Handiparc Nessie

Inauguration de Nessie, le pre­mier han­di­parc de Grenoble

Inauguration de Nessie, le pre­mier han­di­parc de Grenoble

EN BREF – Les membres du col­lec­tif Handiparc ont inau­guré, ce jeudi 16 juillet, le pre­mier parc pour enfants adapté aux dif­fé­rents types de han­di­caps, au square Saint-Bruno de Grenoble. En pré­sence de l’adjointe Isabelle Peters, les por­teurs de pro­jet ont par­tagé leur joie de voir cette ini­tia­tive fina­le­ment réalisée.

Le parc propose des jeux adaptés aux enfants porteurs de tous types de handicaps

Le parc pro­pose des jeux adap­tés aux enfants por­teurs de tous types de han­di­cap. © Corentin Bemol – Place Gre’net

Émotion pal­pable ce jeudi 16 juillet au square Saint-Bruno à l’oc­ca­sion de l’inauguration du pre­mier han­di­parc de la ville de Grenoble.

Ce pro­jet, lau­réat du bud­get par­ti­ci­pa­tif de l’édition 2018, pro­pose une struc­ture de jeux adap­tée aux enfants han­di­ca­pés. « Une excel­lente nou­velle et un beau pro­jet pour tous les enfants por­teurs de han­di­caps ! », se réjouit Isabelle Peters, adjointe muni­ci­pale venue inau­gu­rer le petit dragon.

La struc­ture, bap­ti­sée Nessie, vient se pla­cer aux côtés de Dracque la dra­gonne. Un autre pro­jet lui-même issu du pre­mier bud­get par­ti­ci­pa­tif de 2015. La boucle des dra­gons est donc bou­clée. Cette nou­velle struc­ture sera très bien­tôt accom­pa­gnée d’un pan­neau de sym­boles et de pic­to­grammes pour que les enfants, por­teurs de han­di­cap ou non, puissent com­mu­ni­quer, pré­cise Marielle, l’une des por­teuses du pro­jet. Une démarche de « mieux vivre ensemble » dès le plus jeune âge.

La genèse de « Nessie »

porteurs de projets handiparc et isabelle Peters

Les membres du col­lec­tif Handiparc à l’i­ni­tia­tive du pro­jet sont venus pré­sen­ter la struc­ture au square Saint-Bruno. © Corentin Bemol – Place Gre’net

Alain Hilaire, membre du col­lec­tif han­di­cap et por­teur du pro­jet, ne cache pas son émo­tion devant le petit monstre écos­sais. « On a été écou­tés. Maintenant, tous les habi­tants et enfants, quel que soit leur han­di­cap, pour­ront pro­fi­ter de ce parc. C’est très émou­vant pour moi. »

Comment est né le pro­jet ? « À l’époque, ma fille était han­di­ca­pée, explique-t-il, tou­jours aussi ému. Elle est décé­dée il y a quelques années. Du coup, c’était quelque chose de très impor­tant pour moi et pour le col­lec­tif. On a soumi cette idée en 2018 et elle a gagné », raconte-t-il.

Pour lui, le but du pro­jet est de créer du lien entre les enfants, han­di­ca­pés ou non. « L’objectif n’est pas de dire que les enfants han­di­ca­pés doivent avoir leurs aires de jeux et les autres enfants le leur. C’est avant tout un pro­jet pour la mixité. Pour que des enfants por­teurs ou non de han­di­caps se ren­contrent et jouent ensemble », explique Alain Hilaire.

Si ce parc est le pre­mier du genre à Grenoble, le col­lec­tif han­di­parc sou­haite créer des struc­tures de jeu adap­tées dans chaque quar­tier de la ville. Un autre han­di­parc est déjà en cours de réa­li­sa­tion au Parc-Pompidou et, selon Alain Hilaire, « quatre autres sont à l’étude ».

Corentin Bemol

CBem

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Grenoble : sept nou­veaux bus élec­triques mis en cir­cu­la­tion sur les lignes C3 et C4 du réseau M Tag

FOCUS - Le Smmag et M Tag ont présenté, lundi 22 avril 2024, au dépôt d'Eybens, les sept nouveaux bus électriques mis en circulation prochainement Lire plus

Risques présents et habitants inquiets: le Rapport annuel sur les risques et la résilience (Rarre) livre ses conclusions
Risques envi­ron­ne­men­taux, éco­no­miques ou sociaux : les habi­tants de la région gre­no­bloise majo­ri­tai­re­ment inquiets

FOCUS - L'Agence d'urbanisme de la région grenobloise et l'Atelier des futurs ont présenté le Rarre. Autrement dit, le Rapport annuel sur les risques et Lire plus

Joan Miró, Bleu II, 4 mars 1961 © Succession Miró / ADAGP, Paris 2024 © Collection Centre Pompidou, Musée national d’art moderne - Crédit photo : Centre Pompidou, MNAM-CCI/Audrey Laurans/Dist. RMN-GP
“Miró, un bra­sier de signes” : 130 chefs‑d’œuvre du peintre cata­lan, dont le trip­tyque des Bleu, expo­sés au musée de Grenoble

FOCUS - L'artiste catalan Joan Miró est à l’honneur au musée de Grenoble du 20 avril au 21 juillet 2024 avec une grande exposition temporaire Lire plus

Le PCF André Chassaigne et le RN Jordan Bardella s'invitent à la Foire de printemps de Beaucroissant 2024
Beaucroissant : Marc Fesneau, le PCF André Chassaigne et le RN Jordan Bardella s’in­vitent à la Foire de prin­temps 2024

FLASH INFO - La Foire de printemps de Beaucroissant est de retour pour sa 53e édition, les samedi 20 et dimanche 21 avril 2024. Version Lire plus

M’Hamed Benharouga, Nathalie Levrat, Michel Vendra et Antoine Aufragne (Just). © Florent Mathieu - Place Gre'net
La Ville de Sassenage s’al­lie à Just pour mettre en place une mutuelle communale

FOCUS - La Ville de Sassenage a signé une convention avec la mutuelle Just pour la mise en place d'une mutuelle communale, afin de permettre Lire plus

Grenoble en sixième position des villes "où il fait bon vivre avec son chien", selon 30 millions d'amis
Grenoble, sixième ville « où il fait bon vivre avec son chien », selon 30 mil­lions d’amis

FLASH INFO - La Ville de Grenoble arrive 6e parmi les villes de plus de 100 000 habitants "où il fait bon vivre avec son chien". Créé Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !