Quartiers Mistral-Eaux-Claires : le marché Anatole-France périclite, avant un nouveau souffle ?

sep article



 

FOCUS – Inauguré en grandes pompes en 2018, le marché installé sur le parvis du Plateau n’existe plus. Au grand dam des habitants. Seul un commerçant continue d’animer la place le mercredi matin. Un échec pour ce projet attendu durant trois ans et qui devait permettre de redynamiser le quartier. De son côté, la Ville planche sur une nouvelle stratégie pour rendre ce marché plus attractif.

 

 

Le parvis du Plateau à l'intersection des quartier Mistral et Eaux-Claires. © Tim Buisson – Place Gre’net

Le par­vis du Plateau à l’in­ter­sec­tion des quar­tiers Mistral et Eaux-Claires. © Tim Buisson – Place Gre’net

C’est peu dire que le mar­ché Anatole-France sur le par­vis du Plateau n’a pas fonc­tionné. Seule l’épi­ce­rie soli­daire Episol sub­siste le mer­credi matin.

 

Le camion vert, nommé la Mobile, est garé à l’ex­tré­mité de cette grande place dans un angle. Quelques pro­duits frais sont dis­po­nibles, à tarifs réduits. On dis­tingue des carottes, des patates douces, quelques yaourts ou encore des boîtes de conserve.

 

Devant, quelques habi­tants s’at­tardent autour d’un café. Bien dému­nis face à ce mar­ché qui n’aura sub­sisté véri­ta­ble­ment qu’un an, tout au plus. Il a peu à peu été déserté. Comment expli­quer cet échec ? « Alors ‚là !… », lâche un habi­tant, l’air dépité, sans par­ve­nir à ter­mi­ner sa phrase. Le dimanche matin, plus aucun com­mer­çant ne vient.

 

 

Un marché non rentable

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Réduire ses déchets
commentez lire les commentaires
1491 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Donc d’a­près Elisa Martin, c’est un échec par manque de com­mer­çants, pas parce que les clients ne viennent pas. Pourquoi ? En tant qu’ex res­pon­sable de la « tran­quillité publique » et de la police muni­ci­pale de Grenoble, elle devrait le savoir puis­qu’elle n’a rien fait pour le quar­tier.

    sep article