Nathalie Beranger et Catherine Bolze remettant symboliquement un chèque de 2000€ aux chauffeur de taxis © Julien Morceli- Place Gre'net

La Région Auvergne Rhône-Alpes soutient les chauffeurs de taxis… et le fait savoir

La Région Auvergne Rhône-Alpes soutient les chauffeurs de taxis… et le fait savoir

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

EN BREF – La Région Auvergne Rhône-Alpes a remis, ce mercredi 24 juin, un chèque symbolique aux chauffeurs de taxis isérois. L’opération visait à promouvoir son soutien au secteur : 2 000 euros d’aide par entreprise de moins de 10 salariés, le remboursement des vitres en plexiglas et jusqu’à 20 000 euros de prêt.

 

 

La Région Auvergne Rhône-Alpes sou­tient les chauf­feurs de taxis de l’Isère. Et elle a voulu le faire savoir à tra­vers un point presse orga­nisé devant les locaux de son antenne de Grenoble, en pré­sence de Jean Galvin, pré­sident du syn­di­cat des arti­sans taxis de l’Isère (Satis).

 

Nathalie Béranger et Catherine Bolze remet­tant sym­bo­li­que­ment un chèque de 2 000 € aux chauf­feurs de taxis. © Julien Morceli- Place Gre’net

Nathalie Béranger et Catherine Bolze, toutes deux conseillères régio­nales, se sont à cette occa­sion fiè­re­ment affi­chées en train de remettre un chèque sym­bo­lique aux chauf­feurs de taxis. Son mon­tant de 2 000 euros cor­res­pond à l’aide déblo­quée par la Région pour toutes les entre­prises de taxi de moins de 10 salariés.

 

En plus de ce coup de pouce, celle-ci rem­bourse la pose de vitres en plexi­glas jus­qu’à 500 euros. Les chauf­feurs ont aussi reçu des kits conte­nant du gel et des masques.

 

Pour les aider à conser­ver leur tré­so­re­rie, la Région va éga­le­ment élar­gir le prêt arti­san Auvergne Rhône-Alpes aux com­mer­çants res­sor­tis­sant des chambres de com­merce et d’in­dus­trie. Autrement dit, les chauf­feurs de taxis pour­ront désor­mais eux aussi béné­fi­cier de prêts allant jus­qu’à 20 000 euros, rem­bour­sables sur cinq ans. « Si nous avons pu aider à cette hau­teur-là, c’est parce que nous avons fait depuis 2016 un cer­tain nombre d’é­co­no­mies nous per­met­tant aujourd’­hui de redis­tri­buer », se targue Nathalie Béranger.

 

 

Les annonces d’Emmanuel Macron n’ont pas été suivies

 

Jean Galvin, pré­sident du Satis. © Julien Morceli- Place Gre’net

Lors de son allo­cu­tion du 15 mars der­nier, Emmanuel Macron, le pré­sident de la République avait annoncé la réqui­si­tion par l’État des taxis pour trans­por­ter les per­son­nels soignants.

 

La réa­lité a pour­tant été dif­fé­rente, à en croire le pré­sident du syn­di­cat des arti­sans taxis de l’Isère. « Il n’y a rien eu de tout ça », explique Jean Galvin. Selon lui, en Isère, un par­te­na­riat s’est bien mis en place avec le Syndicat mixte des mobi­li­tés de l’aire gre­no­bloise (Smmag) pour trans­por­ter gra­tui­te­ment les per­son­nels soi­gnants. « Mais c’est nous-mêmes qui avons dû nous orga­ni­ser pour pal­lier ce manque », pré­cise-t-il.

 

Concernant la reprise d’ac­ti­vité, elle serait encore « très timide » selon lui. « À Grenoble, tous nos effec­tifs n’ont pas encore repris le tra­vail car nous lais­sons la place à ceux qui en ont le plus besoin éco­no­mi­que­ment », explique Jean Galvin, qui craint de futures faillites pour les entre­prises de taxi.

 

Julien Morceli

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Julien Morceli

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Uber s’implante sur Grenoble : de quoi inquiéter les chauffeurs de taxi de l’agglomération ?

EN BREF - Depuis le mercredi 16 janvier, l'application Uber est disponible pour les Grenoblois. Une implantation au sein d'un écosystème dense en matière de Lire plus

Affluence sur le réseau Tag
Transports publics : le Département de l’Isère claque la porte du syndicat mixte, la Région sur ses talons

  FOCUS - Le 1er janvier 2020, le syndicat mixte des transports en commun (SMTC) de l'agglomération grenobloise devient syndicat mixte des mobilités de l’aire Lire plus

La campagne pour la succession de Laurent Wauquiez à la tête de la Région Auvergne Rhône-Alpes est lancée. Les écologistes ouvrent le ban.
La subvention de la Région à SOS Chrétiens d’Orient prévue pour être votée, puis re-retirée…

  FIL INFO - Retirée à quelques minutes du vote en juin dernier, la subvention de 22 000 euros de la Région Auvergne Rhône-Alpes à l'association SOS Lire plus

De gauche à droite : Sandrine Chaix, Marie-Claire Terrier, Yannick Neuder, Olivier Bonnard, Nathalie Béranger et Catherine Bolze. © Joël Kermabon - Place Gre'net Union des démocrates et indépendants : Sandrine Chaix
Rencontres ciné montagne de Grenoble : des élus régionaux nient la défection de la Région, Pierre Mériaux persiste et signe

  DROIT DE SUITE - Quatre conseillers régionaux de la Région Auvergne Rhône-Alpes réagissent suite au « supposé désengagement » de la collectivité dans le Lire plus

Flash Info

|

21/06

17h04

|

|

21/06

13h01

|

|

21/06

10h31

|

|

19/06

18h19

|

|

18/06

17h03

|

|

18/06

12h01

|

|

18/06

11h06

|

|

17/06

17h13

|

|

17/06

15h50

|

Ville de Grenoble - Anneau de vitesse

Les plus lus

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d'oiseaux

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

marche des libertés à Grenoble contre les idées d'extrême droite

A écouter| Environ un millier de personnes à Grenoble pour la « Marche des libertés » et contre les idées d’extrême droite

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin