Le port du masque désormais obligatoire sur le campus de l’Université Grenoble-Alpes

sep article



 

FLASH INFO – Le préfet de l’Isère et le président de l’Université Grenoble-Alpes (UGA) viennent de décider d’imposer le masque sur le campus universitaire de Saint-Martin‑d’Hères à compter de ce jeudi 10 septembre 2020.

 

Le masque désormais obligatoire sur le campus de l'UGA. © Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

« La situa­tion sani­taire se dégra­dant for­te­ment en Isère », le pré­fet et le pré­sident de l’UGA viennent de déci­der d’un com­mun accord d’im­po­ser le port du masque sur le cam­pus uni­ver­si­taire.

 

Ainsi, depuis ce jeudi 10 sep­tembre 2020 à 7 heures et jusqu’au ven­dredi 30 octobre 2020 inclus, toute per­sonne de 11 ans ou plus devra por­ter un masque de pro­tec­tion « dans tous les espaces publics clos ou ouvert du cam­pus uni­ver­si­taire de l’Université Grenoble-Alpes (UGA) selon le péri­mètre défini en annexe » (cf. carte ci-des­sous). Une obli­ga­tion qui s’applique du lundi au ven­dredi de 7 heures à 21 heures.

 

Carte campus universitaire Grenoble

Périmètre où le port du masque est obli­ga­toire sur le  cam­pus uni­ver­si­taire de l’UGA à Saint-Martin-d’Hères. (cli­quer sur l’i­mage pour l’a­gran­dir)

 

« La popu­la­tion étu­diante, si elle déve­loppe moins sou­vent des formes sévères de Covid, reste très expo­sée à ce virus du fait de ses modes de vie (colo­ca­tion forte mobi­lité, soi­rée étu­diante etc) », jus­ti­fie la pré­fec­ture. « De fait, elle consti­tue un vec­teur du virus notam­ment par la consti­tu­tion de foyers, qui peuvent tou­cher des popu­la­tions plus fra­giles ». Enfin, cette conta­mi­na­tion consti­tue, selon elle, « un fac­teur de désor­ga­ni­sa­tion des com­mu­nau­tés de tra­vail par les mesures d’i­so­le­ment qui s’im­posent ».

 

Les auto­ri­tés pré­fec­to­rales, uni­ver­si­taires et sani­taires s’as­so­cient en outre pour rap­pe­ler l’im­por­tance des gestes bar­rières dans tous les ins­tants de la vie col­lec­tive. Et rap­pellent que le non-res­pect de cette obli­ga­tion est puni de l’amende pré­vue pour les contra­ven­tions de qua­trième classe, soit 135 euros. Avec, en cas de réci­dive dans les quinze jours, une amende pré­vue pour les contra­ven­tions de cin­quième classe, soit 1 500 euros.

 

MC2 - Saison 2020-21
commentez lire les commentaires
1325 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Les inté­gra­tions des écoles qui ces pro­chaines semaines réuni­ront des dizaines d’é­tu­diants dont la plu­part sont non mas­qués (vu hier au centre ville de Grenoble) , ça se passe com­ment?🤔

    sep article