Alors que la Ville de Grenoble se penche sur la qualité de l'air, le président de la Métropole recadre les débats municipaux.

Qualité de l’air : quand le président de la Métropole de Grenoble se mêle des débats municipaux

Qualité de l’air : quand le président de la Métropole de Grenoble se mêle des débats municipaux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FIL INFO – Dans un courrier adressé au maire de Grenoble Éric Piolle, le président de la Métropole Christophe Ferrari appelle à un travail en partenariat sur la question de la qualité de l’air. Dans le collimateur ? La prime air bois et le nouveau plan de circulation de la Ville de Grenoble, prévu pour 2023.

 

 

Dans un cour­rier adressé à Eric Piolle, Christophe Ferrari recadre une déli­bé­ra­tion pré­vue pour être exa­mi­née ce lundi 29 mars. © Place Gre’net

Sera exa­mi­née ce lundi 29 mars par les élus gre­no­blois la contri­bu­tion de la Ville au plan d’action ter­ri­to­rial 2021 – 2023 pour la qua­lité de l’air. Une déli­bé­ra­tion qui ne sied guère au pré­sident de la Métropole Christophe Ferrari.

 

Non pas tant sur le fond que sur la manière dont a été gérée la par­ti­ci­pa­tion de la Ville de Grenoble aux tra­vaux sur le sujet. « Une telle déli­bé­ra­tion n’a pas fait l’ob­jet d’un tra­vail par­te­na­rial en amont, quand bien même celle-ci concerne sur les 13 pages qu’elle com­porte, pour beau­coup si ce n’est majo­ri­tai­re­ment, les com­pé­tences rele­vant de la Métropole et du Smmag par ailleurs », fus­tige le pré­sident de la Métro dans un cour­rier adressé à Éric Piolle le 28 mars.

 

Dans le col­li­ma­teur ? La prime air bois. Le dis­po­si­tif, qui devrait être sou­mis aux élus gre­no­blois après la ren­trée de sep­tembre, table sur un bud­get de 40 000 euros par an, com­mu­ni­ca­tion com­prise. Objectif ? Accélérer le rythme de renou­vel­le­ment d’un mil­lier d’ap­pa­reils de chauf­fage au bois.

 

 

Un nouveau plan de circulation pour 2023

 

Reste à arti­cu­ler ce dis­po­si­tif avec ceux exis­tants. « La prime air bois, conju­guée aux aides natio­nales dis­po­nibles, per­met, en moyenne, de cou­vrir 100 % des dépenses des per­sonnes modestes et très modestes, ces per­sonnes repré­sen­tant entre 13 et 17 %, selon les années, des béné­fi­ciaires de la prime air bois, rap­pelle Christophe Ferrari. Au-delà de 100 %, vous le savez, les aides publiques sont écrê­tées, tout dépas­se­ment de ce taux engen­drant une mino­ra­tion des aides d’État. »

 

Circulation Boulevard Maréchal Joffre

Circulation bou­le­vard Maréchal Joffre © Corentin Bemol – Place Gre’net

 

Dans le col­li­ma­teur éga­le­ment ? Le nou­veau plan de cir­cu­la­tion dans les car­tons. « Des études asso­ciant la Métropole et le Smmag seront lan­cées en 2021 afin d’identifier, dans chaque quar­tier de Grenoble, com­ment apai­ser, paci­fier et limi­ter le tra­fic de tran­sit rou­tier, les nui­sances asso­ciées, et favo­ri­ser, sécu­ri­ser les modes actifs (marche et vélo) et la convi­via­lité. Ce plan de cir­cu­la­tion sera à mis en œuvre à l’horizon 2023 », sti­pule le pro­jet de déli­bé­ra­tion de la Ville de Grenoble.

 

Le pré­sident de la Métro craint-il que la Ville opère seule dans son coin, sans concer­ta­tion ? « Je me dois néan­moins de sou­li­gner, à nou­veau, le fait que de telles orien­ta­tions impliquent un dia­logue étroit avec les Grenoblois, mais aussi avec les habi­tants et les autres com­munes, outre la Métropole et le Smmag », sou­ligne Christophe Ferrari. Référence à l’o­pé­ra­tion Cœur de ville, cœurs de métro­pole à Grenoble, opé­ra­tion menée conjoin­te­ment par la ville et… la Métro ?

 

PC

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Pic d'ozone : procédure d'information-recommandation sur le bassin grenoblois et Nord-Isère
Sans surprise, quand le confinement s’allège, la qualité de l’air se dégrade

  FLASH INFO - Sans surprise, ce second « confinement » est bien parti pour avoir moins d'impact sur la qualité de l'air que le Lire plus

La qualité de l'air étant toujours aussi mauvaise, le dispositif est réactivé à Grenoble. Retour à la case départ et… aux limitations de vitesse.
Pollution de l’air à Grenoble : c’est reparti, les mesures aussi…

FOCUS - Après une brève éclaircie dominicale, Grenoble renoue avec son dispositif anti-pollution. La qualité de l’air ne s’étant pas améliorée, le préfet de l’Isère Lire plus

Grenoble, ville natureVue d'artiste de l'immeuble végétalisé qui remplacerait l'Office de tourisme. © UNRG
Municipales : les dix propositions d’Émilie Chalas pour faire de Grenoble une « ville nature »

  FOCUS - La liste conduite par Émilie Chalas pour les municipales a présenté, ce 19 février, dix engagements censés faire de Grenoble une « Lire plus

Le Plan Air Energie Climat métropolitain 2020-2030 vise à réduire les émissions d’oxydes d’azote de 70% et des particules fines de 60% à l’horizon 2030. © Augustin Bordet - placegrenet.fr
La Métropole de Grenoble s’engage avec la Région et l’Ademe à améliorer la qualité de l’air

  EN BREF - Des représentants de Grenoble-Alpes Métropole, de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) se Lire plus

Flash Info

|

23/06

11h06

|

|

23/06

7h33

|

|

22/06

22h54

|

|

22/06

21h39

|

|

22/06

14h36

|

|

21/06

17h04

|

|

21/06

13h01

|

|

21/06

10h31

|

Ville de Grenoble - Anneau de vitesse

Les plus lus

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d'oiseaux

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin