L’élue animaliste de Grenoble en charge d’un état des lieux métropolitain de la condition animale

sep article

 

FLASH INFO — Un « état des lieux métropolitain de la condition animale ». Telle est la mission que Grenoble-Alpes Métropole vient de confier à Sandra Krief, membre du Parti animaliste et conseillère municipale de Grenoble déléguée à la Condition animale. Une mission, précise l’intercommunalité, que l’élue remplira à titre bénévole.

 

« En ce début de man­da­ture, la Métropole de Grenoble a à cœur de confor­ter et déve­lop­per la condi­tion ani­male », indique la Métro. Qui met dès lors en avant le « besoin de faire un état des lieux géné­ral sur cette ques­tion dans le cadre de ses com­pé­tences afin d’établir un constat et des pro­po­si­tions d’actions à déve­lop­per ». Et ceci sur l’en­semble des 49 com­munes du ter­ri­toire métro­po­li­tain.

 

Sandra Krief doit dresser un état des lieux métropolitain de la condition animale © Corentin Bemol - Place Gre'net

Sandra Krief doit dres­ser un état des lieux métro­po­li­tain de la condi­tion ani­male © Corentin Bemol – Place Gre’net

Les thé­ma­tiques concer­nées ? La Métro évoque « la ges­tion des chats errants », « la poli­tique d’amélioration de la condi­tion des ani­maux dans l’abattoir inter­com­mu­nal », ou encore « la pro­tec­tion des éco­sys­tèmes dans les espaces publics métro­po­li­tains où des espèces pro­té­gées sont pré­sentes ».

 

La ques­tion de l’a­li­men­ta­tion est éga­le­ment pré­sente, avec « l’instauration d’une option végé­ta­rienne ou végé­ta­lienne quo­ti­dienne dans tous les ser­vices de res­tau­ra­tion col­lec­tive pour les agents métro­po­li­tains ».

 

« À l’issue de cet audit, il convien­dra de for­mu­ler des pro­po­si­tions afin d’éclairer le débat à ce pro­pos, en tra­vail par­te­na­rial avec le conseil de déve­lop­pe­ment, la muni­ci­pa­lité, les col­lec­ti­vi­tés, l’État, les citoyens et l’ensemble des acteurs impli­qués », conclut la Métro. Dont le pré­sident Christophe Ferrari « salue l’investissement de Sandra Krief pour l’amélioration des condi­tions ani­males et lui témoigne sa confiance dans les tâches à venir ».

 

commentez lire les commentaires
2377 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. mmmm des amendes ou des coups de lattes pour les maitres qui obligent leurs ani­maux a faire leur déjec­tion dans la rue sans ramas­ser ? sans rire… les gens qui viennent à Gre s’é­tonnent tous de la quan­tité de merde sur les trot­toirs. Rien n’est par­fait… mais ailleurs ca ramasse plus

    sep article
  2. Le régime végé­ta­rien s’ap­plique aussi aux ani­maux ?

    sep article