Appel Forêt -
Grève dans les écoles de Grenoble mardi 17 novembre: la Ville répond aux syndicats Sud et CNT

Une “cacophonie” gouvernementale pour les élus communistes et républicains de l’Isère

Une “cacophonie” gouvernementale pour les élus communistes et républicains de l’Isère

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FLASH INFO – Les décisions et contre-décisions pour cette rentrée des classes font bondir les élus communistes et républicains de l’Isère. Dans un communiqué, l’association départementale dénonce la cacophonie gouvernementale et, derrière, le mépris pour les collectivités territoriales.

 

Rentrée des classes, mardi 1er septembre 2020, avec port du masque pour les adultes, école Malherbe à Grenoble. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Rentrée des classes, mardi 1er sep­tembre 2020, avec port du masque pour les adultes, école Malherbe à Grenoble (photo d’illus­tra­tion). © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

« Ce qui vient de se pas­ser avec l’organisation de la ren­trée des congés d’automne, le 2 novembre, res­semble à la goutte d’eau fai­sant débor­der le vase ! », fus­tige l’asso­cia­tion.

 

De fait, après avoir annoncé que la ren­trée était déca­lée à 10 heures pour pré­pa­rer l’hom­mage à l’en­sei­gnant assas­siné, l’Education natio­nale a fina­le­ment fait machine arrière le ven­dredi 30 au soir. Trois jours avant la rentrée.

 

« Quand les condi­tions d’un juste hom­mage à Samuel Paty dans les écoles ont été annon­cées, avec une ren­trée déca­lée à 10 heures pour les enfants, répon­dant à un besoin légi­time des enseignant·es d’avoir un temps de pré­pa­ra­tion, l’État s’est une nou­velle fois tourné vers les com­munes en leur deman­dant d’organiser l’accueil, de 8 h 30 à 10 heures, des enfants qui ne pour­raient pas être gar­dés par leurs familles. Dès le début cela posait un pro­blème, cette ren­trée à 10 heures. Les com­munes n’ont pas été concer­tées et les infos, pas­sées l’ef­fet d’an­nonce, sont arri­vées au compte-goutte ».

 

Branle-bas de com­bat dans les mai­ries où on tente de ré-orga­ni­ser l’ac­cueil à quelques jours de la ren­trée. Jusqu’à ce que le gou­ver­ne­ment annonce rétropédaler.

 

« La ges­tion ubuesque par le gou­ver­ne­ment, et prin­ci­pa­le­ment par le minis­tère de l’Éducation Nationale, des situa­tions de crise est deve­nue mal­heu­reu­se­ment la règle pour l’école publique, tance l’as­so­cia­tion. Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, les ater­moie­ments, les contre-ordres, ont mis en grande souf­france les enseignant·es, les autres per­son­nels de l’éducation, les parents et les élèves. »

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Les conventions et délibérations passées entre la ville de Grenoble, la Métro et TéléGrenoble sont-elles légales ? Certains en doutent et ont saisi le CSA.
Deux journalistes de TéléGrenoble sur la liste du président sortant de l’Isère Jean-Pierre Barbier

  EN BREF - À TéléGrenoble, être journaliste et candidat à une élection ne semble pas poser problème. Maire de Claix depuis fin 2018, le Lire plus

Accusations d'islamophobie à Sciences Po Grenoble: l'Inspection générale livre un rapport sans concession
“Islamophobie” pour les uns, “islamo-gauchisme” pour les autres : Sciences Po Grenoble dans la tourmente

  DÉCRYPTAGE - Un collage désignant nommément deux professeurs de Sciences Po Grenoble comme "islamophobes" et "fascistes" crée la polémique au niveau national, presque cinq Lire plus

Un espace Samuel-Paty voit le jour à Voreppe, en face du collège André-Malraux

  FIL INFO – Si les plaques de l'espace Samuel-Paty de Voreppe ont été posées dans une relative discrétion, elles ont attiré l’œil d'usagers des Lire plus

Les enfants ont récité le poème Liberté de Paul Eluard sous le préau de l'école Jean Jaurès. © Tim Buisson – Place Gre’net
L’école Jean-Jaurès d’Échirolles expérimente une salle de la laïcité pour promouvoir le vivre-ensemble

  FOCUS - La journée de la laïcité à l'école de la République s'inscrivait cette année dans un contexte particulier, suite à l’assassinat de Samuel Lire plus

Jérémie Giono, secrétaire départemental du PCF Isère. © Tim Buisson - Place Gre'net.
Obscurantismes : face aux pompiers-pyromanes et autres tartuffes, l’antidote c’est la République sociale & démocratique !

  TRIBUNE LIBRE – Jérémie Giono, secrétaire départemental du Parti communiste Isère, réagit au climat politique qui a suivi l'attentat contre l'enseignant Samuel Paty et Lire plus

Grève dans l’Éducation nationale mardi 10 novembre pour réclamer de meilleures mesures sanitaires

  FLASH INFO – Mouvement de grogne dans l'Éducation nationale mardi 10 novembre. À l'appel de plusieurs organisations syndicales, les personnels du primaire comme du Lire plus

Flash Info

|

31/07

20h28

|

|

30/07

12h07

|

|

29/07

19h56

|

|

28/07

16h27

|

|

28/07

12h09

|

|

28/07

9h40

|

|

27/07

20h21

|

|

27/07

12h00

|

|

27/07

10h43

|

|

26/07

10h46

|

Les plus lus

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin