L'association Mille Pousses organisait une visite de son site de production à l'occasion des 48h de l'agriculture urbaine. © Anissa Duport-Levanti

Agriculture urbaine : l’association gre­no­bloise Mille Pousses démé­nage pour se diversifier

Agriculture urbaine : l’association gre­no­bloise Mille Pousses démé­nage pour se diversifier

EN BREF – Forte de son suc­cès, l’association Mille Pousses qui s’est lan­cée fin 2018 à Grenoble s’installera dès l’automne pro­chain près du stade Lesdiguières. Après la vente de micro-pousses aux res­tau­ra­teurs gre­no­blois, elle veut aussi désor­mais s’a­dres­ser direc­te­ment aux particuliers.

L'association Mille Pousse organisait une visite de son site de production à l'occasion des 48h de l'agriculture urbaine. © Anissa Duport-Levanti

L’association Mille Pousse orga­ni­sait une visite de son site de pro­duc­tion à l’oc­ca­sion des 48h de l’a­gri­cul­ture urbaine. © Anissa Duport-Levanti

Petite pousse est deve­nue grande. Depuis jan­vier 2019, l’association Mille Pousses vend des micro-pousses aux res­tau­ra­teurs gre­no­blois. La micro-pousse est le deuxième stade de déve­lop­pe­ment de la plante, juste après la graine ger­mée. Et son inté­rêt est double : en plus d’une très forte concen­tra­tion en goût, elle contient vingt à trente fois plus de nutri­ments que la plante au stade adulte.

L’association démé­nage

D’ailleurs, ce ne sont pas les consom­ma­teurs qui diront le contraire : « C’est incroyable comme on sent le goût de la bet­te­rave, du radis et de la mou­tarde ! », s’exclament-ils. En effet, à l’occasion des 48h de l’agriculture urbaine, Mille Pousses accueillait les curieux au centre hor­ti­cole de la Ville de Grenoble, où elle est pour l’instant implantée.

Les curieux venus en nombre n'ont eu aucun mal à reconnaître les plantes qu'ils goûtaient. © Anissa Duport-Levanti - Place Gre'net

Les curieux venus en nombre n’ont eu aucun mal à recon­naître les plantes qu’ils goû­taient. © Anissa Duport-Levanti – Place Gre’net

Mais cela va bien­tôt chan­ger. Cet automne, l’association va démé­na­ger près du stade Lesdiguières. « C’est un ter­rain public que la Ville nous a trouvé », explique la fon­da­trice de Mille Pousses et ingé­nieure agro­nome Isabelle Roblet. « Il rem­plit nos cri­tères à tel point que c’en est presque mira­cu­leux ! »

Des micro-pousses au maraîchage

En effet, la par­celle se trouve à quelques pas de l’École hôte­lière de Grenoble, qui est déjà par­te­naire de l’association. Les 2 000 m2 de pleine terre accueille­ront des micro-pousses, mais aussi du maraîchage.

Isabelle Robles, fondatrice de Mille Pousses et ingénieure agronome. © Anissa Duport-Levanti - Place Gre'net

Isabelle Robles, fon­da­trice de Mille Pousses et ingé­nieure agro­nome. © Anissa Duport-Levanti – Place Gre’net

« Nous sommes déjà ren­tables avec les micro-pousses, donc le but de cette nou­velle acti­vité sera sur­tout d’apporter de la diver­sité à nos tra­vailleurs en inser­tion », sou­ligne Isabelle Roblet. Mille Pousse, qui compte pour l’instant deux sala­riés, espère ainsi arri­ver à en employer cinq.

Bientôt la vente aux particuliers

L’association béné­fi­cie notam­ment du sou­tien finan­cier de la Métro, de la Ville de Grenoble, mais aussi de la Direccte et de la fon­da­tion pri­vée Societal Angels. Mille Pousse espère débu­ter la construc­tion de sa serre bio­cli­ma­tique dès sep­tembre 2020. Une ins­tal­la­tion qui sera notam­ment finan­cée par des sub­ven­tions de l’Agence de la tran­si­tion éco­lo­gique (Ademe).

Dès septembre, les particuliers pourront acheter directement des micro-pousses sur le site de l'association, à raison de 3,50€ la barquette. © Anissa Duport-Levanti - Place Grenet

Dès sep­tembre 2020, les par­ti­cu­liers pour­ront ache­ter direc­te­ment des micro-pousses sur le site de l’as­so­cia­tion, à rai­son de 3,50 euros la bar­quette. © Anissa Duport-Levanti – Place Grenet

Mais sur­tout, les par­ti­cu­liers pour­ront eux aussi ache­ter les micro-pousses dès la ren­trée. « On est en train de construire notre site inter­net, via lequel tout le monde pourra com­man­der et s’approvisionner dans des points relais en ville », se réjouit Isabelle Roblet.

Anissa Duport-Levanti

ADu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Après les parcs Marliave et Flaubert de Grenoble, la Maison des Collines accueille un refuge LPO
Après les parcs Marliave et Flaubert de Grenoble, la Maison des Collines accueille un refuge LPO

FLASH INFO - La Ville de Grenoble a adopté lors de son conseil municipal du 13 mai 2024 une convention avec la Ligue protectrice des Lire plus

Grenoble et son CCAS affectent un bâtiment à l'hébergement des sans-domicile et à la lutte contre le non-recours
Grenoble : un bâti­ment dédié à l’hé­ber­ge­ment des sans-domi­cile et à la lutte contre le non-recours

FLASH INFO - Lors du conseil municipal du lundi 13 mai, la Ville de Grenoble a validé une convention entre elle et son CCAS pour Lire plus

Démocratie locale : la par­ti­ci­pa­tion des habi­tants « dys­fonc­tionne » à Grenoble selon Bruno de Lescure

FOCUS - Lors du conseil municipal du 13 mai 2024, Bruno de Lescure du conseil citoyen indépendant du secteur 1 a tenu à revenir sur Lire plus

Glacier de la Girose : Mountain Wilderness et La Grave autre­ment pro­posent une alter­na­tive au téléphérique

FLASH INFO - Les associations Mountain Wilderness et La Grave autrement manifestent toujours leur opposition au projet d'implantation d'un troisième tronçon de téléphérique sur le Lire plus

Éric Piolle et Christophe Ferrari signent la déclaration pour donner le droit de vote aux résidents étrangers
Éric Piolle et Christophe Ferrari ont signé la décla­ra­tion appe­lant au droit de vote pour les rési­dents étrangers

FLASH INFO - Le maire de Grenoble Éric Piolle et le président de la Métropole de Grenoble Christophe Ferrari (également maire de Pont-de-Claix) comptent parmi Lire plus

Cours de vélo sur l'anneau de vitesse de Grenoble, animé par Basile Diaz de l'association ADTC - se déplacer autrement. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Ecole du vélo, asso­cia­tions… Les cours pour cir­cu­ler à deux-roues en plein boom à Grenoble

DÉCRYPTAGE - Comment faire pour se préserver des dangers en tant que cycliste à Grenoble ? Même dans la «capitale du vélo», il ne faut Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !