La collecte de textiles de la Métropole récolte 24 tonnes à mi-parcours

Le Conseil d’Etat confirme l’élection de Christophe Ferrari à la présidence de la Métropole de Grenoble

Le Conseil d’Etat confirme l’élection de Christophe Ferrari à la présidence de la Métropole de Grenoble

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FLASH INFO – Le Conseil d’Etat a, dans une décision rendue le 29 décembre, confirmé l’élection de Christophe Ferrari à la présidence de la Métropole de Grenoble.

 

Christophe Ferrari président de la Métropole de Grenoble ©Laure Gicquel

Le Conseil d’Etat a confirmé l’é­lec­tion de Christophe Ferrari, àa la tête de la Métropole de Grenoble ©Laure Gicquel

Cinq mois après l’é­lec­tion mara­thon qui avait vu la vic­toire du pré­sident sor­tant (ex-PS) face à Yann Mongaburu – le can­di­dat sou­tenu par le maire éco­lo­giste de Grenoble – le Conseil d’Etat met un point final aux contestions.

 

Par deux fois, le 4 puis le 13 août, le tri­bu­nal admi­nis­tra­tif de Grenoble avait rejeté les recours por­tés par Pierre Mériaux, élu à de la Ville de Grenoble et Vincent Comparat, pré­sident de l’Association démo­cra­tie éco­lo­gie soli­da­rité (Ades). Un col­lec­tif proche de la majo­rité éco­lo­giste grenobloise.

 

Le Conseil d’Etat, saisi à la suite, enfonce donc le clou. Pour la plus haute juri­dic­tion admi­nis­tra­tive, l’é­lec­tion en deux temps du pré­sident de la Métropole (le 17 juillet), puis des vice-pré­si­dents (le 18 sep­tembre), ne peut être consi­dé­rée comme irré­gu­lière, « ces dif­fé­rents scru­tins demeu­rant dis­tincts les uns des autres », sou­ligne le Conseil d’Etat dans sa déci­sion.

 

 

Pas de preuves de l’existence de manœuvres ayant altéré la sincérité du scrutin

 

Quant à « l’exis­tence de manœuvres de nature à avoir altéré la sin­cé­rité du scru­tin », les requé­rants n’en apportent pour le Conseil d’Etat pas la preuve.

 

« Les nom­breux recours et attaques que j’ai subis ces der­niers mois n’ont en rien entamé ma déter­mi­na­tion et mon envie de faire avan­cer notre Métropole », com­mente le pré­sident de la Métropole de Grenoble Christophe Ferrari dans un com­mu­ni­qué. « Confiant dans notre admi­nis­tra­tion, dans les maires, dans les élus métro­po­li­tains et dans mon exé­cu­tif, tous ensemble, nous conti­nue­rons à œuvrer pour l’intérêt géné­ral des habi­tantes et habi­tants du ter­ri­toire. Cette déci­sion clô­ture une très longue séquence juridique ».

 

 

PC

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Alors que l'épidémie de Covid-19 ralentit sa progression, l'heure est à la reprise de l'économie en Isère. Malgré les alertes des scientifiques.
Vers une reprise des activités économiques à marche forcée en Isère

  DÉCRYPTAGE - La suspension des activités jugées non essentielles, réclamée par des partis, élus et organisations syndicales de gauche, n'est pas à l'ordre du Lire plus

Le Grenoblois Raymond Avrillier porte plainte contre Eric Dupont-Moretti. Et accuse le ministre de la justice de double conflit d'intérêt.
Raymond Avrillier veut empêcher le retour d’Alain Carignon au conseil municipal

FOCUS - Raymond Avrillier, ancien élu de Grenoble et membre du mouvement politique Ades (Association pour la démocratie, l’écologie et la solidarité), a adressé un Lire plus

Le terrain de l'Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education (ESPE) vendu par le Département de l'Isère à Safilaf, dont l'offre est apparue plus intéressante que celle de la SPLA Sagès, aménageur de la Zac Flaubert. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Querelle entre le Département et la Ville de Grenoble au sujet de la vente du terrain de l’Espé

FOCUS - Ce lundi 25 septembre, le juge de l'expropriation a examiné qui, de la Société publique locale d'aménagement (SPLA) Sagès, aménageur de la Ville Lire plus

Personnels de la Ville, Retraités, Gilets Jaunes... un mardi 17 novembre riche en rassemblements à Grenoble
Personnels de la Ville, retraités, Gilets jaunes… un mardi 17 novembre riche en rassemblements à Grenoble

FOCUS – Le confinement n'empêche (visiblement) pas les mouvements sociaux. Pas moins de quatre rassemblements sont ainsi organisés à Grenoble ce mardi 17 novembre. Depuis Lire plus

Flash Info

|

16/06

15h50

|

|

16/06

15h20

|

|

16/06

11h47

|

|

15/06

22h48

|

|

15/06

17h34

|

|

15/06

16h20

|

|

15/06

15h00

|

|

15/06

12h15

|

|

14/06

16h51

|

|

14/06

16h12

|

Les plus lus

Économie| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

A écouter| Environ un millier de personnes à Grenoble pour la « Marche des libertés » et contre les idées d’extrême droite

Culture| Du vélo au Sénégal, deux expositions présentées au Musée dauphinois à l’occasion de sa réouverture

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin