Oubliés du Ségur de la santé : deux sénateurs de l’Isère interpellent Olivier Véran

sep article

 

FLASH INFO – Dans un courrier adressé au ministre de la Santé, les sénateurs Les Républicains de l’Isère Michel Savin et Frédérique Puissat s’inquiètent de l’exclusion de nombre de professionnels des revalorisations promises dans le cadre du Ségur de la santé.

 

Michel Savin et Frédérique Puissat, sénateurs LR de l'Isère. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Michel Savin et Frédérique Puissat, séna­teurs LR de l’Isère. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« La liste de ces pro­fes­sion­nels   » dis­cri­mi­nés  » est longue et non exhaus­tive », sou­lignent les 61 signa­taires *.

 

« Les pro­fes­sion­nels des mai­sons d’accueil spé­cia­li­sées (Mas), des ser­vices d’éducation spé­ciale et de soins à domi­cile (Sessad), des éta­blis­se­ments de ser­vices et d’aide au tra­vail (Etat), des sec­tions annexes d’établissements et ser­vices d’aide par le tra­vail (Saesat), des centres de soins, d’accompagnement et de pré­ven­tion en addic­to­lo­gie (Csapa), des ser­vices d’accompagnement à la vie sociale (Savs), des ser­vices de soins infir­miers à domi­cile (Ssiad), de l’Établissement fran­çais du sang (EFS) et les pro­fes­sion­nels libé­raux ».

 

Le 13 juillet, un plan de 8,1 mil­liards d’eu­ros était signé. Il pré­voit des hausses de salaires et des primes pour les pro­fes­sion­nels « en pre­mière ligne de l’é­pi­dé­mie ». Et notam­ment 183 euros nets men­suels, ver­sés en deux fois, aux per­son­nels hos­pi­ta­liers et des Ehpad publics. Dont sont exclus les sala­riés du privé comme les aides à domi­cile.

 

 

Des exclus également dans le public

 

« Jour après jour, les par­le­men­taires sont inter­pel­lés par des pro­fes­sion­nels qui se retrouvent exclus des reva­lo­ri­sa­tions sans en com­prendre les rai­sons, ce qui génère des inquié­tudes et un sen­ti­ment d’injustice, d’autant que ces dif­fé­rences de trai­te­ment peuvent se révé­ler au sein d’un même éta­blis­se­ment », sou­lignent les séna­teurs.

 

Ils ne sont pas les seuls à invi­ter le ministre à enga­ger le dia­logue. Ou à le réou­vrir. Dans une lettre adres­sée au Premier ministre, le pré­sident de la fédé­ra­tion des hôpi­taux de France sou­ligne que indique que 55.000 fonc­tion­naires hos­pi­ta­liers sont tou­jours exclus des accords de Ségur.

 

 

*Soixante et un par­le­men­taires de la majo­rité séna­to­riale dans un cour­rier adressé le 12 novembre à Olivier Véran.

Ouverture Musée Champollion
commentez lire les commentaires
4364 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.