La boutique éphémère République accueille Fabricanova, acteur de l’économie circulaire, jusqu’au 24 juillet 2021

La boutique éphémère République accueille Fabricanova, acteur de l’économie circulaire, jusqu’au 24 juillet 2021

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF – Le local Pop’up République, dans le centre-ville de Grenoble, a rouvert ses portes et accueille une nouvelle boutique éphémère : celle de Fabricanova, acteur de l’économie sociale et solidaire. Jusqu’au 24 juillet 2021, la boutique propose à la vente divers objets destinés au réemploi. Une initiative soutenue par la Métropole Grenoble-Alpes, qui souhaite développer et promouvoir l’économie circulaire sur le territoire de l’agglomération.

 

 

Situé 10 rue de la République, en plein cœur de Grenoble, le local Pop’up République est un espace de loca­tion com­mer­ciale tem­po­raire que la Ville met à dis­po­si­tion des arti­sans, créa­teurs ou pro­duc­teurs sou­hai­tant tes­ter leur acti­vité. Après l’association C’est fait ici jusqu’à la mi-sep­tembre 2020, puis Pop local et son concept store autour de la petite enfance, le lieu accueille désor­mais la bou­tique éphé­mère de Fabricanova. Ouverte depuis le 19 mai 2021, elle fer­mera ses portes le 24 juillet.

 

La boutique éphémère Fabricanova

Le local, Pop’up République, dans le centre-ville de Grenoble. © Julie Callendret – Place Gre’net

 

 

Fabricanova, acteur clé de l’économie circulaire locale

 

Créée en sep­tembre 2020 avec l’ap­pui de Métropole Grenoble-Alpes, Fabricanova est une société coopé­ra­tive d’intérêt col­lec­tif (Scic). Ses objec­tifs ? Mieux valo­ri­ser les déchets et encou­ra­ger les ini­tia­tives locales d’économie sociale et soli­daire. La Scic regroupe pour cela plu­sieurs acteurs de l’économie cir­cu­laire : les Ateliers Marianne, Cycles & Go, Ecomat38 ou encore les res­sour­ce­ries d’Ulisse Grenoble Solidarité.

 

La bou­tique éphé­mère de Fabricanova met ainsi à la vente de nom­breux objets des­ti­nés au réem­ploi, récu­pé­rés et trans­for­més. Pendant deux mois, vête­ments, sacs, meubles, objets de déco­ra­tion mais aussi vélos et maté­riaux issus d’un chan­tier de décons­truc­tion à La Tronche occupent ainsi le local Pop’up République. Ce « en paral­lèle des lieux de vente clas­siques des asso­cia­tions », pré­cise Jean-Jérôme Calvier, direc­teur exé­cu­tif du groupe Ulisse.

 

Intérieur de la boutique éphémère Fabricanova

La bou­tique éphé­mère Fabricanova pro­pose divers objets des­ti­nés au réem­ploi. © Julie Callendret – Place Gre’net

 

 

Associer économie circulaire et réinsertion sociale et professionnelle

 

« Cette bou­tique éphé­mère est un exemple très concret de poli­tique d’insertion par l’emploi », sou­ligne en outre Christophe Ferrari, pré­sident de Grenoble-Alpes Métropole. Les objets pro­po­sés par Fabricanova sont en effet triés, tra­vaillés et trans­for­més par des per­sonnes exclues du mar­ché du tra­vail. La Scic confie éga­le­ment la vente à des sala­riés en réin­ser­tion pro­fes­sion­nelle. « Travailler dans une bou­tique en centre-ville leur per­met de décou­vrir un autre type de clien­tèle », pré­cise Jean-Jérôme Calvier.

 

Jean-Jérôme Clavier et Christophe Ferrari

Jean-Jérôme Clavier, direc­teur exé­cu­tif du groupe Ulisse, et Christophe Ferrari, pré­sident de Grenoble-Alpes Métropole. © Julie Callendret – Place Gre’net

 

Par ailleurs, la Métropole Grenoble-Alpes pré­voit de regrou­per les savoir-faire de dif­fé­rentes entre­prises de l’économie sociale et soli­daire, dont Fabricanova, dans une future halle indus­trielle dite « Site olym­pique ». Un lieu de col­lecte, de répa­ra­tion, de recon­di­tion­ne­ment et de réem­ploi d’objets de toutes sortes dont les acti­vi­tés devraient démar­rer mi-2022. « Nous croyons beau­coup au déve­lop­pe­ment de l’économie cir­cu­laire et sou­hai­tons enga­ger nos conci­toyens sur cette démarche », déclare Christophe Ferrari.

 

Julie Callendret

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

JCal

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Une secrétaire d’État au chevet (en visio) de l’économie sociale et solidaire en Isère

  FOCUS — Une rencontre se tenait lundi 11 janvier entre des acteurs de l'économie sociale et solidaire (ESS) isérois et la secrétaire d'État Olivia Grégoire. À Lire plus

Façonnage manuel avec L'atelier Grenoble d'Ulisse. DR
Accusé de tous les maux par un ex-salarié, le groupement économique solidaire Ulisse réfute en bloc

FOCUS - La direction d'Ulisse, groupement économique solidaire grenoblois, participait à une conférence portant sur la précarité énergétique, le 12 mars dernier, dans le cadre Lire plus

Quatre entreprises iséroises distinguées par les Innotrophées 2017

Grenoble Ecobiz, marque de réseau d'entreprises de la Chambre de commerce et d'industrie (CCI), et la Banque populaire Auvergne-Rhône-Alpes ont décerné les Innotrophées 2017 ce Lire plus

Yann Mongaburu fait valoir ses arguments à la table 1 aux Communs métropolitains. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Première rencontre des Communs métropolitains, ou l’émergence d’un groupe de réflexion

FOCUS - La première rencontre des Communs métropolitains s'est déroulée ce jeudi 17 novembre à Grenoble. Son objectif ? Ouvrir un espace de discussion à gauche, Lire plus

Flash Info

|

24/06

17h15

|

|

24/06

10h09

|

|

23/06

11h06

|

|

23/06

7h33

|

|

22/06

22h54

|

|

22/06

21h39

|

|

22/06

14h36

|

|

21/06

17h04

|

|

21/06

13h01

|

Ville de Grenoble - Anneau de vitesse

Les plus lus

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d'oiseaux

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin