Appel Forêt -

Les pompiers du Grimp à l’assaut des « bulles » du téléphérique de Grenoble pour s’entraîner à les évacuer

Les pompiers du Grimp à l’assaut des « bulles » du téléphérique de Grenoble pour s’entraîner à les évacuer

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

REPORTAGE VIDÉO – Un exercice nocturne d’évacuation des “bulles” du téléphérique de Grenoble a eu lieu ce lundi 29 novembre 2021, à la tombée de la nuit. Ainsi des personnels du Grimp et du Sdis de l’Isère ont-ils secouru les 44 passagers de deux trains de cabines, stoppés à proximité des gares haute et basse du téléphérique. Dont 22 évacués verticalement juste au-dessus des flots de l’Isère, grâce à des canots de sauvetage. 

 

 

Une passagère volontaire des "bulles" évacuée grâce à un canot de sauvetage. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Une pas­sa­gère volon­taire des « bulles » éva­cuée grâce à un canot de sau­ve­tage. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« Ce soir, le but de l’exer­cice c’est d’é­va­cuer deux trains de bulles blo­qués à la ver­ti­cale de l’Isère et de la gare d’ar­ri­vée de la Bastille, et ce en moins de trois heures », expli­quait ce lundi 29 mars 2021 le lieu­te­nant Aristide Bonnet, du Groupe de recon­nais­sance et d’in­ter­ven­tion en milieux périlleux (Grimp) du Service dépar­te­men­tal d’in­cen­die et de secours de l’Isère (Sdis38).

 

De fait, comme tous les ans, la Régie du télé­phé­rique Grenoble Bastille orga­ni­sait dès la tom­bée de la nuit son exer­cice annuel d’é­va­cua­tion. La régle­men­ta­tion oblige en effet la Régie du télé­phé­rique à effec­tuer au moins un exer­cice d’é­va­cua­tion par an.

 

 

Deux trains de cabines bloqués à quelques encablures des gares haute et basse

 

Le scé­na­rio de cet entraî­ne­ment de sau­ve­tage noc­turne ? Le train de quatre cabines mon­tant a été stoppé à 68 mètres de la gare infé­rieure, juste à l’a­plomb des flots de l’Isère. Un second train, celui des­cen­dant, a été arrêté à 68 mètres lui aussi mais de la gare d’ar­ri­vée supé­rieure, soit au-des­sus des contre­forts de la col­line de la Bastille.

 

Exercice de sauvetage nocturne sur les "bulles" du téléphérique de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Exercice de sau­ve­tage noc­turne sur les « bulles » du télé­phé­rique de Grenoble. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Toutes les “bulles” conte­naient cha­cune six par­ti­ci­pants volon­taires. Soit, au total, 48 per­sonnes à secou­rir dans un temps res­treint et, bien sûr, en toute sécu­rité. L’objectif de ces entraî­ne­ments régu­liers ? « Le but c’est que nos équipes soient fami­lia­ri­sées avec le milieu et l’u­ti­li­sa­tion du maté­riel. Ainsi, le jour où un inci­dent sur­vien­dra serons-nous opé­ra­tion­nels pour accom­plir notre mis­sion dans les délais », explique Aristide Bonnet.

 

 

Une opération d’évacuation nocturne délicate demandant beaucoup de vigilance

 

Toujours est-il que réa­li­ser ce type d’exer­cice en pleine nuit n’est pas une mince affaire. « Ce soir, nous avons de la chance à cause de la pleine lune, mais il est vrai que ça demande beau­coup plus de vigi­lance, recon­naît Aristide Bonnet. Notamment pour la par­tie nau­tique de l’en­traî­ne­ment où les canots auront peu de visi­bi­lité pour repé­rer la des­cente des “vic­times” ».

 

Retour en images sur cette opé­ra­tion de sau­ve­tage qui s’est ache­vée sur les coups de 23 heures, juste après l’é­va­cua­tion du der­nier participant.

 

 

 

Deux vraies évacuations ont eu lieu depuis la mise en service des “bulles” de Grenoble

 

De vraies éva­cua­tions il y en a eu deux depuis la mise en ser­vice des fameuses bulles. L’une le jour même de leur inau­gu­ra­tion le 18 sep­tembre 1976, l’autre le 29 juin 2014 au soir, à cause du déraille­ment d’un câble trac­teur dû à une forte bour­rasque de vent. « J’ai eu la chance de par­ti­ci­per à ce sau­ve­tage. Du fait de nos entraî­ne­ments pério­diques, ça nous avait per­mis d’ac­com­plir la mis­sion sans aucune dif­fi­culté car nous étions bien aguer­ris », se sou­vient le lieu­te­nant Aristide Bonnet.

 

Joël Kermabon

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

© Joël Kermabon - Place Gre'net
Un « jardin Sens’ationnel » square Docteur Martin à Grenoble pour sensibiliser à la nature en ville

  REPORTAGE VIDÉO - Tout au long de ce week-end de Pentecôte, la Ville de Grenoble invite le public à visiter le « jardin Sens’ationnel Lire plus

© Joël Kermabon - Place Gre'net
Environ 300 personnes ont participé au nouveau rassemblement de soutien aux Palestiniens ce 20 mai à Grenoble

  REPORTAGE VIDÉO - Près de 300 personnes ont participé à un rassemblement en soutien aux Palestiniens ce 20 mai 2021 à Grenoble. Elles répondaient Lire plus

Discussion dans les couloirs de l'état-major du Sdis de l'Isère à Fontaine. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Pompiers exposés ? La direction du Sdis juge les affirmations de Force ouvrière « intolérables »

  FIL INFO — Alors que le groupement départemental Force ouvrière des services publics de l’Isère dénonce des moyens de protection jugés insuffisants pour les Lire plus

Coronavirus : les pompiers isérois insuffisamment protégés, selon Force ouvrière

  FIL INFO – Le groupement départemental Force ouvrière des services publics de l'Isère écrit au préfet de l'Isère et au directeur du Service départemental Lire plus

Proximité logement-caserne : les bailleurs sociaux signent une convention en faveur des pompiers volontaires de l’Isère

  FIL INFO — La Métropole de Grenoble, le Service d’incendie et de secours de l'Isère et l’Association des bailleurs sociaux de l’Isère ont signé Lire plus

© Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : une cinquantaine d’anti-nucléaire mobilisés contre l’évacuation de la Zad de Bure

EN BREF - À Grenoble, comme un peu partout en France, près d'une cinquantaine de personnes se sont rassemblées, ce jeudi 22 février à 18 heures, Lire plus

Flash Info

|

30/07

12h07

|

|

29/07

19h56

|

|

28/07

16h27

|

|

28/07

12h09

|

|

28/07

9h40

|

|

27/07

20h21

|

|

27/07

12h00

|

|

27/07

10h43

|

|

26/07

10h46

|

|

25/07

12h06

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin