Une enquête préliminaire a été ouverte pour fraude suite aux rapports de la chambre régionale des comptes sur la gestion d'Échirolles et l'association Evade

Fermeture du multi-accueil Les Lutins d’Échirolles pour cause de Covid-19

Fermeture du multi-accueil Les Lutins d’Échirolles pour cause de Covid-19

FLASH INFO — Une fer­me­ture pour cause de coro­na­vi­rus. La Ville d’Échirolles et son CCAS ont appris samedi 13 mars que cinq agents édu­ca­tifs du centre de multi-accueil Les Lutins (situé dans le quar­tier des Granges) sont diag­nos­ti­qués posi­tifs après un test de dépis­tage Covid.

« Afin de réduire au maxi­mum les risques pour les familles concer­nées, et confor­mé­ment au pro­to­cole mis en place avec l’Agence Régionale de Santé dans cette situa­tion, il a été décidé la fer­me­ture de la struc­ture à comp­ter de ce lundi 15 mars au matin et jusqu’au 24 mars inclus », fait savoir la muni­ci­pa­lité. Les familles concer­nées ont été contac­tées dimanche 14 mars pour les aver­tir. Et les invi­ter à sur­veiller l’é­tat de santé de leurs enfants.

La municipalité d'Échirolles annonce la fermeture du 15 au 24 mars du multi-accueil Les Lutins pour cause de cas Covid confirmés chez cinq agents éducatifs © Florent Mathieu - Place Gre'net

La muni­ci­pa­lité d’Échirolles annonce la fer­me­ture du 15 au 24 mars du multi-accueil Les Lutins pour cause de cas Covid confir­més chez cinq agents édu­ca­tifs © Florent Mathieu – Place Gre’net

Pour l’heure, ajoute la Ville, « aucune solu­tion d’accueil dans une autre struc­ture petite enfance de la ville n’est aujourd’hui iden­ti­fiée ». Habituellement ouvert toute la jour­née du lundi au ven­dredi, le centre multi-accueil compte 18 places. » Le CCAS de la ville d’Échirolles gar­dera un contact per­ma­nent avec l’ensemble des familles en cas de situa­tion d’urgence extrême », concluent tou­te­fois les ser­vices municipaux.

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Tribune libre : "De la “culture” du tag à la “souillure” partout dans Grenoble, jusqu’à la violence"
Tribune libre : « De la “culture” du tag à la “souillure” par­tout dans Grenoble, jusqu’à la violence »

TRIBUNE LIBRE - L'Union des habitants du centre-ville (UHCV) de Grenoble remet la question des tags sur le tapis en interpellant la Ville, tant sur Lire plus

Après les parcs Marliave et Flaubert de Grenoble, la Maison des Collines accueille un refuge LPO
Après les parcs Marliave et Flaubert de Grenoble, la Maison des Collines accueille un refuge LPO

FLASH INFO - La Ville de Grenoble a adopté lors de son conseil municipal du 13 mai 2024 une convention avec la Ligue protectrice des Lire plus

Un second Chatipi, refuge pour chats errants, prochainement implanté rue Anatole-France à Grenoble
Un second Chatipi, refuge pour chats errants, pro­chai­ne­ment ins­tallé rue Anatole-France à Grenoble

FLASH INFO - La Ville de Grenoble annonce l'installation prochaine d'un second "Chatipi" sur son territoire, après celui mis en place en décembre 2022 quai Lire plus

Tirs de balles, coups de tournevis ou violences contre des policiers, un week-end agité sur l'agglomération grenobloise
Mehdi Boulenouane, ex-figure du nar­co­tra­fic dans le quar­tier Mistral, exé­cuté par balles en Seine-Saint-Denis

FLASH INFO - Mehdi Boulenouane, ex-caïd du trafic de stupéfiants dans le quartier Mistral, a été abattu par balles, jeudi 16 mai 2024, en fin Lire plus

Yassine Lakhnech (encore) réélu à la présidence de l'UGA, ses opposants pointent du doigt des failles démocratiques
Yassine Lakhnech (encore) réélu à la pré­si­dence de l’UGA : ses oppo­sants dénoncent des failles démocratiques

FOCUS - Alors que sa réélection en janvier 2024 avait été annulée par le tribunal administratif, Yassine Lakhnech a été ré-réélu président de l'UGA par Lire plus

Le Mois des fiertés 2024 prend son envol à Grenoble, avec sa traditionnelle Marche des fiertés samedi 1er juin
Le Mois des fier­tés 2024 prend son envol à Grenoble, avec sa tra­di­tion­nelle Marche des fier­tés samedi 1er juin

FLASH INFO - Le Mois des fiertés de Grenoble, porté par l'association Grenoble Fiertés, prend son envol jeudi 16 mai et se poursuivra jusqu'au dimanche Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !