Actualité

"Crise sociale" et "angles morts": les premières réactions politiques face au reconfinement

Annonce du recon­fi­ne­ment : Jean-Pierre Barbier redoute la « crise sociale », Éric Piolle pointe les « angles morts »

Annonce du recon­fi­ne­ment : Jean-Pierre Barbier redoute la « crise sociale », Éric Piolle pointe les « angles morts »

FOCUS – Premières réac­tions poli­tiques locales suite à l’al­lo­cu­tion du pré­sident de la République et l’an­nonce d’un recon­fi­ne­ment. Côté Département, Jean-Pierre Barbier redoute une « dan­ge­reuse crise sociale ». Tandis qu’Éric Piolle, maire de Grenoble, désigne les « angles morts » de la stra­té­gie gouvernementale.

Le cou­pe­ret est tombé : Emmanuel Macron a annoncé, ce mer­credi 28 octobre à 20 heures, un recon­fi­ne­ment natio­nal du 29 octobre au soir jus­qu’au 1er décembre. Une nou­velle sans grande sur­prise, puisque l’in­for­ma­tion fui­tait dans de nom­breux articles de presse depuis plu­sieurs heures. Les pre­mières réac­tions poli­tiques ne se sont donc pas fait attendre. Du côté notam­ment du Département de l’Isère et de la Ville de Grenoble.

Nouveauté par rapport au confinement de mars et avril: les écoles resteront ouvertes et continueront à accueillir les enfants. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Nouveauté par rap­port au confi­ne­ment de mars et avril : les écoles res­te­ront ouvertes et conti­nue­ront à accueillir les enfants. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Dans un com­mu­ni­qué, le pré­sident du Département Jean-Pierre Barbier « tient à assu­rer les Isérois de la mobi­li­sa­tion pleine et entière des élus et des agents du Département afin de garan­tir la conti­nuité des ser­vices dépar­te­men­taux ». Et rap­pelle que, contrai­re­ment à la pre­mière vague du Covid-19, l’Isère est cette fois par­ti­cu­liè­re­ment concer­née par l’é­pi­dé­mie. Et serait même le deuxième dépar­te­ment le plus tou­ché du pays.

Jean-Pierre Barbier redoute « une dan­ge­reuse crise sociale » avec le recon­fi­ne­ment

Le pré­sident du Département ne fait pas preuve d’un opti­misme débor­dant. « Ce nou­vel épi­sode de confi­ne­ment risque de réduire à néant les efforts de beau­coup d’entreprises et de leurs sala­riés, qui se sont bat­tus pour sor­tir la tête de l’eau », pré­vient-il. Et celui-ci de redou­ter « une dan­ge­reuse crise sociale » à l’is­sue du second confi­ne­ment. Venant s’a­jou­ter à celle occa­sion­née par le premier.

Jean-Pierre Barbier redoute une "dangereuse crise sociale" avec le reconfinement © Florent Mathieu - Place Gre'net

Jean-Pierre Barbier redoute une « dan­ge­reuse crise sociale » avec le recon­fi­ne­ment. © Florent Mathieu – Place Gre’net

Car les effets de la crise éco­no­mique se font déjà sen­tir. Le pré­sident du Département rap­pelle ainsi que le nombre d’al­lo­ca­taires du RSA a aug­menté de 10 % en Isère depuis le début de l’an­née. Soit 1200 béné­fi­ciaires sup­plé­men­taires. Ceci alors que les demandes de RSA étaient en baisse ces der­nières années. En cause ? L’arrivée de nou­veaux allo­ca­taires, bien sûr, mais aussi le recul des embauches empê­chant à d’autres de sor­tir du dispositif.

Début octobre, le Département annon­çait ainsi déblo­quer 12 mil­lions d’eu­ros sup­plé­men­taires pour le RSA. Tout en sou­hai­tant mettre l’ac­cent sur l’ac­com­pa­gne­ment au retour à l’emploi. Objectif qui risque d’être com­pli­qué, avec le nou­vel épi­sode de confi­ne­ment. De quoi ame­ner Jean-Pierre Barbier à appe­ler « à endi­guer la grande pré­ca­rité qui frappe d’ores et déjà notre pays ».

Éric Piolle dénonce les « angles morts » du gouvernement

Du côté de la Ville de Grenoble, Éric Piolle dresse quant à lui un bilan sévère de l’ac­tion du gou­ver­ne­ment. Dans une vidéo pos­tée sur sa page Facebook, au cours de laquelle il par­ti­cipe à un entre­tien, le maire dénonce « l’é­chec des stra­té­gies » mises en place. Et fus­tige une fois encore un défaut de com­mu­ni­ca­tion de l’État : « Il n’y a pas eu la volonté d’a­voir un mes­sage fort vis-à-vis des per­sonnes vul­né­rables », juge-t-il.

Pour le maire de Grenoble Éric Piolle, le reconfinement signe l'échec de la stratégie mise en oeuvre par le gouvernement © Place Gre'net

Pour le maire de Grenoble Éric Piolle, le recon­fi­ne­ment signe l’é­chec de la stra­té­gie mise en œuvre par le gou­ver­ne­ment. © Place Gre’net

Éric Piolle iden­ti­fie encore plu­sieurs « angles morts » dans la poli­tique du gou­ver­ne­ment. « On peut conti­nuer à tra­vailler, mais pas de culture, pas de sport… Évidemment, pour notre santé men­tale, c’est un enjeu très fort », estime l’é­dile. Autre angle mort : la pré­ca­rité. S’il salue l’ef­fort col­lec­tif que repré­sentent les aides pour les entre­prises, il déplore l’ab­sence d’an­nonce pour « ces mil­lions de Français qui ont bas­culé dans la pau­vreté ».

Une autre pau­vreté irrite par ailleurs le maire de Grenoble : la « pau­vreté démo­cra­tique ». Comme ce fut déjà le cas par le passé, Éric Piolle déplore l’ab­sence de par­tage des scé­na­rios envi­sa­gés avec les ter­ri­toires, en amont des déci­sions gou­ver­ne­men­tales. Un par­tage qui « aurait per­mis à tout le monde de s’a­dap­ter, d’an­ti­ci­per, de mieux pré­pa­rer ce temps qui va être très com­pli­qué pour l’en­semble des Françaises et des Français ».

Florent Mathieu

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Fête de la musique 2023 à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Fête de la musique 2024 : les bons plans à ne pas rater à Grenoble et dans l’agglo

ÉVÈNEMENT - Jour du solstice d'été, le vendredi 21 juin 2024 marque cette année la 43e édition de la Fête de la musique instituée par Lire plus

François Bayrou à Voiron pour sou­te­nir Élodie Jacquier-Laforge, can­di­date à sa réélec­tion dans la 9e cir­cons­crip­tion de l’Isère

FOCUS - Le président du MoDem François Bayrou s'est rendu à Voiron, mercredi 19 juin 2024, pour soutenir Élodie Jacquier-Laforge, députée sortante de la 9e Lire plus

La Ville de Grenoble installe un "espace biodiversité à vocation pédagogique" au sein de son centre horticole
La Ville de Grenoble ins­talle un « espace bio­di­ver­sité à voca­tion péda­go­gique » au sein de son centre horticole

FLASH INFO - La Ville de Grenoble prépare l'installation d'un "espace biodiversité à vocation pédagogique" au sein de son centre horticole, situé sur la commune Lire plus

Lancement d'une souscription pour financer le projet de restauration de la chapelle Notre-Dame-de-Parizet
Seyssinet-Pariset : une sous­crip­tion pour finan­cer le pro­jet de res­tau­ra­tion de la cha­pelle Notre-Dame-de-Parizet

FLASH INFO - La Ville de Seyssinet-Pariset, en partenariat avec l’association Pierres, Terres et Gens de Parizet ainsi que la Fondation du patrimoine, a lancé Lire plus

Sur la première circonscription de l'Isère, le candidat LR-RN Alexandre Lacroix appelle à "l'union des droites républicaines"
Sur la pre­mière cir­cons­crip­tion de l’Isère, le can­di­dat LR-RN Alexandre Lacroix appelle à « l’u­nion des droites républicaines »

FLASH INFO - Alexandre Lacroix annonce officiellement sa candidature aux élections législatives sur la première circonscription de l'Isère, dans un communiqué en date du mardi 18 juin Lire plus

Alain Carignon demande à être désigné partie civile dans le cadre de l'affaire (présumée) Piolle-Martin
Alain Carignon demande à être dési­gné par­tie civile dans le cadre de l’af­faire (pré­su­mée) Piolle-Martin

FLASH INFO - Le conseiller municipal d'opposition de Grenoble Alain Carignon annonce demander à être désigné partie civile dans le cadre de l'affaire Piolle-Martin. Soit Lire plus

Flash Info

|

19/06

17h16

|

|

19/06

11h28

|

|

19/06

8h08

|

|

18/06

21h58

|

|

18/06

14h24

|

|

18/06

10h25

|

|

14/06

8h26

|

|

13/06

18h43

|

|

13/06

16h07

|

|

13/06

15h43

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF : Des élec­tions légis­la­tives… sous le signe de la confusion ?

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF : L’affaire Piolle-Martin sur fond de dissolution

Politique| Hugo Prévost, can­di­dat Nouveau Front popu­laire sur la pre­mière cir­cons­crip­tion de l’Isère : « une démons­tra­tion de force républicaine »

Agenda

Je partage !