Actualité

Mort de Victorine : ouver­ture d’une infor­ma­tion judi­ciaire contre X pour enlè­ve­ment, séques­tra­tion et meurtre

Mort de Victorine : ouver­ture d’une infor­ma­tion judi­ciaire contre X pour enlè­ve­ment, séques­tra­tion et meurtre

 

EN BREF - Ce lundi 5 octobre 2020, Éric Vaillant, procureur de la République de Grenoble, a fait le point sur l'enquête concernant le décès de Victorine Dartois. Le parquet de Grenoble vient d'ouvrir une information judiciaire contre X pour « enlèvement, séquestration et meurtre ». Par ailleurs, une cellule d'enquête est en place pour résoudre cette affaire, désormais confiée à trois juges d'instruction.

 

 

Meurtre de Victorine : une information judiciaire ouverte.Première conférence de presse sur l'affaire du meurtre de Victorine. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Première conférence de presse sur l'affaire du meurtre de Victorine. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Ce lundi 5 octobre 2020, Éric Vaillant, procureur de la République de Grenoble, et Boris Duffau, procureur adjoint, ont fait le point sur la poursuite des investigations dans l'enquête relative au décès par noyade de Victorine Dartois. Et ont annoncé l'ouverture, ce même jour par le parquet de Grenoble, d'une information judiciaire contre X pour « enlèvement, séquestration et meurtre ».

 

Victorine, étudiante de 18 ans, avait trouvé la mort le 26 septembre 2020 alors qu'elle rentrait chez elle à pied après un après-midi passé avec des amis. Moins de quarante-huit heures plus tard, on retrouvait son corps dans un ruisseau sur la commune de Roche jouxtant Villefontaine.

 

 

Deux procureurs, trois juges d'instruction et une cellule dédiée

 

En sus des deux procureurs en charge du dossier, les investigations supervisées par pas moins de trois juges d'instruction sont du ressort d'une cellule dédiée nommée HomRoche1Hom pour "homicide", "Roche" étant le nom de la commune où s'est déroulé le drame. composée de dix enquêteurs. Ces derniers provenant de la section de recherches de Grenoble commandée par le colonel Philippe James et du groupement de gendarmerie de l'Isère.

 

Retour en images sur les principales séquences de cette conférence de presse consacrée à une affaire « grave et complexe », selon les termes de Boris Duffau. Et pour laquelle les autorités ont décidé d'employer les grands moyens, tant sur le plan financier qu'en matière de ressources humaines.

 

« Nous ne pouvons pas donner plus de détails » sur la mort de Victorine

 

Si les enquêteurs ont relevé des éléments ADN sur la scène de crime, « à ce stade de l'enquête, je ne peux pas vous donner plus de précisions », a déclaré Éric Vaillant. « Nous sommes obligés de garder secrètes ces investigations pour garantir de bons résultats. » Quant à l'autopsie, le procureur en reste à son dernier communiqué : « Nous ne pouvons pas donner plus de détails. »

 

De gauche à droite : Éric Vaillant, procureur dela République et Philippe James, Commandant de la section de recherches de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net

De gauche à droite : Éric Vaillant, procureur de la République, et Philippe James, commandant de la section de recherches de Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net

L'occasion pour lui de préciser que la dépouille de Victorine va être rendue à sa famille. « L'enterrement va pouvoir avoir lieu dans les prochains jours », a-t-il assuré. Avant de revenir sur la qualification pénale, notamment sur les faits d'enlèvement et de séquestration.

 

« Il s'agit de savoir ce qui s'est passé entre le moment où la disparition est déclarée et celui où l'on retrouve le cadavre de la victime », explique Éric Vaillant.  Des pistes ? Pas plus de commentaires de la part du procureur,

 

Toujours est-il qu'à ce jour l'enquête n'a donné lieu à aucune interpellation. Le ou les meurtriers cour(en)t donc toujours. Qu'a-t-on entrepris pour rassurer la population et palier un nouvel acte meurtrier ? « Dans l'attente de la progression de l'enquête, la gendarmerie a décidé de moyens supplémentaires pour doubler les patrouilles dans le secteur de Villefontaine », assure le directeur général de la gendarmerie de l'Isère.

 

Joël Kermabon

 

 

1 Hom pour "homicide", "Roche" étant le nom de la commune où s'est déroulé le drame

 

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Les adjoints Gilles Namur et Margot Belair, Bertrand Raynaud (Alp’Études), Quentin De Neeff ( directeur de projet en mission d’aménagement des espaces publics), Frédéric Cacciali (pour la Sages) et Nathalie Durand (direction de l’urbanisme et de l’aménagement). © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : de nou­veaux espaces publics quar­tier Flaubert pour le trans­for­mer et l’a­dap­ter au chan­ge­ment climatique

FOCUS - À l'occasion d'une visite guidée organisée sur site, la Ville de Grenoble a présenté, le 10 juillet 2024, ce que va devenir le Lire plus

Les livreurs à vélo et des élus prennent la pose devant leur nouveau local situé 8, rue Saint-François à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
La Ville de Grenoble met un local flam­bant neuf à la dis­po­si­tion des livreurs de repas à domicile

FOCUS - La Ville de Grenoble a décidé de mettre gratuitement à disposition des livreurs de repas à vélo un local situé en plein cœur Lire plus

Soixante-dix jeunes Isérois relient Grenoble à Nice à vélo élec­trique pour pro­mou­voir le don du sang

EN BREF - Quelque 70 jeunes Isérois, âgés de 15 à 17 ans, ont pris le départ du projet Grenoble-Nice, vendredi 12 juillet 2024, devant Lire plus

Gazage des pigeons: des associations animalistes annoncent un “happening” devant la mairie de Vienne le 17 juillet
Gazage des pigeons : des asso­cia­tions ani­ma­listes annoncent un “hap­pe­ning” devant la mai­rie de Vienne

FLASH INFO - L'Association justice animaux Savoie (Ajas) et l'association Paris animaux Zoopolis (Paz) annoncent l'organisation d'un “happening” devant l'hôtel de Ville de Vienne, mercredi Lire plus

Des riverains et commerçants dénoncent la piétonnisation “surprise” de la rue Lazare-Carnot, quartier Championnet à Grenoble
Grenoble : des rive­rains et com­mer­çants dénoncent la pié­ton­ni­sa­tion “sur­prise” de la rue Lazare-Carnot, quar­tier Championnet

FOCUS - Surprise pour des riverains et des commerçants du quartier Championnet de Grenoble: depuis le lundi 1er juillet, un tronçon de la rue Lazare-Carnot, Lire plus

Vézeronce-Curtin : le ges­tion­naire d’une rési­dence séniors en liqui­da­tion judi­ciaire, 42 per­sonnes âgées livrées à elles-mêmes

EN BREF - Placée en liquidation judiciaire, la société Cormaline, gestionnaire de la résidence séniors du Clos des Tilleuls, à Vézeronce-Curtin, dans le Nord-Isère, a Lire plus

Flash Info

|

14/07

11h04

|

|

10/07

15h12

|

|

09/07

15h36

|

|

09/07

11h24

|

|

07/07

10h36

|

|

05/07

19h12

|

|

05/07

11h23

|

|

04/07

18h57

|

|

04/07

17h13

|

|

04/07

16h03

|

Les plus lus

Culture| Festivités du 14 juillet : feux d’ar­ti­fice, bals, concerts et ani­ma­tions dans les com­munes de la métro­pole grenobloise

Culture| Dix-sept groupes à l’af­fiche du Cabaret frappé 2024 au jar­din de ville de Grenoble

Politique| Grenoble : deux ex-élus attaquent la déli­bé­ra­tion octroyant un ter­rain de la Ville à moi­tié prix pour un « pseudo-habi­tat participatif »

Agenda

Je partage !