La jeune association Vallée de la Gresse en transition veut “faire de la politique autrement” en faveur de l’environnement

La jeune association Vallée de la Gresse en transition veut “faire de la politique autrement” en faveur de l’environnement

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

EN BREF – L’association Vallée de la Gresse en transition a vu le jour en octobre 2020. Ses membres souhaitent mener des actions concrètes en faveur de l’environnement. Un moyen « d’accélérer la transition écologique et solidaire » sur le territoire sud grenoblois. Mais aussi de peser sur les décisions politiques.

 

 

« Le temps du poli­tique est extrê­me­ment lent, insiste Olivier Rey. Nous, on veut aller vite ! » Le pré­sident de Vallée de la Gresse en tran­si­tion a lancé son asso­cia­tion en octobre 2020 avec seule­ment quelques membres. Elle en regroupe désor­mais une soixan­taine à Vif, Varces et au Gua.

 

Les membres de l'association en réunion via Zoom. Photo DR

Les membres de l’as­so­cia­tion en réunion via Zoom. DR

Cette struc­ture a pour objec­tif de pro­mou­voir les actions concrètes en faveur de la tran­si­tion éco­lo­gique. « On a lancé l’initiative en se ren­dant compte qu’il y avait plein de per­sonnes autour de nous qui avaient envie de s’in­ves­tir mais qui ne voyaient pas com­ment faire toutes seules », explique Olivier Rey.

 

Cet ancien ingé­nieur chez Hewlett-Packard – entre­prise où il côtoyait un cer­tain Éric Piolle avec lequel il a conservé des liens – a décidé de deve­nir ins­ti­tu­teur il y a quelques années. Et de s’en­ga­ger pour sa com­mune. « Je suis per­suadé qu’une poli­tique peut à la fois être [choi­sie via une élec­tion] et être mise en place si la société a été pré­pa­rée, plaide le pré­sident de l’as­so­cia­tion. Et moi, je me consi­dère comme un pré­pa­ra­teur de société à mon échelle. »

 

 

Vallée de la Gresse en transition : une association apolitique

 

L’association se veut tou­te­fois apo­li­tique. Elle sou­haite juste regrou­per les per­sonnes pré­oc­cu­pées par la ques­tion du cli­mat. Et les der­nières élec­tions muni­ci­pales, pour le moins ser­rées à Vif, ont été un élé­ment déclencheur.

 

Des bénévoles de l'association. Photo DR

Des béné­voles de l’as­so­cia­tion. DR

Ses membres veulent pro­po­ser des actions pour ampli­fier la tran­si­tion éco­lo­gique sans délais­ser le volet social. « Ce ne sont pas obli­ga­toi­re­ment les élus qui vont faire bou­ger les choses, argu­mente Olivier Rey. Il faut qu’on se prenne en main, nous, société civile. D’une part, pour les accom­pa­gner pour tra­vailler main dans la main, mais aussi pour com­plé­ter leurs actions ».

 

Les membres du col­lec­tif tra­vaillent au sein de com­mis­sions pour amé­lio­rer le trans­port, la ges­tion des déchets, l’a­li­men­ta­tion ou encore la bio­di­ver­sité. « On s’est dit qu’il fal­lait que l’on soit capable de créer un mou­ve­ment dyna­mique col­lec­tif qui ser­vi­rait de loco­mo­tive afin de faire en sorte que plein de per­sonnes puissent nous rejoindre », insiste Olivier Rey.

 

 

Plusieurs projets concrets en cours de réalisation

 

La jeune asso­cia­tion a dû com­po­ser avec le contexte sani­taire. Les réunions se font par visio. Mais les pre­mières réa­li­sa­tions sont en train de voir le jour. « Il faut que l’on soit dans le mou­ve­ment et que l’on ne passe pas des jours et des jours à se poser des ques­tions », insiste Olivier Rey.

 

L'association souhaite créer un Repair café. Photo DR

L’association sou­haite créer un Repair café. Photo DR

L’association sou­haite notam­ment implan­ter un Repair café, lieu convi­vial qui per­met de répa­rer des objets, sur l’une des trois com­munes de la val­lée de la Gresse. Elle planche éga­le­ment sur un sys­tème de covoi­tu­rage et la créa­tion d’un ver­ger participatif.

 

 

Mais aussi sur un jar­din inter­gé­né­ra­tion­nel. Ce der­nier per­met­trait de mettre en rela­tion des per­sonnes âgées qui dis­posent d’un ter­rain avec des per­sonnes plus jeunes qui sou­haitent jardiner.

 

Le lieu du futur verger pédagogique. Photo DR

Le lieu du futur ver­ger par­ti­ci­pa­tif. DR

 

De quoi enthou­sias­mer Olivier Rey. « Il y a une prise de conscience chez tous les gens qui viennent [à l’as­so­cia­tion, ndlr] de la taille des enjeux vitaux sur les­quels nous sommes concen­trés », ana­lyse-t-il. Avec les membres de la Vallée de la Gresse en tran­si­tion, il compte bien appor­ter sa pierre à l’édifice.

 

Tim Buisson

 

Contact : valleegressetransition@​gmail.​com

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Tim Buisson

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Vif : les électeurs devant les urnes en septembre

FLASH INFO - Les électeurs de Vif devront retourner devant les urnes en septembre. Après l'annulation définitive des élections municipales, le premier et le potentiel Lire plus

A Vif, Karine Maurinaux à qui a échappé de peu le fauteuil de maire, saisit la justice. Et dénonce des irrégularités dans la campagne.
Triangulaire en vue pour le second tour des élections municipales de Vif

  FLASH INFO – Triangulaire en vue à Vif pour le second tour des municipales. Les trois listes en position de se maintenir se représentent Lire plus

Parler Bambin
Municipales : large éventail de choix à Vif où le jeu reste ouvert

  FOCUS - Cette fois encore, quatre listes sont en présence au premier tour des municipales à Vif. Le maire sortant, Guy Genet, fait face Lire plus

Municipales à Vif : le droit de réponse de Karine Maurinaux

  DROIT DE RÉPONSE - Nos articles « À Vif, la publicité autour d'un chèque vient électriser la campagne à quelques jours du second tour Lire plus

Flash Info

|

21/06

17h04

|

|

21/06

13h01

|

|

21/06

10h31

|

|

19/06

18h19

|

|

18/06

17h03

|

|

18/06

12h01

|

|

18/06

11h06

|

|

17/06

17h13

|

|

17/06

15h50

|

Ville de Grenoble - Anneau de vitesse

Les plus lus

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d'oiseaux

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

marche des libertés à Grenoble contre les idées d'extrême droite

A écouter| Environ un millier de personnes à Grenoble pour la « Marche des libertés » et contre les idées d’extrême droite

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin