Manifestation à Grenoble « contre les lois liberticides et la précarité » samedi 5 décembre

sep article



 

FLASH INFO — « Contre les lois liberticides et la précarité, pour l’emploi et les salaires ». Tel est le mot d’ordre de la manifestation organisée à Grenoble samedi 5 décembre, à l’appel des syndicats CGT, Solidaires, Unef et UEG, ainsi que du collectif Droit au logement 38. Rendez-vous est donné à 14h devant le CCI.

 

« On ne sor­tira de la crise et on évi­tera les sui­vantes qu’en construi­sant les solu­tions avec celles et ceux qui font concrè­te­ment le monde, les tra­vailleur-ses, en par­tant des besoins de l’ensemble de la popu­la­tion et non de la volonté de pré­ser­ver les inté­rêts de quelques-un-es », écrivent les orga­ni­sa­teurs. Pour qui « la Macronie a choisi son camp » en pri­vi­lé­giant, estiment-ils, les action­naires et les aides aux entre­prises sans contre­par­tie.

 

Très contes­tée, la loi Sécurité glo­bale compte éga­le­ment au sein du mou­ve­ment social. Une loi que les syn­di­cats jugent « liber­ti­cide ».« Les conquêtes sociales sont inti­me­ment liées aux liber­tés démo­cra­tiques. Vouloir s’attaquer aux unes revient fata­le­ment à s’en prendre aux autres », ajoutent-ils.

 

Manifestation contre la loi Sécurité à Grenoble samedi 28 novembre 2020. © Tim Buisson – Place Gre’net

Manifestation contre la loi Sécurité à Grenoble samedi 28 novembre 2020. © Tim Buisson – Place Gre’net

 

Les reven­di­ca­tions ? Les orga­ni­sa­teurs demandent « un mora­toire (…) sur toutes les mesures de restruc­tu­ra­tion, délo­ca­li­sa­tions et licen­cie­ments », ainsi que l’ar­rêt des « cadeaux fis­caux aux entre­prises » et le réta­blis­se­ment de l’im­pôt sur la for­tune. Au niveau social, sont encore deman­dées une baisse de la TVA sur les pro­duits de pre­mière néces­sité, une aug­men­ta­tion du Smic à 1800 euros, et une aug­men­ta­tion des salaires comme du point d’in­dice des fonc­tion­naires.

 

Enfin, les mani­fes­tants récla­me­ront le retrait des réformes de l’as­su­rance-chô­mage et des retraites, tout comme celui de la loi Sécurité glo­bale. « Pas ques­tion de pro­fi­ter de la crise pour faire recu­ler les droits et les liber­tés et nous impo­ser une nou­velle cure d’austérité. Nous por­tons des pro­po­si­tions pour un véri­table “plan de rup­ture” pour garan­tir le “plus jamais ça !” et gagner la trans­for­ma­tion en pro­fon­deur de notre société », concluent les orga­ni­sa­tions.

 

Immobilier des Alpes - Offres exceptionnelles de séjours aux 2 Alpes
commentez lire les commentaires
5615 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.