Nouvelle soirée émaillée de tirs de mortier d'artifice à Grenoble. Un fourgon de police a été pris pour cible.

Nouvelle soi­rée émaillée de tirs de mor­tier d’ar­ti­fice à Grenoble et Echirolles

Nouvelle soi­rée émaillée de tirs de mor­tier d’ar­ti­fice à Grenoble et Echirolles

FLASH INFO – Nouvelle soi­rée de tirs de mor­tier d’ar­ti­fice à Grenoble. Après les inci­dents sur­ve­nus le 19 octobre, la nuit du 21 octobre a été à son tour émaillée de tirs visant les forces de l’ordre.

Si les mor­tiers sont à l’o­ri­gine des dis­po­si­tifs pyro­tech­niques, ils ont été détour­nés de leur usage ini­tial. Fréquemment uti­li­sés lors des vio­lences urbaines, ils sont sou­vent non pas tirés vers le ciel mais en direc­tion des per­sonnes qu’ils visent.

Les "nuiteux" multiplient les actions pour se faire entendre. © Photo DR – Place Gre’net

A Grenoble, un four­gon de police a une nou­velle fois été la cible de tirs de mor­tier d’ar­ti­fice. © Photo DR – Place Gre’net

Un four­gon de la police a ainsi été ciblé à cinq reprises un peu avant 23 heures ave­nue Rhin-et-Danube à Grenoble. Sans faire de blessé, ni de dégâts. Les auteurs des faits, qui avaient été repé­rés à bord de scoo­ter tenant des mor­tiers à la main, ont pris la fuite.

A Echirolles éga­le­ment, les mor­tiers d’ar­ti­fice ont résonné cette même nuit un peu avant 22 heures. Appelés pour des tirs enten­dus du côté du quar­tier de la Luire, les poli­ciers décou­vraient que ceux-ci avaient embrasé des brous­sailles d’un jar­din col­lec­tif. Les tirs, effec­tués en l’air et du haut des toits, ne visaient cette fois mani­fes­te­ment pas les forces de l’ordre.

En dépla­ce­ment dans le Val-de-Marne au len­de­main de l’at­taque du com­mis­sa­riat de Champigny-sur-Marne, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a affirmé sa volonté d’inter­dire la vente au public, sur inter­net, des mor­tiers d’ar­ti­fice consi­dé­rés comme « des armes par des­ti­na­tion ».

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

De gauche à droite : Rida Ghalloudi (Sages), Mathieu Tovenatti (Ogic), Savinien De Pizzol, (agence Dumétier), Isabelle Peters, première adjointe de la Ville de Grenoble et Margot Belair, déléguée à l'Urbanisme lors de la présentation du projet de réhabilitation des Volets Verts de l'Abbaye. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Réhabilitation de la cité des Volets verts : « Nous nous bat­trons jusqu’au bout contre ce projet ! »

REPORTAGE - La Ville de Grenoble organisait, mercredi 22 mai 2024, une réunion publique d'information sur la réhabilitation de la cité des Volets verts dans Lire plus

Le comité local Attac 38 donne le coup d'envoi à une nouvelle campagne appelant à taxer les plus riches
Le comité local Attac 38 lance une nou­velle cam­pagne appe­lant à taxer les plus riches

FLASH INFO - Des militants du comité local Attac 38 se sont donné rendez-vous devant l'hôtel des impôts de Grenoble, avenue Rhin-et-Danube, jeudi 23 mai Lire plus

fusillades
Grenoble : deux nou­veaux bles­sés par balles dans les quar­tiers de l’Alma et Bajatière-Capuche

FLASH INFO - Dans la soirée du 23 mai 2024, deux nouvelles fusillades ont eu lieu à Grenoble, l’une à l’Alma, l’autre à la limite Lire plus

Des riverains de l'avenue Washington (toujours) opposés au projet d'aménagement de la Ville de Grenoble
Des rive­rains de l’a­ve­nue Washington très mobi­li­sés contre le pro­jet d’a­mé­na­ge­ment de la Ville de Grenoble

FOCUS - Les opposants au projet d'aménagement du sud de l'avenue Washington se sont donné rendez-vous devant l'hôtel de Ville de Grenoble mercredi 22 mai Lire plus

Les 48 heures de l’a­gri­cul­ture urbaine de retour à Grenoble le week-end du 25 et 26 mai 2024

ÉVÉNEMENT - Les 48 heures de l'Agriculture urbaine sont de retour sur la métropole grenobloise (comme sur l'ensemble de la France) les samedi 25 et Lire plus

Collèges morts et occupation de Jules-Vallès: la FCPE de Fontaine mobilisée contre les groupes de niveaux
Collèges morts et occu­pa­tion de Jules-Vallès à Fontaine : forte mobi­li­sa­tion contre les groupes de niveaux

FLASH INFO - Les parents d'élève de Fontaine se mobilisent (une fois encore) à l'appel de la FCPE contre la réforme des Chocs des savoirs Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !