La Montée de Chamrousse, dernière épreuve des Échappées iséroises vendredi 28 août

sep article



 

FLASH INFO — La Montée de Chamrousse est à l’honneur des Échappées iséroises le vendredi 28 août au matin. Avec au passage une promesse de météo pluvieuse.

 

C’est le Conseil dépar­te­men­tal de l’Isère qui est à l’o­ri­gine des Échappées isé­roises, orga­ni­sées dans le cadre de son Année du vélo. « L’occasion de (re)découvrir les mon­tées emblé­ma­tiques de l’Isère sur une chaus­sée réser­vée aux cyclistes », écrit le Département. Qui a sélec­tionné cinq « cols mythiques de l’Isère » pour l’an­née 2020. Après le Col du Mont Noir et le Super Collet, la Montée de Chamrousse vient ainsi fer­mer le bal.

 

Au pro­gramme : un départ en horaires libres (entre 8 h 30 et 10 h) depuis le par­king de la Tuilerie (Uriage-les-Bains), et une arri­vée pré­vue à Chamrousse sur le par­king de Roche-Béranger. Soit un par­cours de 18 km, à près de 7 % de mon­tée de moyenne. Jean-Pierre Barbier, pré­sident du Département, accueillera les par­ti­ci­pants à l’ar­ri­vée, et « annon­cera la créa­tion d’une nou­velle épreuve cyclisme grand-public dans l’Isère ».

 

Attention : à l’oc­ca­sion de cette der­nière épreuve de l’an­née, la cir­cu­la­tion des véhi­cules à moteur sera inter­dite sur une grande par­tie tra­jet à par­tir de 8 h 3 jus­qu’à midi.

 

Les par­ti­ci­pants n’en sont pas moins appe­lés à res­pec­ter le code de la route. « D’autant plus que cer­taines por­tions res­tent ouvertes à la cir­cu­la­tion pour ne pas iso­ler les rive­rains », pré­cise le règle­ment. Un point de res­tau­ra­tion et un chro­no­mé­trage de la mon­tée seront pro­po­sés à l’ar­ri­vée.

 

MC2 - Saison 2020-21
commentez lire les commentaires
1439 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Je suis cycliste, je lis le maga­zine du conseil dépar­te­men­tal, et je n’a­vais abso­lu­ment jamais entendu par­ler des Échappées isé­roises. Problème de com­mu­ni­ca­tion de la part du dépar­te­ment.

    sep article