Une livraison à Grenoble. © Léa Raymond - placegrenet.fr

Zone faibles émis­sions : fronde des acteurs éco­no­miques contre un calen­drier jugé intenable

Zone faibles émis­sions : fronde des acteurs éco­no­miques contre un calen­drier jugé intenable

 

FOCUS - La zone faibles émissions (ZFE), qui régit et interdit progressivement la circulation des poids lourds et véhicules utilitaires dans 27 communes de l'agglomération grenobloise, suscite une levée de boucliers du milieu économique. Et, alors que se profile à l'horizon 2030 une sortie du diesel pour tous les véhicules professionnels et particuliers, la Ville de Grenoble voudrait encore accélérer.

 

 

L'actuelle zone à faibles émissions de Grenoble (jaune) sera élargie en février 2020 à 18 communes supplémentaires (en orange). N'apparait pas sur la carte, l'A 480, qui déroge aux interdictions de circuler.

La zone à faibles émissions (ZFE) initiale de Grenoble (en jaune) a été élargie en février 2020 à 18 communes supplémentaires (en orange). N'apparaît pas sur la carte l'A480, qui déroge aux interdictions de circuler.

La zone faibles émissions (ZFE) va passer en 2022 à la vitesse supérieure dans l'agglomération grenobloise, mais suscite déjà une levée de boucliers dans les rangs des chefs d'entreprise.

 

Grenoble et Paris avaient été précurseurs en la matière. Les premiers à avoir mis en place une zone où la circulation est interdite aux véhicules les plus polluants, malgré de sérieux ratés au démarrage.

 

Dans l'agglomération grenobloise, la ZFE est désormais sur les rails. Depuis 2020, les poids lourds et véhicules utilitaires les plus polluants – les Crit’Air 4 et 5 – sont interdits de transit sur le territoire de 27 des 49 communes de la Métropole. Pour livrer leurs marchandises, ils doivent passer par des centres de distribution urbaine.

 

Le dispositif est appelé à se durcir rapidement. Seront interdits les Crit’Air 3 en 2022, puis les Crit’Air 2 en 2025. Un durcissement qui passe mal auprès des chefs d'entreprise.

 

Lors du dernier conseil municipal, en réponse à Pierre-André Juven qui soulignait la volonté de la Ville de Grenoble de tenir la cadence, Olivier Six, élu du groupe d'opposition Un nouveau regard, s'en est fait le porte-voix. Et a pointé un calendrier « économiquement et techniquement impossible à tenir ».

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 77 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Vincent Fristot, Lucille Lheureux, Éric Piolle, Antoine Back et Salima Djidel ont présenté le 27 janvier 2023 le bouclier social et climatique de la Ville de Grenoble financé par la hausse de la taxe foncière. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Musées gra­tuits, can­tine moins chère… Grenoble finance son « bou­clier social et cli­ma­tique » avec la hausse de la taxe foncière

FOCUS - Trois jours avant le conseil municipal du 30 janvier, la Ville de Grenoble a apporté des précisions sur le budget 2023 et la Lire plus

Grenoble : l’é­cole Christophe-Turc, un nou­vel éta­blis­se­ment occupé par des parents pour mettre à l’a­bri des enfants à la rue

FOCUS - L'école Christophe-Turc, au Village olympique, a rejoint le mouvement d'occupation lancé dans plusieurs écoles grenobloises depuis l'automne 2022. Des parents d'élèves, soutenus par Lire plus

La Ville de Grenoble accueille son premier Chatipi, lieu de refuge pour chats errants
Grenoble accueille son pre­mier Chatipi, lieu de refuge pour chats errants

FOCUS - Les chats errants vont pouvoir profiter du premier ‘Chatipi’ de Grenoble, un abri installé Quai de France, à proximité du Jardin des Dauphins, Lire plus

Une partie des technologies développées chez Orange à Meylan s'appuie sur des outils déjà existants, tels les tablettes numériques. © Martin de Kerimel - Place Gre'net
Orange : un salon “recherche et inno­va­tion” orga­nisé à Meylan pour envi­sa­ger le futur

REPORTAGE - Réunir ses équipes ainsi que quelques invités, et donner une idée de ce que pourraient être les technologies et applications numériques du futur. Lire plus

Hausse des prix, des crédits et des coûts... Les promoteurs immobiliers craignent une année 2023 difficile sur la métropole
Hausse des prix, des cré­dits et des coûts… Les pro­mo­teurs immo­bi­liers craignent une année 2023 dif­fi­cile sur la métro­pole grenobloise

FOCUS - Si le marché de l'immobilier 2022, vu par les promoteurs immobiliers au travers de la FPI Alpes, présente quelques points de stabilité sur Lire plus

Le label HVE, contesté, présent sous la marque Is Here? L'opposition départementale attaque, la majorité assume
Le label HVE, contesté, pré­sent sous la marque Is Here ? L’opposition dépar­te­men­tale attaque, la majo­rité assume

FOCUS - L'opposition de gauche du Département de l'Isère reproche à la majorité de labelliser sous la marque territoriale Is Here des produits classés Haute Lire plus

Flash Info

|

28/01

17h12

|

|

27/01

8h30

|

|

25/01

16h10

|

|

25/01

15h18

|

|

25/01

11h21

|

|

25/01

10h46

|

|

25/01

10h37

|

|

24/01

15h27

|

|

23/01

15h30

|

|

20/01

12h42

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 53 : « Une drôle de polé­mique autour des pigeons à Grenoble »

Abonnement| Les loups bien pré­sents en Isère, y com­pris dans le nord du dépar­te­ment, avec 22 meutes recen­sées en 2022

Abonnement| Tollé à Grenoble contre la venue de deux imams confé­ren­ciers consi­dé­rés comme radicaux

Agenda

Je partage !