Bernard Bensaïd, président de Doctegestio : “On a été les idiots utiles de la guerre entre Piolle et Ferrari”

Bernard Bensaïd, président de Doctegestio : “On a été les idiots utiles de la guerre entre Piolle et Ferrari”

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

ENTRETIEN – À Grenoble, la reprise du groupe hospitalier mutualiste par Doctegestio fait face à la fronde des élus. Alors que le dossier prend le chemin des tribunaux, son président fondateur Bernard Bensaïd estime être l’otage d’une guerre politique entre le maire de la Ville et le président de la Métropole. Ce professeur des universités en économie se targue par ailleurs d’avoir commencé à redresser la clinique. Même si c’est au prix d’un début d’hémorragie dans les services.

 

 

Comment réagissez-vous à la décision de la Métropole de Grenoble de préempter les murs du groupe hospitalier mutualiste dont Doctegestio a repris l’activité ?

 

Bernard Bensaïd, président fondateur de Doctegestio et repreneur de l'activité du groupe hospitalier mutualiste à Grenoble -Capture d'écran https://www.youtube.com/watch?v=9YtLV1o2CDY

Bernard Bensaïd, pré­sident fon­da­teur de Doctegestio et repre­neur de l’ac­ti­vité du groupe hos­pi­ta­lier mutua­liste à Grenoble – Capture d’é­cran

Bernard Bensaïd - Peu me chaut l’a­che­teur. La seule chose que je veux c’est que le pro­prié­taire accom­pagne le loca­taire. On a en per­ma­nence des tra­vaux, des exten­sions, des amé­na­ge­ments, des mises en confor­mité à faire.

 

Entre ces amé­na­ge­ments et le pro­jet médi­cal [agran­dis­se­ment des urgences, aug­men­ta­tion des capa­ci­tés et déve­lop­pe­ment de la can­cé­ro­lo­gie, ndlr], on arrive à un mon­tant de 30 mil­lions d’euros.

 

Ce que l’on demande aussi est que le pro­prié­taire nous accom­pagne sur la charge loca­tive. Avec Icade Santé, on a négo­cié 300 000 euros de baisse de loyers. On est à un loyer de 3 mil­lions d’euros*.

 

Ce que je ne veux pas, mais je n’ai aucun droit, c’est d’une pré­emp­tion poli­tique qui bloque pour blo­quer. Le risque est de mettre qua­si­ment à l’ar­rêt ce pro­gramme de 30 mil­lions d’eu­ros car per­sonne ne vou­dra le finan­cer ! Aucun banque ne le finan­cera, et nous, on n’a pas la capa­cité de le finan­cer. Sachant que l’é­ta­blis­se­ment n’est pas en confor­mité côté sécu­rité et sys­tème d’aé­ra­tion. Pour la mise aux normes sécu­rité, c’est 6 mil­lions d’eu­ros. Le confort dans les chambres, c’est 4 mil­lions d’euros.

 

Si la Métro pré­empte, ce doit être une pré­emp­tion au prix [50 mil­lions d’eu­ros, ndlr] avec l’en­ga­ge­ment d’un accom­pa­gne­ment a minima de 20 mil­lions d’eu­ros et qu’elle soit prête à bais­ser le mon­tant du loyer. Aujourd’hui, je n’ai pas entendu ça.

 

 

« Cette préemption, ce sont des comportements irresponsables ! »

 

Continuez la lecture

Il vous reste 74 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Repas à 1 euro pour les étudiants : une initiative du restaurant grenoblois Chez Marius très appréciée

  FOCUS - Le restaurant Chez Marius situé place Notre-Dame à Grenoble propose aux étudiants des repas à 1 euro. Une initiative particulièrement appréciée puisque Lire plus

La Métropole de Grenoble a enclenché le processus d'évaluation financière de la clinique mutualiste. En vue : la préemption ?
Préemption de la clinique mutualiste de Grenoble : la société immobilière attaque la Métropole en justice

  FIL INFO - La société civile immobilière propriétaire de la clinique mutualiste attaque la Métropole de Grenoble en justice. Et dénonce ce qu'elle considère comme Lire plus

La vente du groupe hospitalier mutualiste contestée devant les tribunaux, la préemption toujours en suspens

  EN BREF - Mobilisés depuis la cession du groupe hospitalier mutualiste de Grenoble à Doctegestio, les représentants des salariés et usagers de la clinique Lire plus

La Métropole de Grenoble interpelle le ministre de l'Economie Bruno Le Maire après le rachat par Doctegestio de la clinique mutualiste.
La préemption de la clinique mutualiste par la Métropole de Grenoble votée… par un vœu et après-coup

  EN BREF - Les élus ont voté la préemption par la Métropole de Grenoble des murs de la clinique mutualiste. Par un vœu et Lire plus

Flash Info

|

14/06

16h51

|

|

14/06

16h12

|

|

14/06

14h40

|

|

14/06

11h40

|

|

12/06

16h21

|

|

11/06

15h36

|

|

11/06

10h06

|

|

11/06

9h34

|

|

09/06

19h27

|

|

08/06

18h19

|

Les plus lus

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

À voir| Environ un millier de personnes à Grenoble pour la « Marche des libertés » et contre les idées d’extrême droite

Culture| Du vélo au Sénégal, deux expositions présentées au Musée dauphinois à l’occasion de sa réouverture

Culture| Grenoble Calling, une « histoire orale » du punk (et des punks) à Grenoble, des années 80 à nos jours

Abonnement| Régionales 2021 : la liste « Agir pour ne plus subir » souhaite faire entendre la voix des musulmans lors des élections

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin