Concours de photographie sur les arbres de la métropole grenobloise

sep article

 

FLASH INFO – L’association France nature environnement Isère organise jusqu’au 13 septembre 2020 un concours invitant les habitants de la métropole grenobloise à photographier des arbres remarquables.

 

 

 

Concours photo sur les arbres de la métropole grenobloiseArbre à perruques (Cotinus coggygria). © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Arbre à per­ruques (Cotinus cog­gy­gria). © Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

Cet été, les habi­tants de la métro­pole gre­no­bloise pour­ront pho­to­gra­phier cer­tains des 300 arbres remar­quables qui y ont été réper­to­riés… ou en inven­to­rier de nou­veaux parmi les 33 000 spé­ci­mens et 320 espèces dif­fé­rentes qui s’y trouvent.

 

 

« On peut les trou­ver dans toutes sortes d’endroits, en forêt ou dans les parcs, en pas­sant par les jar­dins, et même au milieu d’espaces très urba­ni­sés. Dans ces der­niers, cer­tains arbres peuvent être par­fois encore plus remar­quables, au milieu d’espaces inha­bi­tuels ou ordi­naires », explique France nature envi­ron­ne­ment (FNE). Il s’agit de spé­ci­mens immenses ou très vieux, d’arbres rares ou ser­vant d’abri pour ani­maux. Pour l’association, « il n’existe pas de cri­tères stricts pour défi­nir si un arbre est remar­quable ».

 

Un concours ouvert à tous

 

Ouvert aux pho­to­graphes débu­tants comme expé­ri­men­tés, ce concours a pour but de « sen­si­bi­li­ser et de pré­ser­ver » ces spé­ci­mens uniques. Une action qui s’in­tègre dans le contrat vert et bleu de Grenoble-Alpes Métropole. « Ce pro­gramme a pour objec­tif de pré­ser­ver, res­tau­rer et valo­ri­ser les conti­nui­tés éco­lo­giques, tant sur le plan ter­restre (trame verte) qu’aquatique (trame bleue), et plus lar­ge­ment la bio­di­ver­sité locale », pré­cise FNE.

 

À l’issue du concours, le vain­queur pourra rece­voir un bon d’achat de 150 euros et un lot de 100 tirages de 10 x 15 cm. Les plus belles pho­to­gra­phies seront éga­le­ment publiées. Un « livret d’itinéraires à la décou­verte des arbres les plus remar­quables de la métro­pole gre­no­bloise » per­met­tra de les décou­vrir et de se rendre sur place pour les voir de ses propres yeux.

 

Ouverture Musée Champollion
commentez lire les commentaires
2573 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Pas ceux abat­tus par le bûche­rons rouges & verts évi­dem­ment, c’est trop tard ; d’ailleurs allez vite pho­to­gra­phier la cen­taine de pla­tanes pro­mis à l’a­bat­tage à l’es­pla­nade porte de France afin de faire place à des immeubles !

    sep article