“Restons ouverts” : à Grenoble, la galerie-café La Vina se rebelle contre la fermeture des bars et restaurants

sep article

 

EN BREF – Gérants de bars et restaurants étaient invités à participer, ce lundi 1er février, au mouvement national Restons ouverts pour protester contre la fermeture de leur établissement depuis plusieurs mois à cause de la Covid-19. À Grenoble, le gérant de la galerie-café La Vina, place Notre-Dame a décidé de participer au mouvement, malgré les risques.

 

 

On se croi­rait revenu dans le monde d’a­vant. Dans le quar­tier Notre-Dame, en plein cœur de Grenoble, la gale­rie-café La Vina est le seul bis­trot ouvert sous la pluie bat­tante ce lundi 1er février. Le seul de la ville à par­ti­ci­per au mou­ve­ment Restons ouverts.

 

En tout, sept personnes ont participé à la soirée "Restons ouverts". © Tim Buisson – Place Gre’net

En tout, sept per­sonnes ont par­ti­cipé à la soi­rée « Restons ouverts ». © Tim Buisson – Place Gre’net

À l’in­té­rieur, sept per­sonnes dis­cutent et par­tagent quelques toasts. Sans masque. « Vous n’êtes pas obli­gés de gar­der la muse­lière », iro­nise même Jean-Pierre, l’un des par­ti­ci­pants. Au milieu des tableaux et des livres, deux tables de for­tune sont dres­sées pour accueillir les convives. Dehors, la nuit est tom­bée sur les rues désertes de la capi­tale des Alpes. Seuls quelques livreurs des pla­te­formes de livrai­son en ligne bien connues s’ac­tivent.

 

 

Restons ouverts : un acte de « désobéissance civile »

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Ouverture Musée Champollion
commentez lire les commentaires
3030 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. Ouai, c’est vrai­ment dis­cu­table.
    Quand on a un éta­blis­se­ment qui a pignon sur l’une des plus belle place de la ville, qu’ap­pelle t on déso­béis­sance civile ?
    Mi gusta la vinas, mi gus­tas to !

    sep article
  2. Les res­tau­rants qui ont tout fait pour pro­té­ger leurs clients doivent rou­vrir !

    Énormément de bars à Grenoble n’ont volon­tai­re­ment pas res­pecté et fait res­pec­ter les pro­to­coles et les mesures de dis­tan­cia­tion dans leurs éta­blis­se­ments et ter­rasses ou ils ont entas­sés leurs clients à touche touche, ce qui etait connu de tous y com­pris par la police muni­ci­pale et les élus qui n’ont rien fait sauf juste avant le der­nier confi­ne­ment !

    De plus, contrai­re­ment aux res­tau­ra­teurs et hôte­liers, l’ac­ti­vité des bars est très lucra­tive, à fortes marges, ce qui met à l’a­bri de la faillite l’im­mense majo­rité de ceux-ci ! Donc il ne sont pas prio­ri­taires pour ouvrir !

    sep article