L'Établissement français du sang tire la sonnette d'alarme face à des réserves beaucoup trop faibles

L’Établissement fran­çais du sang tire la son­nette d’a­larme face à des réserves beau­coup trop faibles

L’Établissement fran­çais du sang tire la son­nette d’a­larme face à des réserves beau­coup trop faibles

FLASH INFO — Les réserves de sang « n’ont pas été aussi faibles depuis dix ans », et l’Établissement fran­çais du sang tire la son­nette d’a­larme. Et ceci d’au­tant plus que l’ap­pel aux dons du sang lancé fin août n’a pas per­mis d’a­mé­lio­rer la situation.

« La crise sani­taire impacte for­te­ment l’activité de l’EFS et notam­ment la col­lecte depuis plu­sieurs mois », explique l’ins­ti­tu­tion. Un exemple ? « Les entre­prises et uni­ver­si­tés n’accueillent presque plus de col­lectes de sang en rai­son des impacts de la Covid-19″. Avec la néces­sité pour l’EFS de trou­ver des solu­tions pour rem­pla­cer les col­lectes annu­lées, ou encore d’é­lar­gir ses plages horaires.

maison du don de sang à La Tronche © Google Maps

mai­son du don de sang à La Tronche © Google Maps

« Aujourd’hui le compte n’y est pas dans un contexte où la reprise de l’activité hos­pi­ta­lière est très sou­te­nue : nous déli­vrons plus que ce que nous col­lec­tons et les réserves baissent », alerte l’EFS.

Qui décrit une situa­tion inédite… et dan­ge­reuse, quand l’Établissement fran­çais du sang doit « pré­le­ver 10 000 dons par jour pour répondre aux besoins des patients ».

L’EFS sera pré­sent ven­dredi 9 octobre de 15h30 à 19h sur le par­vis de Grand-Place pour sa tra­di­tion­nelle col­lecte, en par­te­na­riat avec les Brûleurs de loups et l’Union dépar­te­men­tale des don­neurs de sang béné­voles de l’Isère. Et rap­pelle que la Maison du don de La Tronche est ouverte les lundi, mardi et ven­dredi de 9h à 13h30, les mer­credi et jeudi de 11h à 18h30, et le samedi de 8h à 12h30.

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Suicide de Cyrille Minard: des perquisitions au Sdis 38 dans le cadre d'une enquête pour homicide involontaire
Suicide de Cyrille Minard : des per­qui­si­tions au Sdis 38 dans le cadre d’une enquête pour homi­cide involontaire

FLASH INFO - Des enquêteurs de la police judiciaire de Grenoble ont procédé à des perquisitions dans les locaux de la direction du Sdis de Lire plus

La CGT du Crous Grenoble-Alpes boycotte la venue à Grenoble de la présidente du Cnous Bénédicte Durand
La CGT du Crous Grenoble-Alpes boy­cotte la venue à Grenoble de la pré­si­dente du Cnous Bénédicte Durand

FLASH INFO - Les tensions entre la CGT et le Crous Grenoble-Alpes ne semblent pas retomber. En témoigne un nouvel échange au vitriol entre le Lire plus

La Ville de Grenoble accueille le Printemps des services publics, ouvert aux agents et aux citoyens
La Ville de Grenoble accueille le Printemps des ser­vices publics, ouvert aux agents et aux citoyens

FLASH INFO - L'hôtel de Ville de Grenoble accueille le Printemps des services publics le jeudi 30 mai 2024 de 8 h 45 à 18 Lire plus

Etien' en train de peindre une une fresque à Galienni lors du Street Art Fest 2021 (c) Ilan Khalifa--Delclos | Place Gre'net
Le Street Art Fest Grenoble-Alpes est-il en dif­fi­culté à cause du « désen­ga­ge­ment » des col­lec­ti­vi­tés publiques ?

FOCUS - Au lendemain de l’annulation de l’événement « Bomb » qui devait ouvrir la 10e édition du Street Art Fest Grenoble-Alpes, le directeur du festival Lire plus

Hockey sur glace : le Suédois Per Hanberg nou­vel entraî­neur des Brûleurs de Loups

EN BREF - Les Brûleurs de Loups ont annoncé mardi 28 mai 2024 le nom de leur nouvel entraîneur. Il s'agit du Suédois Per Hanberg. Lire plus

Saisi par les associations Biodiversité sous nos pieds et FNE Isère, le tribunal administratif de Grenoble a suspendu, le 4 octobre 2021, l'arrêté préfectoral autorisant le projet d'extension de la carrière du Peuye, aux Deux-Alpes. © DR
Bourg d’Oisans : le pro­jet d’ins­tal­la­tion de sto­ckage de déchets inertes dans la val­lée du Vénéon au point mort

FOCUS - Contesté par un collectif d'habitants, le projet d'une installation de stockage de déchets inertes (ISDI) dans la vallée du Vénéon se retrouve au Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !