Enquête publique tronquée à L’Alpe d’Huez : l’autorité environnementale s’insurge

sep article



FLASH INFO – L’autorité environnementale régionale hausse le ton. Par la plume d’un de ses membres, ce comité d’experts fustige le déroulé de l’enquête publique, en cours jusqu’à ce 18 septembre, à L’Alpe d’Huez.

 

Son avis éclipsé dans le dossier d'enquête publique en cours à L'Alpe d'Huez fait bondir l'autorité environnementale régionale.

Image d’illus­tra­tion © Paradis

En ques­tion ? Le pro­jet de dépla­cer et rem­pla­cer un télé­siège dans cette sta­tion de ski de l’Isère. Un pro­jet adossé à celui de l’ex­ten­sion du réseau de canons à neige.

 

Un pro­jet, sou­mis à enquête publique, qui avait fait plus que tiquer la mis­sion régio­nale d’au­to­rité envi­ron­ne­men­tale char­gée de don­ner un avis. Et cen­sée éclai­rer le pré­fet dans sa déci­sion finale comme mieux infor­mer le public.

 

« Ce pro­jet induit un volume impor­tant de ter­ras­se­ments (près de 42 000 m3), pré­voit l’en­nei­ge­ment d’une sur­face de 3,75 hec­tares sur un linéaire de piste de 1 875 mètres, la réa­li­sa­tion, pour inter­con­nec­ter deux domaines skiables, d’une pas­se­relle sur la rivière Sarenne et com­porte un ensemble de tra­vaux de rac­cor­de­ment élec­trique et d’ad­duc­tion d’eau », sou­ligne l’au­to­rité envi­ron­ne­men­tale dans son avis.

 

« La por­tée de ces der­niers et leur arti­cu­la­tion avec le pro­jet, non défi­nies dans l’é­tude d’im­pact, inter­rogent les limites du pro­jet ». Cet avis, et la réponse du maitre d’ou­vrage, est tout sim­ple­ment absent du dos­sier consul­table par le public comme nous le rela­tions le 14 sep­tembre der­nier. Une « lacune » qui fait bon­dir un de ses auteurs.

 

« Un manquement grave » pour l’autorité environnementale régionale

 

« Cet avis et la réponse que doit y appor­ter le maître d’ou­vrage doivent, confor­mé­ment à l’ar­ticle R. 123 – 8 du code de l’en­vi­ron­ne­ment, être insé­rés dans le dos­sier sou­mis enquête publique », rap­pelle François Duval dans une obser­va­tion consi­gnée dans le dos­sier d’en­quête publique.

 

« Elle (la mis­sion régio­nale d’au­to­rité envi­ron­ne­men­tale, ndlr) consi­dère que l’ab­sence de ces élé­ments au dos­sier d’en­quête publique consti­tue un man­que­ment grave sur lequel elle appelle l’at­ten­tion du maître d’ou­vrage, de l’au­to­rité déci­sion­naire, du com­mis­saire enquê­teur et enfin du public ».

 

 

PC

 

 

MC2 - La morsure de l
commentez lire les commentaires
2913 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.