tant à plu­sieurs voix issues de for­ma­tions dif­fé­rentes, on pour­rait convaincre au moins… l’intéressé 🙂 ?

    sep article
  3. Plussoyons, plus­soyons Lucas ! Il en res­tera pro­ba­ble­ment quelque chose dans les urnes…

    sep article
  4. Plussoyons, plus­soyons Lucas ! Il en res­tera pro­ba­ble­ment quelque chose dans les urnes…

    sep article
  5. Je plus­soie. Qui d’autre que cet homme là pour mettre tout le monde d’ac­cord à gauche (de Destot and Co) en 2014… ?

    sep article
  6. Je plus­soie. Qui d’autre que cet homme là pour mettre tout le monde d’ac­cord à gauche (de Destot and Co) en 2014… ?

    sep article
  7. Raymond Avrillier maire de Grenoble, ça le ferait tel­le­ment bien…

    sep article
  8. Raymond Avrillier maire de Grenoble, ça le ferait tel­le­ment bien…

    sep article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Alain Carignon dénonce une "main-mise" de Grenoble sur Actis, malgré la présence d'élus d'opposition au CA
Alain Carignon dénonce une « main-mise » de Grenoble sur Actis, mal­gré la pré­sence d’é­lus d’op­po­si­tion au CA

  EN BREF - Le conseiller municipal d'opposition de Grenoble Alain Carignon dénonce une "main-mise" de la majorité grenobloise sur le logement social. En cause? Lire plus

L'Ades offre un abonnement de trois mois à Mediapart... au ministre de la Santé Olivier Véran
L’Ades offre un abon­ne­ment de trois mois à Mediapart… au ministre de la Santé Olivier Véran

  FLASH INFO – Noël avant l'heure pour Olivier Véran? L'association grenobloise Ades (pour Association démocratie écologie solidarité) annonce faire cadeau au ministre de la Lire plus

Raymond Avrillier réclamait l'annulation d'un accord entre l'Etat et les sociétés d'autoroute. Le militant grenoblois a été débouté par le Conseil d'Etat
Concessions auto­rou­tières : la requête de Raymond Avrillier reje­tée par le Conseil d’État

FLASH INFO - Depuis cinq ans, Raymond Avrillier réclamait l'annulation d'un accord passé entre l'État et les sociétés concessionnaires d'autoroutes. La requête du militant écologiste Lire plus

Grenoble le changement renvoie à Éric Piolle l'accusation de « conseiller intéressé » formulée par Raymond Avrillier contre Alain Carignon.
Grenoble le chan­ge­ment demande à Éric Piolle de prou­ver qu’il n’a pas été un conseiller régio­nal « intéressé »

  FOCUS - Alors que Raymond Avrillier a écrit au préfet de l'Isère pour empêcher le retour d'Alain Carignon comme membre d'opposition au conseil municipal de Lire plus

Le Grenoblois Raymond Avrillier porte plainte contre Eric Dupont-Moretti. Et accuse le ministre de la justice de double conflit d'intérêt.
Raymond Avrillier veut empê­cher le retour d’Alain Carignon au conseil municipal

FOCUS - Raymond Avrillier, ancien élu de Grenoble et membre du mouvement politique Ades (Association pour la démocratie, l’écologie et la solidarité), a adressé un Lire plus

Le Conseil d'État a donné raison à Raymond Avrillier. Et sommé Bercy de communiquer l'accord secret signé entre le gouvernement et les sociétés d'autoroute.
Accord secret avec les socié­tés d’au­to­route : le Conseil d’État donne rai­son au Grenoblois Raymond Avrillier

FIL INFO - Le Conseil d'État a donné raison à Raymond Avrillier. Le militant écologiste grenoblois réclamait que lui soit communiqué l'accord signé en 2015, Lire plus

Flash Info

|

24/06

13h49

|

|

24/06

10h01

|

|

24/06

8h54

|

|

23/06

15h35

|

|

23/06

13h00

|

|

23/06

10h34

|

|

22/06

17h25

|

|

22/06

12h17

|

|

22/06

11h24

|

|

22/06

10h16

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 35 : « Le second tour des légis­la­tives en Isère »

Législatives| Carte inter­ac­tive légis­la­tives 2022 : l’en­semble des résul­tats du second tour en isère

Législatives| Résultats des légis­la­tives 2022 en Isère : 4 dépu­tés Ensemble, dont Olivier Véran, 4 élus Nupes, un LR et un RN

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin