L’épidémie de Covid-19 s’atténue en Isère, mais la préfecture et l’ARS maintiennent l’appel à la prudence

L’épidémie de Covid-19 s’atténue en Isère, mais la préfecture et l’ARS maintiennent l’appel à la prudence

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FLASH INFO — Une situation sanitaire qui s’améliore, mais une prudence qui reste de mise. Telle est la conclusion du dernier point sur l’épidémie de Covid-19 en Isère, établi par la préfecture de l’Isère et l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes.

 

Pour la période du 22 au 28 mai, le taux d’in­ci­dence en Isère est de 78,7 pour 100 000 habi­tants, soit infé­rieur à la moyenne régio­nale qui se situe pour sa part à 93,3 pour 100 000 habi­tants. Quant au taux de posi­ti­vité, il se situe selon les der­niers chiffres à 3,6 % en Isère, soit le même que pour l’en­semble de la région. L’atténuation de la pan­dé­mie se confirme donc, les pré­cé­dents chiffres de l’ARS fai­sant men­tion d’un taux de posi­tivé de 4,5 %, déjà en décrue.

 

La pandémie de Covid-19 s'atténue en Isère, tandis que la vaccination a été étendue à l'ensemble des personnes de plus de 48 ans. © Tim Buisson – Place Gre’net

La pan­dé­mie de Covid-19 s’at­té­nue en Isère, tan­dis que la vac­ci­na­tion a été éten­due à l’en­semble des per­sonnes de plus de 48 ans. © Tim Buisson – Place Gre’net

 

« Malgré cette amé­lio­ra­tion des don­nées épi­dé­mio­lo­giques, le res­pect par cha­cun des gestes
bar­rières et des mesures de dis­tan­cia­tion phy­sique demeure un impé­ra­tif », insistent la pré­fec­ture et l’ARS. Si les chiffres de l’é­pi­dé­mie sont en baisse, 302 per­sonnes n’en res­tent pas moins hos­pi­ta­li­sées en Isère pour cause de Covid-19, dont 34 en ser­vice de réani­ma­tion ou en soins critiques.

 

En matière de vac­ci­na­tion, 48,02 % des Isérois ont à ce jour reçu une pre­mière dose de vac­cin, et 20,64 % ont reçu leurs deux doses. Soit 215 143 per­sonnes qui ont achevé leur cycle de vac­ci­na­tion. Parmi les per­sonnes âgées, celles de plus de 75 ans sont 65 % à avoir eu les deux doses (et 78 % la pre­mière), contre 48 % pour les per­sonnes entre 70 et 74 ans (80 % la pre­mière dose), et 24 % pour celles entre 60 et 69 ans (71 % la pre­mière dose).

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

F. Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Les services de santé au travail rappellent avoir, eux aussi, déployé des centres de vaccination en Isère

  FLASH INFO — Les services de santé au travail participent eux aussi à la vaccination contre la Covid-19 et veulent le faire savoir. Dans Lire plus

Le CHU de Grenoble recrute "en urgence" via une web-conférence et un salon en ligne
Les hospitalisations pour cause de Covid toujours élevées sur la région grenobloise

  FLASH INFO — Les hospitalisations pour cause de Covid-19 ne faiblissent pas sur le territoire grenoblois. Selon les derniers chiffres du CHU Grenoble-Alpes en Lire plus

Le vaccinodrome d’Alpexpo au ralenti, des voix s’élèvent pour demander d’élargir l’accès à la vaccination

  EN BREF - Alors qu'à Grenoble le méga-centre d'Alpexpo tourne au ralenti, faute de patients à vacciner, de plus en plus de voix s'élèvent Lire plus

Le vaccin Moderna bientôt disponible auprès des médecins et pharmaciens en Auvergne-Rhône-Alpes

  FLASH INFO — Après les vaccins AstraZeneca et Janssen, c'est au tour du Moderna d'être disponible auprès des médecins et des pharmaciens de la Lire plus

Flash Info

|

14/06

16h51

|

|

14/06

16h12

|

|

14/06

14h40

|

|

14/06

11h40

|

|

12/06

16h21

|

|

11/06

15h36

|

|

11/06

10h06

|

|

11/06

9h34

|

|

09/06

19h27

|

|

08/06

18h19

|

Les plus lus

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

À voir| Environ un millier de personnes à Grenoble pour la « Marche des libertés » et contre les idées d’extrême droite

Culture| Du vélo au Sénégal, deux expositions présentées au Musée dauphinois à l’occasion de sa réouverture

Culture| Grenoble Calling, une « histoire orale » du punk (et des punks) à Grenoble, des années 80 à nos jours

Abonnement| Régionales 2021 : la liste « Agir pour ne plus subir » souhaite faire entendre la voix des musulmans lors des élections

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin